Destination_Sherbrooke_lumière
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan Covid du 1er décembre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
DÉCOUVERTES / Découvertes
Sarah-Eve Desruisseaux Par Sarah-Eve Desruisseaux

Mardi, 6 novembre 2018

Amour 2.0



 Imprimer   Envoyer 
Le besoin urgent d’être « matché » nous envahi, un peu comme s’il était impossible de rencontrer une personne qui te donne le droit d’être parfaitement imparfait. - Sarah-Eve Desruisseaux

D'un rapport humain à un glissement de doigt sur un appareil électronique, l'amour n'est plus ce qu'il était. D'un « x » dans la case « veux-tu être ma petite amie ? » à une photo nue, notre perception de l'amour aveuglée par la peur d'être seul nous possède. Ça oui ! Maintenant, le besoin urgent d'être « matché » nous envahi, un peu comme s'il était impossible de rencontrer une personne qui te donne le droit d'être parfaitement imparfait.

Nous sommes tous, jeunes et moins jeunes, à la quête de signes qui nous donneraient l'opportunité d'espérer que les gens changent à un moment dans leur vie ; à la quête de conduites dignes de mention ; à la quête d'une relation voguant sur des vagues éperdument passionnées ; à la quête d'un être irréprochable sous toutes ses coutures. Si vous me permettez, chaque forme d'amour est propre aux personnes qui l'incarnent. J'ai nul besoin de vous faire la leçon à ce sujet, vous le vivez bien comme vous le voulez. D'ailleurs, j'ai foi en l'amour, le vrai. Il est primordial de le mettre sur un piédestal.

Ceci dit, l'amour 2.0, que devons-nous en penser ? Est-ce une forme de mise à jour ? Après une période « x » de temps, faites la mise à jour pour retrouver la passion, faites ensuite la mise à jour pour vous empêcher d'aller voir ailleurs ou encore pour vous assurer que votre douce moitié soit bel et bien la bonne. Pourquoi ne pas arrêter de nous projeter dans le futur et nous laisser la chance de nous faufiler entre le temps et les sentiments ?

Je n'accuse personne d'agir ainsi, car c'est bien tentant d'avoir tout dans l'immédiat. En fait, notre société programmée au quart de tour nous rend alléchante l'idée d'être comblé. Je vous l'accorde, de nos jours, la ferveur est une denrée en voie d'extinction ensevelie sous de multiples couches de cicatrices nous stigmatisant par la peur du rejet.

Notre génération s'éloigne graduellement des objectifs de vie standardisés, mais est-ce que l'amour 2.0 est réellement ce dont on doit aspirer ? En fait, la clé serait de souhaiter d'être réellement heureux. Le but n'est pas l'acharnement amoureux ni la virtualisation de tous nos sentiments, mais bien de s'ouvrir à l'autre sans attentes démesurées en nous donnant la chance de vivre quelque chose de beau.

Étouffons tranquillement cette hantise qu'est le rejet pour permettre à nos barrières de se laisser tomber. Il serait magnifique de voir les gens s'épanouir dans leur amour sans avoir peur de vivre pleinement. Que ce soit par Internet ou par un regard, « love is love » .

Sarah-Eve Desruisseaux


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
150 personnes pour la sauvegarde l’urgence de Coaticook

150 personnes pour la sauvegarde l’urgence de Coaticook
Les 5 principaux défis de la gestion de la chaîne d'approvisionnement

Les 5 principaux défis de la gestion de la chaîne d'approvisionnement
Destination_Sherbrooke_etincelles_2
NOS RECOMMANDATIONS
Les lutins seront de retour au Centre-Ville de Sherbrooke!

Les lutins seront de retour au Centre-Ville de Sherbrooke!
Covid 19 : la situation est préoccupante en Estrie selon le Dr Poirier

Covid 19 : la situation est préoccupante en Estrie selon le Dr Poirier
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Destination_Sherbrooke_etincelles_3
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 1 décembre 2021
La politique québécoise s’emmêle…

François Fouquet
Lundi, 29 novembre 2021
Recherche de sens et espace

Archives nationales du Québec à Sherbrooke
Jeudi, 25 novembre 2021
Notre histoire en archives – Les groupes yé-yé des années 1960

JD_NOVEMBRE_2021
Destination_Sherbrooke_etincelles_1
Les lutins seront de retour au Centre-Ville de Sherbrooke! Par Catherine Blanchette Mercredi, 24 novembre 2021
Les lutins seront de retour au Centre-Ville de Sherbrooke!
Musique à bouches: préserver la musique traditionnelle dans la mémoire collective Par Catherine Blanchette Jeudi, 25 novembre 2021
Musique à bouches: préserver la musique traditionnelle dans la mémoire collective
Notre histoire en archives – Les groupes yé-yé des années 1960 Par Archives nationales du Québec à Sherbrooke Jeudi, 25 novembre 2021
Notre histoire en archives – Les groupes yé-yé des années 1960
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
-
slimecut