Bonjour l’Estrie
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
La Maison Aube-Lumière
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Lundi, 8 mai 2017

«Des histoires qui me brassent en dedans»



 Imprimer   Envoyer 
Depuis son passage à Star Académie en 2009, l’auteur-compositeur-interprète Maxime Landry a tracé sa route, rapidement remplie de reconnaissances et de succès.

Nos histoires, c'est le cinquième album en huit ans de l'auteur-compositeur-interprète, Maxime Landry. Un album qui s'inspire des histoires du public et qui laisse place à l'émotion et la nostalgie.

Depuis son passage à Star Académie en 2009, l'auteur-compositeur-interprète Maxime Landry a tracé sa route, rapidement remplie de reconnaissances et de succès. « On ne sait jamais pour le succès, explique-t-il. Et je ne m'attendais pas non plus que ça aille si vite. C'est mon cinquième album, il y a eu trois tournées et on est en train de préparer la quatrième. Il s'est vraiment passé beaucoup de choses. Je suis content, ça roulé et j'ai fait plein de belles rencontres. Je n'ai pas de remords et j'en ai fait plus que ce que j'aurais imaginé », commente-t-il.

Le cinquième album de Maxime, Nos histoires, s'inspire de la réalité du public et il est écrit entièrement de sa plume. « Neuf de mes 14 chansons, ce sont les gens qui me les ont inspirées, précise-t-il. Cet album est significatif pour plusieurs raisons. J'ai entre autres parti ma maison de disques », explique-t-il.

Si au départ elles n'étaient pas un concept d'album, les histoires du public le sont devenues rapidement. « Quand est venu le temps d'enregistrer les chansons, je me suis plongé dans l'esprit dans lequel j'étais quand j'ai écrit les chansons, se rappelle Maxime. Je me suis rendu compte que neuf des 14 chansons étaient inspirées du public. C'est pour ça que j'ai appelé l'album Nos histoires », sourit-il.

Un retour aux cartes postales

Si Maxime s'est inspiré du public pour Nos histoires, il aurait assez de matériel pour réaliser un volume 2. En effet, plusieurs personnes lui envoient les cartes postales qui se trouvent à l'intérieur du cinquième album.

« Dans l'album, il y a une carte postale et les gens peuvent m'écrire directement au bureau et me raconter leurs histoires, remarque-t-il. On a déjà reçu plusieurs cartons. J'ai reçu plusieurs messages. J'en aurais assez pour faire un volume 2. Ce qui est le fun cette fois-ci, c'est que j'aurais le nom des personnes et je pourrai aller les voir pour leur dire ce qu'ils m'ont inspiré », ajoute Maxime.

Si l'auteur-compositeur-interprète accorde une importance aux histoires, il avoue qu'elles doivent venir le chercher. « Il faut que ça me ramasse en dedans et que ça me brasse, insiste Maxime. C'est là que ça m'inspire. Certains m'ont raconté des histoires d'adoption et ce que je me rends compte, c'est qu'en les chantant, ça fait du bien aux gens qui le vivent. Ça nous fait du bien. Oui, c'est de la nostalgie, mais aussi des histoires d'amour tellement belles », note-t-il.

Une collaboration à saveur particulière

Bien que Maxime Landry soit habitué à collaborer avec différents artistes tels que Lynda Lemay, sur ce nouvel album, il s'agit d'une première avec sa mère dans la chanson « Cent fois la même histoire ». « C'est l'histoire d'un fils qui prend soin de sa mère et c'est les souvenirs musicaux qui restent jusqu'à la dernière minute, remarque-t-il. Je voulais que ça soit la voix de ma mère la mélodie à l'arrière. C'est elle qui m'a donné le goût de faire ce métier. C'est vraiment un cadeau magnifique », soutient-il.

En plus de sa carrière musicale, Maxime Landry anime à la radio de Rouge FM les soirs et poursuit la rédaction de son troisième livre, qui sortira en octobre. En janvier prochain, il foulera la scène du Centre culturel de l'Université de Sherbrooke. « Le spectacle va être une soirée à se raconter des histoires dans le blanc des yeux, sourit Maxime. Ça va être rempli de beaux moments, car c'est le spectacle du public. Je vais essayer aussi de nouvelles chansons sur scène. Ça va être totalement différent et ça va bouger dans ce spectacle », assure-t-il.

Depuis le début de sa carrière, Maxime Landry répète que ce qu'il apprécie par-dessus tout, c'est les rencontres qu'il a faites. « Dans le milieu, c'est les amis que je me suis faits comme Laurence Jalbert et Lynda Lemay. J'ai toujours voulu faire ce métier et raconter des histoires », exprime le jeune artiste.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Une façon de sensibiliser contre l’achat impulsif d’animaux

Une façon de sensibiliser contre l’achat impulsif d’animaux
Sherbrooke accueillera son premier Festibière

Sherbrooke accueillera son premier Festibière
NOS RECOMMANDATIONS
Sherbrooke accueillera son premier Festibière

Sherbrooke accueillera son premier Festibière
Un Sherbrookois traversera le Canada pour deux causes

Un Sherbrookois traversera le Canada pour deux causes
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
107,7 Estrie - matin
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 20 avril 2018
Une programmation post-festival bien remplie

Travis Cormier
Sherbrooke accueillera son premier Festibière Par Vincent Lambert Mardi, 17 avril 2018
Sherbrooke accueillera son premier Festibière
15 096$ pour le CPE L’Enfant-Do à Orford Par Cynthia Dubé Vendredi, 13 avril 2018
15 096$ pour le CPE L’Enfant-Do à Orford
Diane Roy, toujours aussi passionnée par son sport Par Vincent Lambert Vendredi, 13 avril 2018
Diane Roy, toujours aussi passionnée par son sport
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous