Club de Golf Manoir Des Sables
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
18°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
EstriePlus.com - 10 ans déjà
ACTUALITÉS
Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Journal Haut-Saint-François
Club de Golf Manoir Des Sables
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 20 avril 2017

137 chantiers : les automobilistes devront être patients



 Imprimer   Envoyer 
Les automobilistes devront être indulgents et prudents puisque 137 chantiers sont prévus du mois de mai à novembre.

Si l'année dernière a été grandement occupée avec les chantiers, cette année sera un record. Les automobilistes devront être indulgents et prudents puisque 137 chantiers sont prévus du mois de mai à novembre.

Pas moins de 137 chantiers prendront place un peu partout dans la Ville de Sherbrooke du mois de mai à novembre. C'est donc dire que plus de 42,7 M$ seront investis dans les travaux routiers. Pour le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, l'important sera de limiter les impacts sur les automobilistes.

« Les travaux routiers seront de toute nature et toucheront tous les arrondissements, explique-t-il. Cette année, c'est un nouveau record en investissement et en chantier. Il y aura beaucoup de travaux sur le territoire sherbrookois, mais nous tenterons, autant que possible, de limiter les impacts pour les automobilistes », insiste le maire.

Rappelons que l'année dernière, une enveloppe spéciale de 3,2 M$ avait été votée pour la réfection des surfaces des rues. En 2017, cette même enveloppe a été reconduite. « Nous poursuivons nos efforts afin de maintenir nos infrastructures dans le meilleur état possible, incluant les réseaux routier et piétonnier, et ce, en tenant compte de la capacité de payer des citoyens », précise M. Sévigny.

De la la mise à niveau... à la reconstruction

En 2016, la Ville de Sherbrooke avait prévu 118 chantiers, et en cours de route, une trentaine s'est rajoutée. C'est donc dire que cette année, d'autres travaux pourraient s'ajouter aux 137 déjà à l'horaire.

« C'est beaucoup de travail et il va y avoir un peu de perturbation partout sur le territoire, explique Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines de la Ville de Sherbrooke. Cette année, on a misé un peu moins sur les artères pour donner une pause au citoyen. On va être plus dans les rues locales, qui ont des besoins immenses », ajoute-t-elle.

En raison des nombreux travaux et de la circulation, la Ville de Sherbrooke sécurisera les lieux. « Ça va être une logistique importante de notre part au niveau de la circulation, précise Mme Gravel. On va être stricte pour la santé et la sécurité. On va sécuriser le tout pour empêcher des accidents autant pour nos travailleurs que pour les citoyens », souligne-t-elle.

Parmi les nombreux travaux, il est possible de retrouver entre autres ceux-ci : reconstruction complète de la rue Léger, aménagement d'une piste cyclable sur le boulevard de Portland, reconstruction de la rue des Érables, et la liste s'étire encore. Concrètement, les multiples chantiers viseront la reconstruction partielle ou complète de rues locales, la construction et réfection de trottoir, la mise à niveau de rues en graviers, et ainsi de suite.

De l'information pour les citoyens

Afin d'informer les citoyens sur les différents travaux en place, la Ville de Sherbrooke a mis sur pied quelques outils. C'est entre autres le cas de la carte interactive qui dressera le portrait des chantiers en temps réel. « Cette carte interactive est mise à jour régulièrement chaque semaine, note Caroline Gravel. Dès que les travaux avancent ou évoluent, on met des notes sur la carte. Quand les travaux sont exécutés, des crochets verts seront illustrés », soutient-elle.

Outre la carte, la Ville enverra aussi des messages téléphoniques automatisés aux citoyens et aux commerçants touchés par les différents travaux, en plus de lettres et l'organisation de rencontres au besoin. Les médias sociaux et le site Web de la Ville de Sherbrooke seront aussi utilisés pour renseigner la population, tout comme les panneaux électroniques ou de signalisations seront installés.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Soins préhospitaliers: découvrir les bienfaits de la réalité virtuelle

Soins préhospitaliers: découvrir les bienfaits de la réalité virtuelle
Quoi faire ce long week-end!

Quoi faire ce long week-end!
NOS RECOMMANDATIONS
Les faux pas à éviter au bureau l’été!

Les faux pas à éviter au bureau l’été!
Perquisition de stupéfiants sur la rue Alexandre

Perquisition de stupéfiants sur la rue Alexandre
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

magasingeneral.com
Inscription Infolettre EstriePlus.com
 OMG Resto
 
François Fouquet
Lundi, 26 juin 2017
Un sens? Quel sens?

Anne Vaillancourt
Vendredi, 23 juin 2017
Vienne – À la quête du beau

Amélie Boulet et Alexandre Comtois
Vendredi, 23 juin 2017
California Love (2e partie)

René Dubreuil
Vendredi, 23 juin 2017
Les nouvelles rondes de René... en mode vacances!

Marie Fortier, spécialiste des bébés
Jeudi, 22 juin 2017
Quoi faire avant de concevoir un bébé?

Caroline Caouette
Jeudi, 22 juin 2017
Comment communiquent les enfants?

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 1 juin 2017
Naissance Renaissance Estrie
Retrouvé au fond d’une piscine: l'enfant est décédé Par Cynthia Dubé Lundi, 19 juin 2017
Retrouvé au fond d’une piscine: l'enfant est décédé
CSRS: augmentation des services aux élèves Par Cynthia Dubé Mercredi, 21 juin 2017
CSRS: augmentation des services aux élèves
Cours de natation obligatoire : la solution aux noyades? Par Vincent Lambert Lundi, 19 juin 2017
Cours de natation obligatoire : la solution aux noyades?
Besoin
d’informations
819.820.1545
Contactez-nous
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous