AutoPassion - Groupe Beaucage - 26 aout 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Novus Vitres Sherbrooke avril 2019
AUTOMOBILES / Actualité automobile
Auto123.com Par Auto123.com

Mardi, 19 février 2013

Qu’est-ce que la suralimentation?


Par Marie-Laurence Paquin

 Imprimer   Envoyer 

La suralimentation augmente l'efficacité du mélange air-essence et par conséquent de l'explosion et de la force du moteur.

Plutôt que laisser le moteur aspirer l'air ambiant de façon naturelle, on force l'air à entrer plus vite dans la tubulure d'admission, ce qui permet de réduire la cylindrée d'un moteur tout en obtenant les mêmes résultats.

Il existe principalement deux types de suralimentation. Le turbocompresseur et le compresseur de suralimentation.

Le turbocompresseur s'actionne à un régime assez bas et produit immédiatement sa poussée maximale. Cependant, il doit absorber beaucoup de chaleur, nécessite donc des moments de refroidissement et peut s'endommager si on le néglige.

Le compresseur de suralimentation garde une température plus basse et offre une puissance linéaire moins dommageable pour les pièces internes du moteur. Par contre, la puissance n'est pas instantanée et son utilisation fait beaucoup de bruit.

Le turbocompresseur

Cette turbine est composée de pales qui tournent grâce à l'air qui y pénètre. Elle est divisée en deux sections, une partie chaude et une partie plus froide. La partie chaude est directement reliée à l'échappement. L'air qui sort du moteur fait donc tourner les pales de la partie chaude, ce qui entraîne les pales de la partie froide, qui se charge de faire entrer l'air plus vite dans l'admission du moteur. Il est placé le plus près possible de l'échappement, pour éviter les délais.

Dès que le mouvement des pales est efficace, autour de 2000 tours/minute, la poussée est instantanée et demeure à son maximum jusqu'à haut régime, dans la plage de puissance déterminée par la grosseur du turbo.

L'augmentation de la pression d'air se mesure en livres au pouce carré (psi).

Pour les moteurs à essence, un turbocompresseur permet d'accroître cette pression d'air atmosphérique entre 6 et 20 livres au pouce carré. Plus la pression est grande, plus le risque de bris est élevé.

Pour les moteurs diesel, à cause de leur composition tout à fait différente, la pression d'air peut être augmentée de 30 à 60 livres au pouce carré.

Le compresseur de suralimentation

Mieux connu sous le nom de Supercharger, ce dispositif suit le même principe de forcer l'air à entrer dans le moteur. Cependant, celui-ci est physiquement relié à la courroie d'accessoire du moteur. Il est placé le plus près possible de la tête du moteur. Plus le moteur tourne vite, plus le compresseur de suralimentation est efficace. C'est la raison pour laquelle la force d'induction de l'air est proportionnelle au régime du moteur.

Il existe deux types de compresseur de suralimentation. Le premier est composé de pales, semblables au turbo, et compresse l'air dans la tubulure d'admission. L'autre type, plus fréquemment utilisé, est composé de deux engrenages allongés qui forcent l'air à bouger plus vite vers l'admission.

La suralimentation - Les modes de refroidissement

Les moteurs munis d'un système de suralimentation nécessitent un refroidissement supplémentaire à ceux à aspiration naturelle. La compression de l'air agite les particules de ce gaz et leur chaleur monte, ce qui endommage les différentes parties du moteur, en plus de favoriser un allumage devancé de la bougie qui crée la détonation.

De plus, si l'air ne se refroidit pas convenablement, son volume augmentera. Conséquemment, le moteur pourra aspirer une quantité plus faible d'air pour un même volume.

Pour toutes ces raisons, le refroidissement est crucial.

Évidemment, ceci doit être fait avant de pénétrer dans la chambre de combustion.

Turbocompresseur

Entre le compresseur et le moteur se trouve un système de refroidissement à air (intercooler).

Ce type de radiateur refroidit l'air qui se trouve à l'intérieur de celui-ci. Il est souvent placé à l'avant de la voiture, pour favoriser son exposition.

Il faut trouver le bon équilibre entre la distance consacrée au refroidissement et la longueur des tuyaux afin d'éviter les délais et obtenir le meilleur rendement.

Compresseur de suralimentation

Si le compresseur de suralimentation utilise une turbine et des pales, la méthode de refroidissement est très similaire à celle utilisée avec un turbocompresseur.

Si celui-ci est composé d'engrenages, il est souvent impossible d'utiliser un refroidisseur à air. Étant donné qu'il est placé le plus près possible de la tête du cylindre, l'espace nous permet seulement d'utiliser un radiateur à eau, de dimension réduite, afin de refroidir l'air. L'eau qui se trouve à l'intérieur est elle-même refroidie par un radiateur situé à l'avant de la voiture.

Ce système air-eau est de plus en plus utilisé dans les turbocompresseurs également. Son avantage est de réduire la longueur des tuyaux de refroidissement.


AutoPassion - Groupe Beaucage - 26 aout 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Mon coup de cœur

Mon coup de cœur
BANC D’ESSAI : Mazda CX-5 SIGNATURE SKYACTIV-G 2019

BANC D’ESSAI : Mazda CX-5 SIGNATURE SKYACTIV-G 2019
AutoPassion - Groupe Beaucage - 26 aout 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Agresseur adepte de salon de coiffure

Agresseur adepte de salon de coiffure
Disparition Kevin Grégoire-Bonin

Disparition Kevin Grégoire-Bonin
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

AutoPassion - Groupe Beaucage - 26 aout 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 11 septembre 2019
Le «Nous» identitaire Québécois

René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

Jérôme Blais
Mardi, 10 septembre 2019
Tout est une question de mental

AutoPassion
Mardi, 10 septembre 2019
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross

François Fouquet
Lundi, 9 septembre 2019
Mon char, ma réussite : tasse-toi, mon’oncle

Hyundai Sherbrooke mai 2019
Disparition Kevin Grégoire-Bonin Mercredi, 11 septembre 2019
Disparition Kevin Grégoire-Bonin
À 140km/h dans une zone de 70 km/h Mardi, 10 septembre 2019
À 140km/h dans une zone de 70 km/h
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier Par René Dubreuil Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous