NetRevolution_internetillimité
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
En Estrie Concours Calendrier Annonces Classées
 
  EN ESTRIE / Actualité

Quelques mois encore et c’est terminé pour Vicki-May Hamm à la tête de Magog

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Archives Estrie Plus
Daniel Campeau Par Daniel Campeau
redaction@estrieplus.com
Mercredi le 13 janvier 2021      

Après 12 ans passés à la tête de la ville de Magog, Mme Vicki-May Hamm s'apprête à tirer sa révérence de la scène politique municipale. Elle n'écarte toutefois pas la possibilité de se représenter à un autre palier gouvernemental.

« Il y a vraiment des choses qui bougent à Magog, on a une situation géographique enviable ce qui se veut attractif pour bien des gens. La dernière année l'aura prouvé malgré la situation », affirme la mairesse.

Avec l'arrivée imprévisible de la COVID-19 au sein de la société en mars dernier, la dernière année laissera un petit goût doux-amer à la mairesse de Magog. Elle n'aurait jamais pensé que la crise sanitaire aurait eu cette ampleur. D'ailleurs, Mme Hamm a pris un peu de temps pour s'adapter.

« Ce n'est qu'aux fêtes que j'ai décidé d'adapter mon environnement de travail au lieu de continuer de travailler sur le bout du comptoir », mentionne-t-elle.

Après avoir délogé Marc Poulin en 2009, Mme Hamm dirige la ville depuis maintenant 12 ans. Elle qui affirme depuis ses débuts en politiques municipales qu'un élu devrait toujours quitter après deux mandats en aura finalement complété trois pour cette ville touristique d'un peu plus de 25 000 habitants des Cantons de l'Est.

Avec l'arrivée de la pandémie et à sa dernière année comme mairesse de Magog, 2020 aura quand même été celle de l'achèvement de la rue principale. Il s'agit d'une des réalisations dont la mairesse est le plus fière.

« Cela a changé et marqué l'histoire de la ville et aura finalement été toute une aventure avec plusieurs imprévus. Imaginez ; des bris de conduites, un incendie majeur au centre-ville, des conditions météorologiques inhabituelles, la totale ! Mais on y est enfin arrivée », explique la femme de 50 ans.

Les effets de la pandémie

Avec les mesures mises en place en mars dernier par la santé publique pour contrer la propagation du virus, Mme Hamm a été impressionnée par le travail de son équipe.

« Notre monde s'est rapidement adapté à cette situation exceptionnelle. On n'a pas eu de répétition avant d'entrer dans l'action et nos gens ont tous agi avec professionnalisme, ont prouvé leur capacité d'intervenir et de mettre en place des pistes de solutions. Je suis vraiment fier du travail d'équipe accompli », soutient-elle.

Cependant Vicki-May Hamm demeure inquiète pour l'économie si jamais la situation perdurait.

« Il ne faut pas que la situation s'étire et que les commerces soient encore restreints à des mesures d'heures d'ouverture ou de fermeture. Au rythme où vont les choses, les conséquences pourraient être désastreuses », indique-t-elle.

Malgré tout, la dernière année de la mairesse aura aussi eu son lot de réussite économique. Beaucoup de propriétés se sont vendues sur l'ensemble du territoire et de nouvelles entreprises sont venues s'y installer.

« Il ne faut pas oublier que la croissance au niveau de Magog Technopole a été très appréciable eux qui déménageront dans un nouveau bâtiment, ce qui aura pour effet d'amener de l'achalandage au centre-ville. De plus, avec l'arrivée de nouvelles entreprises de technologie de l'information, c'est un écosystème d'entreprise que l'on a créé. On est environ à 75 entreprises maintenant, ce qui représente plus de 500 emplois, tout ça fait partie de nos histoires à succès », explique l'actuelle dirigeante de Magog.

Pleine de projets, Mme Hamm et ses élus préparent une nouvelle collaboration avec la coopérative d'art numérique de l'Estrie pour appuyer l'industrie dans le virage numérique. Ils planifient également l'agrandissement du parc industriel afin de répondre à la demande.

« Il y a vraiment des choses qui bougent à Magog on a une situation géographique enviable ce qui se veut attractif pour bien des entreprises en devenir ou bien établies », réitère la mairesse.

Objectif politique

Une fois son dernier mandat accompli, Vicki-May Hamm ne cache pas son envie de faire à nouveau de la politique, mais à un autre niveau.

« Je dois avouer humblement qu'à chaque élection, des partis politiques me courtisent, mais personne n'en saura la couleur. Cependant, oui cela m'intéresse de poursuivre une carrière sur la scène politique que ce soit au provincial ou au fédéral », affirme-t-elle.

En attendant, la mairesse suit à la règle les mesures de la santé publique en souhaitant que les Québécois fassent ce qu'il faut pour que l'on en sorte rapidement et que le vaccin fasse son œuvre.

Pour se détendre, Mme Hamm attend impatiemment de se préparer pour l'ouverture de la chasse et de la pêche !



PUB2_Fdulac
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

Aide financière de plus de 90 000$ pour Écogites Inspire

Lundi le 9 mai 2022      
Aide financière de plus de 90 000$ pour Écogites Inspire
« Il n'a jamais été question de sondage à Nantes! » Daniel Gendron, maire de Nantes

Mardi le 10 mai 2022      
« Il n'a jamais été question de sondage à Nantes! » Daniel Gendron, maire de Nantes
Groupe A&A
NOS RECOMMANDATIONS
Queb Drag Race débarque à Sherbrooke

Mardi le 21 juin 2022      
Queb Drag Race débarque à Sherbrooke
La rivière aux Cerises sous haute surveillance cet été

Lundi le 20 juin 2022      
La rivière aux Cerises sous haute surveillance cet été
Atiqullah Sahil Aslam : soif de connaissances

Mardi le 21 juin 2022      
Atiqullah Sahil Aslam : soif de connaissances
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Claude Carrier_Saison Pêche
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 22 juin 2022
Célébrer le Québec d’aujourd’hui…

François Fouquet
Lundi, 20 juin 2022
Abolition des arrêts obligatoires?

Écoloboutique_10%
Parce que la faim ne s’arrête pas là Par Jeanne Trépanier Lundi, 20 juin 2022
Parce que la faim ne s’arrête pas là
Un homme de 30 ans retrouvé sans vie sur la rue Dunant Par Daniel Campeau Lundi, 20 juin 2022
Un homme de 30 ans retrouvé sans vie sur la rue Dunant
Célébrer le Québec d’aujourd’hui… Par Daniel Nadeau Mercredi, 22 juin 2022
Célébrer le Québec d’aujourd’hui…
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2022 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous