Salon Priorité Emploi fev 21
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 6 mars
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
Salon Priorité Emploi fev 21
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 24 octobre 2016

Qui Trump qui?



 Imprimer   Envoyer 

Ouais, je sais, le jeu de mots est facile. Simpliste, même. Mais je ne voulais pas m'élever plus haut que le niveau de la course à la présidence des puissants États-Unis.

C'est quelque chose, quand même, cette course!

Dans une nation de 320 millions d'humains, le fait que la course à la présidence se polarise autour de deux prix de consolation, c'est étonnant. Et quand le candidat mâle s'en prend directement au système électoral comme il le fait, c'est d'une connerie absolue. Le système américain a ses failles. Nul doute. Mais dire que vous ne reconnaîtrez les résultats que s'ils sont bons pour vous, c'est faire preuve d'une irresponsabilité sans nom. Surtout quand vous ne proposez pas de réformer la chose! De toute façon, qu'en a-t-il à foutre de la démocratie? Quand on a le privilège de pouvoir voter pour Trump, pourquoi devrait-on considérer un autre candidat? Si c'est une femme, ha, ben là!

Par le tissu de niaiseries qu'il tisse chaque jour, Trump trompe tout le monde, lui le premier.

Vrai que le bout de vidéo où il jase femmes et sexe a été enregistré à son insu. On dit que c'est du « locker room stuff ». Le genre de conneries que les gars se racontent, rires gras en prime, dans un vestiaire de sport.

Mais voilà : peu importe le contexte, quiconque se vanterait d'embrasser les femmes sans leur demander d'abord, de les « prendre par la chatte » (traduction libre de « grab them by the pussy »), toujours sans consentement préalable, serait exclu du vestiaire. Ou ignoré de ses pairs, à la limite. Si c'est ça la défense de l'homme, c'est minable. Et, visiblement, il est un être humain aux moeurs minables.

Puis, je me demande comme ça: et si, au final, tout cela était juste et bon?

On jase.

Si toute cette épouvantable mascarade devenait à ce point loufoque qu'elle venait réveiller certains esprits? Si ce vaste « dîner de cons » servait à rappeler l'absurdité de ce qui se dit et se fait pour obtenir un poste à la présidence des États-Unis?

On rêve...

Si le prix de consolation qu'est Madame Clinton en venait à être élu et à décevoir autant qu'on le dit, est-ce qu'on peut imaginer l'émergence de voix discordantes et de voies politiques nouvelles?

I have a dream!

J'aimerais qu'on fasse de la politique autrement. Au Québec, on n'y est pas encore. Loin de là. Quand on consulte, comme en éducation, c'est pour gagner du temps. Et quand on exerce un leadership, comme en santé, on impose nos lois et volontés. M. Barrette est champion de la deuxième option. Bientôt, le comité de direction de tous les hôpitaux se fera dans son bureau...

Je le sais, j'ai l'humeur plutôt massacrante quand je parle politique, ces temps-ci. C'est qu'on déploie des trésors d'imagination pour nous faire croire qu'on fera de la politique autrement. Et on entretient le vieux modèle une fois élu.

Et si les élections américaines pavaient la voie à une différence?

Parfois il faut toucher le fond du baril pour rebondir. Si on ne touche pas le fond là, c'est que le baril n'en a plus...

Clin d'œil de la semaine
Trump va traquer, retrouver et poursuivre chaque femme qui l'accuse. Il sait comment, il l'a déjà fait une première fois avec chacune...


Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Mais demain matin, m’aimeras-tu un peu?

Mais demain matin, m’aimeras-tu un peu?
Entre Woke et Ward

Entre Woke et Ward
Hyundai Sherbrooke Électrique Mars 21
NOS RECOMMANDATIONS
COVID-19 : l’Estrie passe au palier orange

COVID-19 : l’Estrie passe au palier orange
La fraude qui sévit à Sherbrooke est également présente à Magog

La fraude qui sévit à Sherbrooke est également présente à Magog
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada PILI mars 21
 
Sarah Beaudoin
Samedi, 6 mars 2021
Vivement l’érotisme

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 5 mars 2021
Qu’est-ce que la médecine fonctionnelle ?

Daniel Nadeau
Mercredi, 3 mars 2021
Le petit panthéon de mes disparus

François Fouquet
Lundi, 1 mars 2021
Je vous aimais bien, Monsieur et Madame Patate

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Radio-Canada PILI mars 21
La Fondation Constance Langlois veut répondre à une demande grandissante Samedi, 27 février 2021
La Fondation Constance Langlois veut répondre à une demande grandissante
130000 cigarettes illégales saisies par le SPS Jeudi, 4 mars 2021
130000 cigarettes illégales saisies par le SPS
Un homme retrouvé ensanglanté à Sherbrooke perd la vie Par Maxime Grondin Mercredi, 3 mars 2021
Un homme retrouvé ensanglanté à Sherbrooke perd la vie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous