PUB1_Fdulac
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
En Estrie Concours Chroniqueurs Annonces Classées
 
  CHRONIQUEURS / Deux mots à vous dire

Avant et après : supercherie et piège

 Imprimer   Envoyer 
François Fouquet Par François Fouquet
Mardi le 24 mai 2022      

Depuis ma jeunesse (et ma jeunesse commence à être pas mal expérimentée!), j'ai tendance à pelleter par en avant. Au sens où souvent, mon premier réflexe est de dire : « quand ce moment-là sera arrivé, ça ira mieux ». Ou « quand ce moment sera passé, ce sera autre chose.» « Si mon secondaire peut finir, je vais être plus libre! » « Si je peux avoir ma voiture, je vais pouvoir faire plein de trucs ». « Si ... » Vous voyez le genre...

À l'époque, je disais « Minque ». « Minque que ça, ça arrive, ça ira mieux! » Le « minque » est sorti de mon vocabulaire, heureusement!

Cette semaine, une photo a croisé mon œil. Évidemment, c'est mon œil qui a croisé la photo, mais je le dis comme ça parce que j'ai souvent cette impression que les médias sociaux sont programmés pour capter mon œil, plutôt que ce soit l'inverse.

Une photo d'avant et après une diète « sans effort ». La dame est photographiée du cou à la cuisse, disons. On ne voit pas son visage. Elle est de profil. On y dit qu'à peu près sans rien faire, elle a perdu, avec le sourire, 60 livres. La photo est relayée par quelqu'un qui fait remarquer un détail intéressant en écrivant : « une diète tellement efficace qu'elle fait même disparaître les tatouages! » Effectivement, en y regardant de plus près, la dame de la photo de gauche a un tatouage assez grand à la taille. Et il a disparu après la diète : c'est pas beau, ça?

Il faut se méfier de toutes ces photos truquées ou, parfois, carrément fausses. Pareil pour les résultats promis pour le nettoyage ou de « remise à la vie! ». Des crèmes de jour et de nuit aux produits cosmétiques de voiture, en passant par le coup de pinceau qui rénove à lui seul une pièce, tout est visualisé en mode (souvent douteux) avant et après.

Il y a souvent supercherie. Vous achetez le produit qui doit ramener à l'état de neuf un joint de silicone de la douche devenu noir et, subitement, le résultat n'est pas le même que sur la photo. Même chose pour la cire auto qui doit redonner, sans frotter, l'aspect du neuf à une peinture vieille de 10 ans. 

Dans la supercherie, il y a surtout la notion que tout était moins bon avant et que tout sera tellement mieux après. La photo d'avant de la peau du visage de la dame est probablement autant travaillée électroniquement que celle d'après. On passe de l'épouvantable au supraparfait. Par extension, on vient aussi insinuer que ce qui était fait hier n'est pas que différent de ce qui se fera demain, mais est nécessairement moins bon que ce qui se fera demain.

Supercherie, quand tu nous tiens.

Et le piège, là-dedans?

Il est au moins double. Le premier piège est de rendre l'âgisme systémique. Si ce qui était hier est nécessairement moins bon que ce qui sera demain, ça veut dire que ce qui vieillit devient inutile, dépassé et lourd à supporter. Ça fait plein de personnes subitement « inutiles » d'une part, et ça met une pression très forte sur ceux qui feront demain, d'autre part.

À propos, vous le savez, vous, à quel âge on devient vieux?

L'autre aspect du piège, c'est que cette façon de toujours anticiper demain nous fait oublier de vivre aujourd'hui.

Entre l'avant et l'après, il y a le pendant. Le seul sur lequel on a une certaine poigne. Mais on l'occulte. Comme si on vivait tellement rapidement qu'on finit par fuir le moment présent pour espérer que le moment d'après soit meilleur. Mais le moment d'après, on le vit en espérant le suivant.

Et shlak...le piège se referme...

 

Clin d'œil de la semaine

-      Un jour, notre vie va s'arrêter.

-      Oui, mais ce sera le paradis après, crains pas! »    

-      Ah, bon...


PUB3_Fdulac
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

Ensemble

Lundi le 13 juin 2022      
Ensemble
Surtout, ne pas détester toutes les personnes…

Lundi le 4 juillet 2022      
Surtout, ne pas détester toutes les personnes…
Abolition des arrêts obligatoires?

Lundi le 20 juin 2022      
Abolition des arrêts obligatoires?
Écoloboutique_10%
NOS RECOMMANDATIONS
Lancement du documentaire sur le Sénateur Howard « Les Racines d’un bâtisseur »

Vendredi le 1 juillet 2022      
Lancement du documentaire sur le Sénateur Howard « Les Racines d’un bâtisseur »
La classique PIF bat son plein

Jeudi le 30 juin 2022      
La classique PIF bat son plein
Le gouvernement fédéral lance un nouveau programme d’aide à l’intention du secteur vinicole canadien.

Mercredi le 29 juin 2022      
Le gouvernement fédéral lance un nouveau programme d’aide à l’intention du secteur vinicole canadien.
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
genevieve_hebert
 
François Fouquet
Lundi, 4 juillet 2022
Surtout, ne pas détester toutes les personnes…

L'animatout, les mercredis
Quoi faire ce weekend? Par Catherine Blanchette Jeudi, 30 juin 2022
Quoi faire ce weekend?
L’herbe est longue à plusieurs endroits à Sherbrooke Par Martin Bossé Mercredi, 29 juin 2022
L’herbe est longue à plusieurs endroits à Sherbrooke
Favoriser la sécurité et l’autonomie alimentaire de nos jeunes Par Martin Bossé Mercredi, 29 juin 2022
Favoriser la sécurité et l’autonomie alimentaire de nos jeunes
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2022 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous