L'animatout
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
En Estrie Concours Calendrier Annonces Classées
 
  CHRONIQUEURS / Deux mots à vous dire

L’élite. Ouin, l’élite…

 Imprimer   Envoyer 
François Fouquet Par François Fouquet
Lundi le 2 mai 2022      

Je ne suis pas sociologue ni anthropologue. Je le spécifie. Cela dit, je suis très interpellé par le mot élite depuis quelques années.

D'abord, je vois deux sens au mot élite. Élite au sens de la personne qui excelle dans une activité quelconque, au point de surpasser la majorité des gens qui pratiquent cette même activité. Au point aussi d'établir des performances qui encouragent les autres au dépassement de soi. L'élite a, théoriquement, un rôle de meneur qui entraîne les autres à devenir meilleurs. Ça, c'est dans le côté lumineux.

Ça devient sombre quand l'objectif d'obtenir les meilleurs résultats entraîne des comportements malsains, de la tricherie, du dopage en sport, du plagiat, dans le cas des arts, surtout, bref, des comportements qui excluent celles et ceux qui gravitent autour, plutôt que de les inclure.

Il y a aussi l'élite sociale. Ou économique. Notre société étant économique!

Par définition, une élite sociale est constituée d'une catégorie de personnes qui se sont hissées au sommet de la pyramide du modèle dans lequel ils évoluent. Devient membre de l'élite la personne ayant le plus de valeurs monnayables.   

C'est là que le bât me blesse.

L'élite. Le seul mot invoque le respect. Un respect souvent aveugle pour une élite qui, justement, souhaite que nous soyons aveugles. Aveugles, surtout, face au fait que le sacro-saint principe de croissance continue ne tient plus la route.  

Prenons une semaine type de 2022.

Vous faites l'épicerie. Subitement, vous n'arrivez pas à nommer exactement ce qui coûte plus cher, le tout étant généralisé, puisque l'explosion de la facture finale donne le vertige. Littéralement.

Le temps de vous remettre de vos émotions, vous recevez le renouvellement de votre assurance maison et auto. Explosion là aussi. Vous appelez. Les raisons des hausses sont simples : rebâtir votre maison en cas de sinistre coûte bien plus cher. Pareil pour les réparations de votre voiture.

Ébranlé, vous appelez un plombier pour une fuite d'eau. Sa facture pour un simple déplacement a presque doublé...

Et je ne parle pas de l'essence. Ni de quoi que ce soit qui pourrait être qualifié de petit luxe et qui permettrait à certains d'exprimer, avec l'air hautain de la personne qui a assez d'argent pour ne pas s'inquiéter : « T'sais, dans la vie, sa chance, on se la fait! »

J'image les choses. Exprès.

N'empêche que le concept d'élite me fatigue. Et n'allez pas croire que je partirai un convoi de la liberté au nom du peuple. Je ne suis pas dans ce mouvement qui ne semble pas comprendre ce qu'il fait.

C'est juste que je ne peux me résoudre à considérer qu'un être riche monétairement fasse automatiquement partie d'une élite. 

C'est juste que je trouve que les plus riches ont des pouvoirs totalement disproportionnés et qu'ils voient la réalité à travers le filtre de leur quotidien. Ce que devient Elon Musk est inquiétant. Pour le moins. 

C'est juste que j'entends McSween parler du salaire minimum en disant : attention, au Québec, il y a plein de programmes pour aider les plus faibles.

Oui, mais voici : la supposée élite, qui gagne beaucoup, tente par tous les moyens de se soustraire de l'impôt à payer parce qu'elle se dit que les impôts sont un frein à l'empilade maladive de leurs avoirs.  Pourtant, ce sont les impôts qui servent à payer les programmes qui viendront compenser le fait que les salaires ne peuvent pas augmenter pour ne pas nuire aux entreprises. Entreprises qui demandent des crédits d'impôt supplémentaires pour assurer leur profitabilité, de toute façon. Il est vicieux, le cercle!

C'est juste que je m'attendrais qu'une élite se serve de son pouvoir, qui devient exponentiellement grand, au service de la communauté aussi. Que l'élite montre la voie et parle au nous.

Mais c'est bien naïf de ma part. Les membres de l'élite se sont bâtis en misant tout sur leur « je ». Espérez qu'un « nous » s'insère quelque part relève du monde des  licornes, j'en ai bien peur.

 

Clin d'œil de la semaine

Le principe de l'élite, c'est de limiter les membres. Alors, s'ils sont si peu à avoir presque tout ce qui se monnaie, ça regarde drôle...


Fête du Lac des Nations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...

Images et émotions en vrac!

Lundi le 25 avril 2022      
Images et émotions en vrac!
Douloureuses nuances de gris

Lundi le 16 mai 2022      
Douloureuses nuances de gris
Le revers de la main

Lundi le 9 mai 2022      
Le revers de la main
ÉcoloBoutique
NOS RECOMMANDATIONS
Le tournoi de Hockey Adulte de Sherbrooke amasse 23 500$ pour la Fondation Justin-Lefebvre

Lundi le 16 mai 2022      
Le tournoi de Hockey Adulte de Sherbrooke amasse 23 500$ pour la Fondation Justin-Lefebvre
Livreur accusé d'agression sexuelle

Vendredi le 13 mai 2022      
Livreur accusé d'agression sexuelle
Quoi faire ce weekend?

Vendredi le 13 mai 2022      
Quoi faire ce weekend?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
genevieve_hebert
 
François Fouquet
Lundi, 16 mai 2022
Douloureuses nuances de gris

L'animatout, les mercredis
Le tournoi de Hockey Adulte de Sherbrooke amasse 23 500$ pour la Fondation Justin-Lefebvre Par Daniel Campeau Lundi, 16 mai 2022
Le tournoi de Hockey Adulte de Sherbrooke amasse 23 500$ pour la Fondation Justin-Lefebvre
« Fait en Estrie » : Cherry River Par Catherine Blanchette Mercredi, 18 mai 2022
« Fait en Estrie » : Cherry River
GoRecycle, une solution au recyclage à l’Écocentre Rose-Cohen Par Daniel Campeau Mardi, 17 mai 2022
GoRecycle, une solution au recyclage à l’Écocentre Rose-Cohen
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2022 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous