CONCOURS_Salon du Livre de l'Estrie
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Actualité Concours Chroniqueurs Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / L'Agora

La justice des bien-pensants

 Imprimer   Envoyer 
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau
Mercredi le 28 juillet 2021      

Je ne sais pas comment cela se vit pour vous, mais moi je crois qu'il est important de consulter les gens concernés avant de mettre par exemple une photo où ils apparaissent en ma compagnie sur un réseau social. Ainsi, même une photo où ma conjointe apparait avec moi doit être sujette à son approbation avant que je me permette de la diffuser. Pour moi, c'est une question de respect élémentaire. Écrire cela c'est vous dire à quel point je peux m'indigner devant le geste stupide d'un adolescent qui a diffusé des images d'une partenaire sexuelle du moment à ses amis. Vous aurez compris que je fais ici référence à l'affaire Logan Mailloux. Ce jeune talent repêché par les Canadiens de Montréal par qui le scandale est arrivé et qui a fait l'objet de maints commentaires. Cela mérite de s'y pencher dans le cadre de cette chronique.

L'affaire Logan Mailloux

Mais de quoi parle-t-on au juste ? Un jeune homme de dix-sept ans, un adolescent comme plusieurs autres, diffuse auprès de ses coéquipiers de son équipe de hockey, la photo d'une jeune femme de son âge lui faisant une fellation. L'objectif de la jeune tête brûlée c'est bien sûr d'impressionner ses amis. Un geste qui révèle plus l'immaturité de son auteur qu'une intention vraiment criminelle. Faut-il rappeler que la jeune femme en question qui a vu son intimité violée était pleinement consentante à l'acte sexuel en question ? Là n'est pas le problème. Nous ne sommes pas devant un dossier de violence sexuelle à l'égard d'une femme, mais bien d'un manque de maturité et d'un geste irrespectueux d'un jeune adolescent. Bien entendu, c'est une infraction criminelle que de diffuser des photos intimes d'une partenaire sexuelle sans son consentement. C'est un geste reprochable qui mérite une sanction afin de bien faire sentir à l'auteur de ce geste que ce type de comportement est inacceptable. Sanction il y eut, et le jeune homme en question, Logan Mailloux, a été jugé coupable d'infraction criminelle et à payer une amende conséquente. L'affaire me semble entendue à ce moment. Alors, pourquoi faire tant de drames avec le fait que les Canadiens de Montréal ont choisi d'en faire son premier choix du repêchage de la Ligue nationale de hockey vendredi dernier ? De nombreuses réponses s'offrent à nous pour tenter d'y voir clair.

Pourquoi le CH a-t-il repêché Logan Mailloux ?

Si nous en croyons la ministre responsable de la condition féminine du gouvernement Legault, madame Isabelle Charest, jouer au hockey dans la Ligue nationale de hockey est un privilège et celui-ci devrait être accordé non pas seulement en lien avec les questions athlétiques, mais aussi avec la probité morale du candidat. Si nous suivons le jugement de madame Charest, il faudrait dorénavant faire passer des tests de moralité à tous les futurs joueurs de hockey. Faudrait-il faire de même avec les candidats aux études universitaires ? Par exemple, étudier en médecine au Québec est un privilège aussi, les facultés devraient-elles dans l'avenir s'assurer de la probité morale de chaque candidat avant de les admettre dans les programmes d'étude. Ce qui est vrai pour les études s'applique-t-il aussi à la capacité d'un candidat à occuper des fonctions importantes dans la société québécoise ?

D'autres questions surgissent en pensant à ce cas d'espèce. Quelles sont les valeurs morales qui devraient être mesurées pour établir la capacité d'un individu à occuper des fonctions importantes dans la société ? Outre l'idée du respect envers les femmes et la volonté de combattre la « culture du viol », faudrait-il aussi y inclure d'autres valeurs comme celles du combat contre le racisme, le vol, la fraude, le manque d'éthique ? Qui édictera la liste des valeurs et des limites à ne pas franchir ?

Beaucoup de questions pour discuter d'un fait divers qui est en l'occurrence la décision d'une organisation sportive de choisir le meilleur joueur disponible en fonction des besoins identifiés de l'équipe concernée. On ne peut pas dire que les Canadiens de Montréal ne savaient pas ce qu'ils faisaient en repêchant le jeune Logan Mailloux. La façon dont cette crise a été gérée est une preuve éclatante que le choix de ce joueur de hockey a été fait en toute connaissance de cause. Il faut que l'organisation hockey des Canadiens soit convaincue que le jeu en vaut la chandelle sinon à quoi bon tout ce rififi.

Tout ce qui est excessif devient insignifiant...

Depuis le choix des Canadiens, de nombreuses personnes ont commenté l'événement. La ministre Charest, les groupes de femmes, les commentateurs sportifs, les chroniqueurs politiques. Les Canadiens de Montréal ont géré la crise et le jeune Logan Mailloux a même tenu un point de presse où il a exprimé sa honte et sa culpabilité. On a même évoqué qu'il était suivi en thérapie et qu'un plan d'aide sera mis en place de concert avec les Canadiens de Montréal qui inclurait la victime. C'est beaucoup pour le simple geste immature d'un adolescent qui a diffusé une photo de ses ébats sexuels avec une copine. Que l'on me comprenne bien, je ne veux pas d'aucune façon justifier le geste immature et irresponsable de cette tête brûlée ni minimiser de quelque manière que ce soit les conséquences dans la vie de la victime de harcèlement de cour d'école adolescent, mais il faut voir cela dans une juste perspective. Le geste commis par Mailloux a été dénoncé, jugé et le jeune homme a reçu une peine sous forme d'une amende. Si l'on juge cela insuffisant, il faudrait alors changer les lois. Un tel geste devrait-il être puni plus sévèrement ? Devrait-on emprisonner quelqu'un qui diffuse des photos de sa copine sans son consentement ? Faudrait-il lui interdire de travailler dans l'avenir ?

Si le juge qui a entendu cette cause l'avait voulu, il aurait pu, en plus de l'amende interdire au jeune homme en question de pratiquer le sport du hockey. Puisque jouer au hockey dans la Ligue nationale de hockey est un privilège, comme l'affirme la ministre Isabelle Charest, aurait-on pu lui retirer ce privilège ? Bien sûr, on fait l'impasse sur le fait que ce jeune homme avait 17 ans ? Voulons-nous vivre dans une société où les bêtises de nos 17 ans deviendraient un frein à nos aspirations ? Si c'est le genre de société que nous voulons à quoi rime cette idée d'âge de la majorité et de tribunal de la jeunesse ? Mes questions ne sont pas une opinion, mais prouvent que les commentaires que nous avons entendus sur l'affaire Logan Mailloux sont exagérés de mon point de vue et comme le disait Tayllerand tout ce qui est excessif devient insignifiant...

L'autre aspect qui me préoccupe c'est la tendance bien nette de notre époque de nous en remettre au jugement des indignés pour faire la justice. À tout prendre, une société qui juge les gens selon son humeur du moment cela ressemble beaucoup à la justice du Far West des vieux films américains où les lynchages étaient la forme élémentaire de justice. Je crois que le résultat est le même si nous remplaçons les règles de droit actuelles pour nous en remettre à la justice des bien-pensants. 

Offre_emploi_FADOQ
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

Allez voter…

Mercredi le 28 septembre 2022      
Allez voter…
Le peuple a parlé et la vie continue…

Mercredi le 5 octobre 2022      
Le peuple a parlé et la vie continue…
Le pays des licornes

Mercredi le 21 septembre 2022      
Le pays des licornes
Sherbrooke_met_la_table
NOS RECOMMANDATIONS
Projet Clé en Estrie :de l'aide financière et du mentorat grâce à la fondation CJE

Jeudi le 29 septembre 2022      
Projet Clé en Estrie :de l'aide financière et du mentorat grâce à la fondation CJE
Autre geste de soutien à la famille Rodriguez-Flores

Lundi le 3 octobre 2022      
Autre geste de soutien à la famille Rodriguez-Flores
Carboneutralité: obligations de résultats malgré les embûches

Vendredi le 30 septembre 2022      
Carboneutralité: obligations de résultats malgré les embûches
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Immeuble Saphire
 
Archives nationales à Sherbrooke
Jeudi, 6 octobre 2022
Notre histoire en archives – Une nouvelle vocation pour des édifices religieux

Daniel Nadeau
Mercredi, 5 octobre 2022
Le peuple a parlé et la vie continue…

Me Gabriel Demers
Mardi, 4 octobre 2022
À vos risques et périls…

François Fouquet
Lundi, 3 octobre 2022
Une maison, une famille

Salon_du_livre_2022
Une nécessité qu’il faut plus que jamais supporter Par Daniel Campeau Mercredi, 28 septembre 2022
Une nécessité qu’il faut plus que jamais supporter
Allez voter… Par Daniel Nadeau Mercredi, 28 septembre 2022
Allez voter…
Sherbrooke met la table 2022 ! Par Daniel Campeau Jeudi, 29 septembre 2022
Sherbrooke met la table 2022 !
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2022 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous