CONCOURS-Philippe_Laprise
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
En Estrie Concours Calendrier Annonces Classées
 
  EN ESTRIE / Coaticook

Coupe d'arbres à Compton, le responsable déclare : " Le MTQ m'a donné la permission de me faire deux entrées et de couper le bois."

 Imprimer   Envoyer 
Daniel Campeau Par Daniel Campeau
redaction@estrieplus.com
Mercredi le 13 avril 2022      

En décembre dernier tous ceux qui circulent entre Compton et Coaticook ont remarqué que des centaines d'arbres ont été coupés en bordure de la route, à la sortie sud de Compton. Le paysage a pour ainsi dire été totalement défiguré laissant encore aujourd'hui, 4 mois plus tard des centaines d'arbres abattus le long de la route donc un dommage au paysage irréparable.

Les propriétaires de ce terrain sont Mesdames Suzanne Tremblay et Marie-Claude Boucher, cependant  la coupe des arbres à elle été effectué, par le mari (et père )d'une des propriétaires M. Claude Boucher. Selon nos informations, M. Boucher aurait demandé la permission au ministère des Transports du Québec pour effectuer ces travaux avec l'intention d'aménager une route (ou un passage) afin de pouvoir mieux y circuler et accéder à sa propriété. Cependant il  appert que la Municipalité de Compton a observé que la coupe initialement prévue, a semble-t-il, débordé de la dimension permise en s'étendant d'approximativement de quelques mètres de trop sur la bande de servitude de terrain du MTQ, et que cette coupe d'arbres était illégale. C'est pourquoi en mars dernier lors de sa séance du conseil, les élus ont adopté à l'unanimité une résolution visant à entreprendre des procédures pénales contre les propriétaires afin qu'ils procèdent au remplacement de près de 400 arbres abattus illégalement ce qui contrevient à un article du règlement de zonage, qui lui vise spécialement à assurer la protection et la mise en valeur des boisés sur le territoire de la municipalité de Compton.

Depuis que les végétaux et les arbres adultes (des érables) ont été rasés, des centaines de cordes bois "pourrissent au sol " et seront "selon des spécialistes forestiers" avant longtemps irrécupérables. Selon nos sources, le principal intéressé aurait cependant lors de discussion avec des membres du conseil déclaré qu'il était pour "tout récupérer le bois et nettoyer la bande de terrain " que l'on peut maintenant qualifier de défiguré par cette coupe. Ce à quoi répond M Boucher par. "j'attends après des travailleurs forestiers qu'ils viennent chercher le bois, ce qui sera fait aussitôt qu'ils seront disponibles . J'ai eu jusqu'au 31 décembre, mais ils m'ont empêché de le ramasser avant, car il voulait en faire l'inventaire, mais là c'est fait, aussitôt que les gars se libèrent tout sera nettoyé."

Il semble aussi que la coupe d'arbres illégale ne s'arrêterait pas là non plus, toujours selon nos sources et selon certains membres du conseil de ville M. Boucher aurait aussi procédé à une autre coupe d'arbres "douteuse" soit sur une bande terrain, le long de son champ, afin de remettre en culture cet espace, et de pouvoir y accéder par la route 147 . À ce propos, celui-ci déclare à nouveau qu'il a le droit d'opérer sa ferme (20 acres en culture dans cette partie de sa terre) et qu'il doit aussi et encore une fois avoir accès à sa prairie. De plus il  affirme que cette bande de terrain est également en zone d'expansion urbaine: "Il y a personne qui en parle, mais si il dézone ça, ils devront dézoner chez moi et je devrai encore avoir accès à ma prairie, je veux repartir ma ferme le plus tôt possible à la ville, ils m'interdisent de couper des arbres comment voulez-vous que je me fasse un chemin !" Selon M. Boucher, la ville l'empêche donc d'opérer sa ferme et il plaidera sa cause devant les tribunaux.

 Mais auparavant il reste à valider plusieurs détails comme entre autres, si un geste comme celui-ci contrevient à un règlement du MAPAQ (Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation) qui avant longtemps de son côté devrait d'ici peu rendre visite au propriétaire afin d'examiner les dommages, si dommages il y a vraiment.

L'avis d'infraction émis par la MRC de Coaticook demande maintenant aux propriétaires actuels de remplacer tous les arbres abattus illégalement ce que Monsieur Alain Beaulieu, inspecteur municipal, a été autorisé à signer, pour et au nom de la Municipalité. Cette histoire qui  n'est pas sans rappeler les arbres abattus illégalement en septembre 2020 près de Compton à l'ancienne école des Arbrisseaux où le propriétaire a dû débourser 500$ par arbre abattu illégalement, en plus d'être forcé de remplacer chacun d'entre eux.

De plus à ce sujet l'un des articles du ‘' Règlement de contrôle intérimaire, relevant du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation est très clair et stipule que : l'abattage d'arbres de plus de 30 % des tiges commerciales d'une aire de coupe et totalisant plus de 10 % de la superficie boisée est proscrit, le tout, sans certificat d'autorisation. Pour cette infraction, l'amende prévue est de 5 500 $, soit le maximum établi pour une coupe de moins d'un hectare. Reste à voir si cet article du ‘' "Règlement de contrôle intérimaire s'applique dans la situation actuelle, ce qui pourrait coûter très cher au responsable de la coupe s'il y a lieu.

Par contre M. Claude Boucher aujourd'hui, a accepté de donner sa version des faits à Estrieplus.com en débutant par:  "J'ai plaidé non coupable je n'ai rien à me reprocher, je n'avais pas d'entrée sur ma ferme et comme le MTQ veut agrandir la route j'ai été exproprié, mais à la cour, j'ai eu l'autorisation d'entrée sur ma ferme par la route 147 au lieu de la route 208 chemin Hatley ou j'ai 75 pieds de façade alors que sur la 147 j'ai 1000 pieds de façade de où l'importance d'y posséder une entrée. Le MTQ m'a donné la permission de me faire deux entrées et de couper le bois (en décembre), mais j'ai suivi les règles et j'avais l'autorisation du MTQ pour procéder». Et depuis le 21 décembre l'inspecteur de la municipalité a défini que ma façade est sur la route 147,donc si ma façade est sur la 147 je dois avoir le droit d'opérer ma ferme de la façade de mon terrain tel qu'il a été déterminé et garantie  par l'évaluateur de la ville. Par contre la ville ne voulait pas que mon entrée soit sur la 147, mais ce n'est pas eux qui décident, ce sont les évaluateurs agrées de la MRC et j'ai le document qui le prouve .

Reste à voir comment la municipalité, la MRC et le MAPAQ gèreront cette situation avec le responsable qui en débattra en cour. "Ce sont mes avocats qui s'occupent de cela maintenant ".En attendant, des centaines d'arbres pourrissent au sol et les travaux défigurent vraiment le paysage.

 


Groupe A&A
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

Artistes recherchés pour La Fête de la rentrée de la région de Coaticook

Jeudi le 26 mai 2022      
Artistes recherchés pour La Fête de la rentrée de la région de Coaticook
Lancement de la saison au Marché de Soir de Compton!

Vendredi le 17 juin 2022      
Lancement de la saison au Marché de Soir de Compton!
Nouvelle maison des aînés à Coaticook

Lundi le 20 juin 2022      
Nouvelle maison des aînés à Coaticook
Jacinthe Dubé 9 mars 2022
NOS RECOMMANDATIONS
1 455 358$ pour le tournoi de golf de la Fondation du CHUS

Vendredi le 17 juin 2022      
1 455 358$ pour le tournoi de golf de la Fondation du CHUS
Deux voleurs de trottinette au Canadian Tire

Mercredi le 22 juin 2022      
Deux voleurs de trottinette au Canadian Tire
La mémoire : thème de la 20e édition des correspondances d’Eastman

Vendredi le 17 juin 2022      
La mémoire : thème de la 20e édition des correspondances d’Eastman
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Classique_pif
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 22 juin 2022
Célébrer le Québec d’aujourd’hui…

François Fouquet
Lundi, 20 juin 2022
Abolition des arrêts obligatoires?

Classique_pif_sport
La rivière aux Cerises sous haute surveillance cet été Par Jeanne Trépanier Lundi, 20 juin 2022
La rivière aux Cerises sous haute surveillance cet été
Queb Drag Race débarque à Sherbrooke Par Jeanne Trépanier Mardi, 21 juin 2022
Queb Drag Race débarque à Sherbrooke
Nouvelle maison des aînés à Coaticook Par Daniel Campeau Lundi, 20 juin 2022
Nouvelle maison des aînés à Coaticook
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2022 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous