Matelas Houde - janvier 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
HABITATION
Construction Estrie
Ma maison
Jardin et fleurs
Ecolo Boutique janvier 2018 - 3
HABITATION / Jardin et fleurs
Alexandre Dagenais Par Alexandre Dagenais

Jeudi, 13 avril 2017

À l’approche du beau temps: tout sur les vivaces comestibles



 Imprimer   Envoyer 
Tout près du tiers des plantes est comestible. Nous avons simplement concentré notre production sur quelques-unes d'entre elles.

Les vivaces comestibles sont des plantes qui reviennent à tous les ans et qui, pour la plupart, demandent très peu d'entretien. Pensez seulement à la plate-bande de vivaces qui peut très bien être négligée une bonne partie de la saison.

Les peuples indigènes utilisaient ces plantes comme moyen de subsistance puisqu'elles ne demandaient aucun soin et poussaient naturellement dans l'environnement. Leur seule tâche était donc d'aller les récolter tôt au printemps, lorsque leurs réserves commençaient à diminuer.

L'asperge est sûrement le plus connu des légumes vivaces disponibles sur le marché. Les personnes qui ont déjà fait pousser des asperges savent à quel point c'est une plante qui demande peu d'entretien, sauf un peu de désherbage. On connaît aussi la rhubarbe et les crosses de violon, que nous pouvons trouver à l'occasion, mais il existe encore bien plus de plantes vivaces comestibles, moins connues. En fait, tout près du tiers des plantes est comestible. Nous avons simplement concentré notre production sur quelques-unes d'entre elles.

Par exemple, saviez-vous que toutes les variétés de hostas sont comestibles? Au Japon, on retrouve des jeunes pousses de hosta dans les supermarchés. Si il y a une plante facile à faire pousser, c'est bien le hosta. Les fleurs et les jeunes pousses d'hémérocalles sont également comestibles. Les campanules et les pétasites sont aussi considérés comme des légumes en Asie.

En cherchant un peu, j'ai découvert des variétés de légumes vivaces peu connus mais résistants au climat sherbrookois. Nous avons l'épinard du caucase, une plante grimpante au goût qui se rapproche de l'épinard. Le chou maritime, qui produit des feuilles pouvant être blanchies et une inflorescence ressemblant au brocoli. L'apios, une grimpante qui produit des petites patates et qui était consommée par nos Amérindiens.

Pour les amateurs de roquette, il y a également une variété de roquette vivace (diplotaxis tenuifolia). Par exemple, la livèche est une plante qu'on retrouve dans les anciens jardins et à un goût de céleri. Il y aussi l'ortie, un de mes légumes préférés, qui est super riche en nutriments (fer, calcium, magnésium). Récoltée tôt au printemps, elle doit être cuite afin d'éliminer son pouvoir urticant et s'apprête de la même façon que les épinards.

Facile à entretenir

Il y a beaucoup de raisons qui m'ont amené à explorer les légumes vivaces. Ce sont des plantes qui demandent pratiquement aucun arrosage. Elles sont adaptées à pousser dans des endroits souvent peu propices à d'autres plantes comestibles, comme dans les milieux humides ou à l'ombre presque complète. Son besoin en fertilisant est faible et puisque nous avons à les planter qu'une seule fois, le travail du sol est minimisé. Ce sont donc les plantes idéales pour les jardiniers paresseux!


Le plus intéressant avec les légumes vivaces, c'est qu'ils sont prêts à être récolter très tôt au printemps. D'ici une à deux semaines, mes récoltes commenceront, ce qui est bien plus tôt que la plantation des annuelles dans mon jardin. Aussi, comme plusieurs vivaces ornementales sont comestibles, il est possible d'avoir un aménagement comestible, esthétique et à peu d'entretien.

Bon printemps!

 

Alexandre Dagenais, artiste agriculteur
Ferme Terre d'abondance

 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?
Offrez-vous la permaculture pour Noël!

Offrez-vous la permaculture pour Noël!
NOS RECOMMANDATIONS
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?

Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford
 
Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

APCHQ Estrie
Lundi, 25 décembre 2017
Testez vos connaissances sur l'isolation!

Alexandre Dagenais - Terre d'Abondance
Domino's Pizza
Faire pousser nos cheveux: pas si facile? Par Marianne Therriault Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?
Vol qualifié sur la Wellington Nord Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Vol qualifié sur la Wellington Nord
Skier pour persévérer et ne pas décrocher Par Vincent Lambert Mardi, 16 janvier 2018
Skier pour persévérer et ne pas décrocher
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous