NetRevolution_internetillimité
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Actualité Concours Chroniqueurs Annonces Classées
 
  CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette

La musique du monde d'Andrew Wells-Oberegger

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Crédit photo - Jeff Malo
Catherine Blanchette Par Catherine Blanchette
redaction@estrieplus.com
Mercredi le 9 juin 2021      

Il est multi-instrumentiste. Son parcours musical est étonnant. Il est un des rares musiciens spécialisés en musique du monde et instruments anciens. Andrew Wells-Oberegger est établi à Sherbrooke et il présentera son premier album solo, Long Way Home, le 16 juin prochain à La Petite boîte noire.                                               

On pourrait croire, tant sa feuille de route est impressionnante, qu'Andrew Wells-Oberegger est tombé dans une marmite de musique quand il était enfant, mais il n'en est rien. À 15 ans, il découvre la guitare, de façon autodidacte, et y découvre une passion. Refusé une première fois en musique au collégial, il prend une sabbatique pour faire le tour de l'Europe, il débute des cours de guitare et est finalement admis au Cegep Marie-Victorin en guitare classique. C'est là que prend naissance son singulier chemin.

« Le répertoire qui me plaisait le plus dans les cours, c'était la musique de la Renaissance. Je ne comprenais d'ailleurs pas pourquoi on l'étudiait dans le programme de guitare classique puisqu'à cette époque de l'histoire, l'instrument n'existait même pas. », explique Andrew.

Il fait donc l'acquisition d'un luth renaissance, un instrument oriental à 19 cordes à l'allure d'une petite guitare en forme de demi-poire, et termine ses études dans cette spécialité.

Vivre de la musique

En parallèle à ses études, Andrew Wells-Oberegger se joint à divers groupes de musique de la renaissance. C'est de cette façon qu'il parfait ses connaissances et son art, qu'il découvre des instruments issus de différents folklores, de différentes cultures. L'oud, entre autres, qui est devenu avec le temps son instrument principal. Ancêtre du luth, l'oud permet des sonorités de style « Moyen-Orient ».

Avec les années, Andrew se joint à une multitude de projets. Habitué de la scène et du studio, on peut d'ailleurs l'entendre sur une vingtaine d'albums, accompagnant des ensembles tels que La Nef ou La Mandragore. Plusieurs des albums auxquels il a collaboré se sont vus nommés au gala de l'ADISQ dans la catégorie « Meilleur album-Musiques du monde ". L'expertise particulière d'Andrew fait en sorte qu'on le sollicite régulièrement comme interprète, compositeur, arrangeur ou directeur musical pour la création de trames sonores de cinéma et de jeux vidéos.

« Comme le type de musique que je fais est très niché, il n'est pas simple de partir en tournée et de rejoindre un large public. Mais j'ai de la chance, car c'est cette spécialité qui me permet de vivre de la musique », raconte-t-il.

Un premier album solo

À l'instar de tous les artistes, la pandémie a poussé Andrew Wells-Oberegger à découvrir de nouvelles facettes de lui-même. Gars d'équipe, d'échange, de partage et de collaboration, il s'est retrouvé seul à la maison. Il s'est donc mis à la création et à la composition.

Chaque semaine, il tournait une vidéo qu'il diffusait sur YouTube ou sur Facebook. Il y présentait des chansons personnelles qui traînaient dans ses tiroirs depuis quelque temps et un bel engouement s'est créé sur les réseaux sociaux. Il a obtenu une bourse pour financer la création de son premier album et c'est ainsi que cette période de pandémie a engendré le très chaleureux Long Way Home. Douze pièces instrumentales originales qui évoquent la route qui mène vers soi, jouées sur un bassin d'instruments savamment choisis. Pour donner de la couleur au projet, il s'est également entouré de musiciens provenant de différents coins du globe. La saveur éclectique de l'œuvre s'entend et se ressent.

Pour découvrir l'univers fascinant d'Andrew Wells-Oberegger, visitez son site web au www awomusique.com et sa page Facebook, et pour vous laisser envoûter par sa musique, c'est le 16 juin prochain à La Petite boîte noire que ça se passe où il s'y produira en formule trio.

www.lapetiteboitenoire.com



Golf_Longchamps_resto
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

La Maison des Arts St-Laurent expose des petits formats

Jeudi le 22 septembre 2022      
La Maison des Arts St-Laurent expose des petits formats
Archéologie du sensible au Musée Beaulne

Mercredi le 21 septembre 2022      
Archéologie du sensible au Musée Beaulne
La Grande virée artistique de Sherbrooke

Lundi le 19 septembre 2022      
La Grande virée artistique de Sherbrooke
Jacinthe Dubé 9 mars 2022
NOS RECOMMANDATIONS
Cornelius : le premier vin sec de cassis au Québec!

Mardi le 20 septembre 2022      
Cornelius : le premier vin sec de cassis au Québec!
Deux écoles barricadées pour une fausse alerte à Coaticook

Mardi le 20 septembre 2022      
Deux écoles barricadées pour une fausse alerte à Coaticook
Annie Godbout tassée du comité exécutif par la mairesse

Jeudi le 22 septembre 2022      
Annie Godbout tassée du comité exécutif par la mairesse
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Bingo_Sherbrooke
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 21 septembre 2022
Le pays des licornes

François Fouquet
Lundi, 19 septembre 2022
Un prénom pour marquer l'avenir

Chronique_comité_usagé
Le pays des licornes Par Daniel Nadeau Mercredi, 21 septembre 2022
Le pays des licornes
Loi 96 : L’interdiction pour les notaires de publier des actes en anglais Par Me Catherine Chouinard Mardi, 20 septembre 2022
Loi 96 : L’interdiction pour les notaires de publier des actes en anglais
Vélos en libre-service : Une nouvelle offre en transport durable Par Daniel Campeau Mercredi, 21 septembre 2022
Vélos en libre-service : Une nouvelle offre en transport durable
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2022 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous