Automobiles Val Estrie dec 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Sherbrooke aura son projet pilote pour la collecte du verre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Station Vacances 2019
CHRONIQUEURS / L'Agora
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau

Mercredi, 6 janvier 2016

Les Pitt, les Trudeau et nos racines britanniques



 Imprimer   Envoyer 

En ce début d'année 2016, au moment où la scène politique canadienne suscite un renouveau d'intérêt, il n'est pas inutile de rappeler notre passé de traditions britanniques. L'idée de cette chronique m'est venue dans la foulée de la lecture d'un ouvrage passionnant d'histoire politique. Il s'agit du livre d'Edmond Dziembowski publié chez Septentrion et intitulé Les Pitt.

Dans ce livre de 590 pages, l'auteur nous trace comme dans un roman la vie de deux illustres personnages du 18e siècle, William Pitt, devenu Lord Chatham, et de son fils Pitt le jeune prénommé aussi William. L'histoire des Pitt est grandiloquente comme celle de leur pays et elle s'imbrique parfaitement dans l'air de l'époque où le républicanisme se fait les dents et la Révolution française déploie ses ailes pour venir modeler une nouvelle Europe.

C'est loin du Canada tout cela, penserez-vous? Pas tant que cela, il y a beaucoup de leçons à tirer pour nous dans cette histoire qui est partie de nos racines. Partie de ce que nous sommes devenus. Leçon d'histoire...

Le contexte d'une époque : guerres et révolution

Pitt - Lord Chatham (1708-1778)

L'histoire que nous raconte Edmond Dziembowski est celle de deux hommes politiques britanniques qui ont marqué l'Angleterre. Deux personnages qui vont avoir une influence marquante sur le destin du Canada et des États-Unis d'Amérique. Ils avaient une caractéristique commune, outre celle d'être père et fils, ils seront des ennemis acharnés de la France.

William Pitt, père, est né en 1708. Il sera le premier « First minister » du Royaume-Uni. Joueur actif lors de la guerre de Sept Ans, il aura un rôle déterminant dans la conquête du Canada. S'abreuvant des principes de la révolution de 1688 et de la tradition whig, William Pitt combattait l'idée des factions et des partis et souhaitait l'avènement d'une nation britannique parlant d'une seule voix. Il croyait fermement aux droits individuels et à la voix du peuple. Il fut l'un des premiers politiciens à faire corps avec l'opinion publique et souhaitait la reconnaissance du peuple comme consécration de son action. De santé fragile, William Pitt n'aimait pas les jeux de coulisse des factions politiques et souhaitait que la paix soit le ferment d'une humanité nouvelle qui dialoguerait pour résoudre ses différends. Malgré sa ténacité, il connut l'échec au terme de sa vie politique. Il fut à l'origine d'un mouvement profond tant intellectuel que politique, le pittisme, mais cela ne fut pas suffisant. Malgré ses talents d'orateur, William Pitt fut incapable de réussir ce qu'il souhaitait même s'il a contribué à installer la domination anglaise.

Pitt le jeune (1759-1806)

Le fils de William Pitt devenu Lord Chatham a poursuivi l'œuvre de son père avec une sensibilité différente et des talents différents. Devenu premier ministre à l'âge de 24 ans, il gouvernera l'Angleterre jusqu'à sa mort en 1806. Moins bon orateur que son père, Pitt le jeune comme on le surnomme, sera responsable de nombreuses réformes et changements au tissu politique anglais au 18e siècle. Entre autres choses, il instaura un impôt sur le revenu. Il fut aussi responsable de l'adoption de l'Acte constitutionnel de 1791 au Canada qui divisera notre pays en deux territoires le Haut-Canada et le Bas-Canada, avec des institutions parlementaires propres à chacune. Il sera celui qui tentait de reconnaître les droits des catholiques irlandais malgré l'opposition farouche de George III, mais ce sera un échec qui se terminera dans une répression sans précédent des Irlandais catholiques. Plus que tout, Pitt le jeune sera un ennemi acharné de la France de 1789 puis de celle de Napoléon. Sa politique intérieure fut minée par les échecs de sa politique extérieure.

L'héritage

Le règne des Pitt sur le 18e siècle anglais se caractérisait par trois paramètres de l'avis d'Edmond Dziembowski : celui de l'événement, celui de la filiation idéologique et de la dimension symbolique. Ce qui marquait le plus l'héritage des Pitt c'est une volonté d'être des politiciens différents dans leur époque : « Leur histoire se lit comme celle d'une volonté. La volonté d'imposer au public, puis à la postérité, une lecture et une pratique de la res publica marquées du sceau de l'individualité. Mais aussi la volonté de transmettre aux contemporains, puis aux générations futures, l'image d'un politicien foncièrement différent de la masse. Les Pitt agirent en politicien ayant sans cesse conscience qu'ils imposaient, par leurs moindres faits et gestes, leur propre histoire aux hommes qui, plus tard, écriraient leurs vies. Ils voulurent à tout prix imposer leur William Pitt. » (DZIEMBOWSKI, Edmond, Les Pitt. L'Angleterre face à la France 1708-1806, 2e édition, Québec, Les éditions du Septentrion, 2015, p.532)

Ils voulaient tous les deux créer un homme nouveau en s'appuyant sur la nation et en cherchant la reconnaissance ultime; l'amour du peuple britannique. Rien ne résume mieux l'œuvre de ces deux hommes que l'extrait suivant de la dernière apparition publique de Wiliam Pitt le jeune à l'occasion de la victoire britannique à Trafalgar le 9 novembre 1805 : « Je vous remercie à mon tour de l'honneur que vous m'accordez. Mais, sachez bien que l'Europe ne pourra jamais être sauvée par un seul homme. L'Angleterre doit son salut aux efforts de la nation tout entière, et, j'en suis sûr, elle sauvera l'Europe par son exemple. » (ibid. p. 528)

Les Pitt, les Trudeau et nous

Il y a un parallèle intéressant à tracer entre le destin singulier des Pitt sur le 18e siècle britannique et celle des Trudeau père et fils au Canada aux 20e et 21e siècles. Comme les Pitt, les Trudeau sont des hommes politiques singuliers qui ne veulent en rien ressembler à ceux de leur époque. Les Trudeau sont aussi viscéralement attachés à une version républicaine et libérale des droits individuels qui rappellent celle de Locke dans son traité du gouvernement civil. N'est-ce pas la grande réalisation de Pierre Elliott Trudeau que de faire adopter par le Parlement canadien une nouvelle constitution canadienne à laquelle était jointe une charte des droits et libertés? Qui plus est, ce Pierre Elliott Trudeau ne voulait-il pas que ses compatriotes du Québec, canadiens-français, s'affranchissent de leur condition pour devenir des citoyens du monde?

Justin Trudeau dans un style différent est bel et bien le fils de son père. Il a le sens de l'État, du spectaculaire, de la proximité. Ils souhaitent plus que tout que la grandeur de notre pays passe par l'adoption de nouvelles attitudes par les Canadiens. Il souhaite surtout réinventer la politique en s'appuyant sur des principes souvent énoncés, mais peu de fois observés comme ceux de l'intégrité, de la transparence, de l'équité et de la justice. Il souhaite réussir à créer ce nouveau Canada dans le dialogue et la compréhension du point de vue des autres. Peu de gens l'ont anticipé, mais ce que nous propose Justin Trudeau ce n'est rien de moins qu'une révolution de notre monde par le levier du politique. En ce sens, Justin Trudeau est bel et bien l'héritier de son père et celui qui veut achever l'œuvre entreprise par ce dernier, celle de fonder un nouveau pays avec des citoyennes et des citoyens qui se perçoivent comme des citoyens du monde.

Tout comme Pitt le jeune était différent de son père, Justin Trudeau a des sensibilités différentes de celles de son père Pierre Elliott. Néanmoins, tout comme les Pitt, les Trudeau doivent faire face à des conditions adverses qui se dressent devant eux, devant leurs projets. Pour Pierre Elliott Trudeau, ce fut le nationalisme, pour les Pitt ce fut la haine de la France et les révolutions. Pour Justin Trudeau, c'est le terrorisme et le cynisme. Chose certaine, 2016 permettra de constater jusqu'à quel point Justin Trudeau réussira son pari de changer le Canada. Il n'en demeure pas moins que nous avons déjà une conviction, celle de l'influence de l'héritage britannique des Pitt sur les Trudeau et sur le destin politique de Justin Trudeau. Les Pitt sont pour les Trudeau et pour nous, notre héritage britannique...

Lectures recommandées :

DZIEMBOWSKI, Edmond, Les Pitt. L'Angleterre face à la France 1708-1806, 2e éd., Québec, Les Éditions du Septentrion, 2015. 590 p. (1re éd., Paris, Perrin, 2006)

LÉTOURNEAU, Jocelyn, Passer à l'avenir. Histoire, mémoire et identité dans le Québec d'aujourd'hui, Montréal, Les Éditions du Boréal, 2000, 196 p.


Entrepôt Chaussures Prix 27 nov 2019
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le temps du mépris et du sexisme éhonté

Le temps du mépris et du sexisme éhonté
Reconquérir le Québec

Reconquérir le Québec
NOS RECOMMANDATIONS
Le casse-tête de la pauvreté

Le casse-tête de la pauvreté
Qualitarisme alimentaire, vous connaissez?

Qualitarisme alimentaire, vous connaissez?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin 2019
Alain-François concours
barduchatnoir.com/evenements 4 DEC 2019
 
Fondation québécoise du cancer - Estrie
Samedi, 7 décembre 2019
Les séjours à l’hôtellerie de l’Estrie de La FQC

Daniel Nadeau
Mercredi, 4 décembre 2019
Reconquérir le Québec

François Fouquet
Lundi, 2 décembre 2019
Ultimes indicateurs de performance

Reconquérir le Québec Par Daniel Nadeau Mercredi, 4 décembre 2019
Reconquérir le Québec
Le casse-tête de la pauvreté Par Anita Lessard Mardi, 3 décembre 2019
Le casse-tête de la pauvreté
Un calendrier tout beau pour Magog Vendredi, 29 novembre 2019
Un calendrier tout beau pour Magog
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous