Accueil  |  Partenaires  |  Contactez-nous  |  Ajouter favoris  |  Télécharger notre Kit Média Suivez-nous sur      
 
6°C
détails
Diffuser votre offre d’emploi
www.netrevolution.com

ESTRIEPLUS.COM  |  SHERBROOKE  |  COATICOOK  |  LE GRANIT  |  LES SOURCES  |  MEMPHRÉMAGOG  |  VAL-SAINT-FRANCOIS  |  JOURNAL HAUT-SAINT-FRANÇOIS
Actualités
Estrie
Sports
Arts et spectacles
Affaires
Estrie en photos
Cahiers
Automobiles
Santé-Mieux-Être
Cinéma / DVD
Construction
Entreprises d'ici
Immobilier
Chroniques
Deux mots à vous dire
Activités physiques
Jardin et fleurs
Passer le flambeau
L'Agora
Immobilière
Info-Pratique
Méteo
Médias sociaux
Horaire cinéma
Horoscope
Loterie
Liens utiles
Journaux Locaux
Le Haut-Saint-François
L’écho de Compton
Le Papotin
Journal D'une Rive à l'autre
RÉPERTOIRE
MAISONS ET JARDINS
Actualité          Construction et rénovation
Jeudi, 16 juin 2011
S'établir sur de bonnes fondations

16 juin 2011


 Imprimer   Envoyer 

Que vous prévoyiez ou non aménager votre sous-sol, vous devez porter une attention particulière à l'état des fondations de votre maison, puisqu'elles en supportent la structure. Afin de prévenir toute défaillance structurale et de protéger votre investissement, vous avez donc intérêt à corriger tout problème de fondations dès son apparition. Et pour ce faire, l'été est la saison tout indiquée! Pour vous aider à bien cerner le type de problème pouvant affecter vos fondations, voici quelques pistes et conseils tirés du Guide des bonnes pratiques en rénovation - La réfection des fondations, réalisé par la bannière Réno-Maître de l'Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ) à l'intention de ses membres.

La nature des problèmes
Au fil des ans, les fondations sont soumises à divers facteurs pouvant en diminuer la performance globale. Parmi ceux-ci, les cycles de gel et de dégel, les fortes intempéries et les périodes caniculaires prolongées sont particulièrement critiques. Et c'est sans compter le vieillissement normal des diverses composantes de la maison, qui peuvent imposer un effort supplémentaire à une fondation ayant connu, elle aussi, des jours meilleurs!
En général, la plupart des problèmes pouvant affecter vos fondations se manifesteront soit sous forme d'infiltrations d'eau ou de lézardes dans le béton. Il se peut également que le béton s'effrite ou s'écaille au toucher si votre maison date d'avant 1950. La cause? Un béton de moindre qualité ou une imperméabilisation insuffisante des murs de fondation. Enfin, certains problèmes peuvent surgir si aucun drain n'est installé au pourtour des semelles ou si celui-ci, pour une raison ou une autre, ne fonctionne pas adéquatement.

Les solutions possibles
Vous avez noté de fines fissures au bas des fenêtres du sous-sol? Celles-ci sont souvent dues au séchage du béton et apparaissent généralement au cours des deux ou trois années suivant la coulée des fondations. Si l'eau ne s'y infiltre pas, il n'est pas nécessaire d'intervenir. Toutefois, si vous tenez à les réparer, il est facile de les corriger par injection de l'intérieur ou de l'extérieur, puis par l'application d'une membrane d'étanchéité.

Si les fissures sont actives, c'est-à-dire qu'elles apparaissent en hiver pour se refermer presque totalement en été, elles sont probablement liées au gel. Ces situations sont fréquentes lorsque la conception est déficiente ou que des travaux ultérieurs ont modifié les protections en place. Elles peuvent être également causées par un sol argileux, qui colle aux fondations et exerce une poussée verticale.

Le cas échéant, on peut réparer ces fissures en les colmatant, en ajoutant une membrane d'étanchéité, en posant des plaques d'acier et installant un isolant rigide pour séparer le remblai des murs. Quant au béton qui s'effrite, on peut intervenir en nettoyant les surfaces, puis en fixant un treillis de renforcement ou en construisant un coffrage, que l'on remplira par la suite de béton.

« En l'absence de fissures, les problèmes persistants d'humidité et d'infiltration peuvent être causés par un drain défectueux ou par l'absence d'un tel drain, note André Gagné, directeur de l'expertise technique de l'APCHQ. Pour identifier la nature exacte du problème, on fait d'abord appel à un spécialiste. Après inspection du drain, il proposera une solution adaptée à la situation. Il n'est pas toujours nécessaire de remplacer le drain. Des interventions ponctuelles, comme un nettoyage à haute pression, peuvent parfois suffire pour rétablir son bon fonctionnement. »

Un dernier conseil
Quel que soit le problème touchant les fondations de votre maison, il est conseillé de ne pas laisser la situation se détériorer. En effet, une fondation fragilisée ne pourra jouer pleinement son rôle, qui est de transmettre au sol le poids du bâtiment et de résister à la pression exercée par le remblai qui la ceinture, ce qui, à la longue, est susceptible d'entraîner des répercussions désastreuses sur les autres composantes de votre maison.

Vous serez donc avisé de recourir aux services d'un expert pour identifier la cause exacte des déficiences observées à vos fondations. Lui seul possède les connaissances et les compétences qui permettront de rectifier la situation et, du coup, de préserver la valeur de votre maison.

Confiez vos travaux à un Réno-Maître!
Confiez vos travaux à un entrepreneur certifié par la bannière Réno-Maître de l'APCHQ, laquelle ne regroupe que des entrepreneurs expérimentés, sérieux et compétents. En faisant affaire avec un Réno-Maître, vous bénéficiez d'un plan de garantie optionnel (la Garantie rénovation), d'un programme de financement sur mesure (le Réno-prêt) ainsi que d'un service de référence téléphonique et Internet. Pour trouver un Réno-Maître dans votre région, consultez le Répertoire des entrepreneurs au www.gomaison.com/renomaitre, ou communiquez avec le Service de référence au 514 353-5069 ou au 1 800 361-2037, poste 222.

À propos de l'APCHQ
L'APCHQ transige avec plus de 17 000 entreprises réunies au sein de 15 bureaux régionaux, occupant une place prépondérante dans l'industrie de la construction et de la rénovation résidentielles. En 1976, elle a instauré un programme privé de garantie sur les bâtiments résidentiels neufs, dont s'est largement inspiré le gouvernement pour définir les standards de la garantie obligatoire en 1999. Proactive, elle a créé en 1986 un plan de garantie couvrant les travaux de rénovation. Elle a également mis sur pied la bannière Réno-Maître en 2002. L'Association et ses membres effectuent ainsi 76 % des travaux en habitation. Étant le seul agent négociateur patronal des relations de travail dans le secteur résidentiel, elle défend les intérêts de quelque 13 000 employeurs, qui embauchent plus de 50 000 salariés.

Source : La bannière Réno-Maître de l'APCHQ



 Imprimer   Envoyer 

PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...   

Sports Trans-Action inc.
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 23 avril 2014
Techno-fascisme 2.0

Myriam Keyzer
Mardi, 22 avril 2014
Émerger hors de nos sépulcres - Heureuses Pâques à tous!

APCHQ Estrie
Mardi, 22 avril 2014
Crue printanière : inspectez le système de drainage de votre maison

Geneviève Gagné
Mardi, 22 avril 2014
Olivier Dion éponyme

François Fouquet
Lundi, 21 avril 2014
Esprit critique

La Maison du Cinéma
Jeudi, 17 avril 2014
Festival cinéma du monde de Sherbrooke : première édition exceptionnelle

Jardin Eden
Mercredi, 16 avril 2014
Jour de la Terre, développement durable!

Auto123.com
Vendredi, 11 avril 2014
Nissan Pathfinder hybride 2014 : choisir la bonne voie


Vieux Clocher de Magog

MARTIN PERIZZOLO
Q (18 ans et +)
VENDREDI ET SAMEDI 25-26 AVRIL 2014

Théâtre Centennial

Orchestre symphonique des jeunes de Sherbrooke

Samedi 10 mai, 19 h 30
INSCRIPTION INFOLETTRE

Courriel:


  Copyright 2014 Estrieplus.com  | Notes Légales  | Sitemap |  logo xml  

Membre du groupe : dejavendu.com - avisdedeces.ca - 123matching.com - calendrierplus.com - concoursplus.com - clic2go.com - zipjobs.ca - radioactif.com