Automobiles Val Estrie dec 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Sherbrooke aura son projet pilote pour la collecte du verre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Automobiles Val Estrie nov 2019
AUTOMOBILES / Actualité automobile
Auto123.com Par Auto123.com

Vendredi, 28 février 2014

Toyota Tundra 2014 : une bonne camionnette traditionnelle


Par Mathieu St-Pierre

 Imprimer   Envoyer 

Les fabricants de camionnettes se livrent une chaude lutte et, hormis Ford, ils en paient un lourd prix. En effet, peu importent les innovations technologiques, les améliorations aux moteurs et les refontes de design, c'est toujours l'ovale bleu qui gagne.

Pour sa Tundra 2014, Toyota a décidé de garder les choses simples et d'offrir aux clients une vraie camionnette classique - peu de flafla; que du sérieux. On a droit à une bête de travail qui se contente de faire du bruit, d'aller vite et de transporter une montagne de trucs, autant dans la cabine que dans la caisse. Définitivement, la Tundra veut plaire et rendre service, mais elle manque de raffinement, de confort et d'encore plus de raffinement.

Alors que ses concurrentes deviennent de plus en plus des véhicules de luxe, cette camionnette japonaise demeure centrée sur des valeurs traditionnelles - pour le meilleur, mais aussi pour le pire.

Qu'est-ce que la Toyota Tundra?

Aucun modèle Toyota n'est plus robuste ni performant que la Tundra 2014. Malgré cela, elle ne réussit pas à attirer l'attention des acheteurs de camionnettes pleine grandeur - un peu comme la Tacoma ne réussit pas à conquérir le marché des camionnettes compactes/intermédiaires.

Produite à San Antonio, au Texas, la Tundra a vu le jour lors de l'année-modèle 2000 et remplacé la T100. Ce nom ne vous dit rien? Normal, puisque les ventes étaient très limitées.

Prix et spécifications de la Toyota Tundra 2014

Offerte à partir de 26 750 $, la Toyota Tundra 2014 propose une foule de configurations, de versions et de motorisations. La plus luxueuse de toutes, une Platinum 5,7 L à cabine CrewMax Édition 1794, coûte 54 000 $. J'ai essayé personnellement une Toyota Tundra Limited 5,7 L à cabine double dont le prix s'élève à 47 935 $.

Le V8 i-Force de 5,7 L qui l'anime génère 381 chevaux et 401 livres-pied de couple (l'autre V8, de 4,6 L, développe 310 chevaux et 327 livres-pied de couple). Une boîte automatique à 6 rapports accompagne le tout. La capacité de remorquage maximale peut grimper jusqu'à 4 760 kilos (10 500 livres) avec la configuration et l'équipement appropriés. La charge utile, pour sa part, atteint un sommet de 855 kilos (1 895 livres).

Conduire la Toyota Tundra 2014

Tel que mentionné plus tôt, la Toyota Tundra 2014 est une vraie camionnette... comme il s'en faisait il y a 10 ans. Elle n'est pas mauvaise en soi; cependant à une époque où de nombreuses familles nord-américaines se servent aussi de leur camionnette comme véhicule pour les loisirs et autres sorties familiales, le manque de bonnes manières de la Tundra la rend moins conviviale.

Tout d'abord, son roulement est sec et saccadé; bref, il pardonne difficilement. Conçue pour les gros travaux et non pour la conduite quotidienne, la suspension arrière à ressorts à lames et amortisseurs à gaz montés de biais est le principal coupable. La situation ne s'améliore pas quand on charge, par exemple, 225 kilos (500 livres) de paille dans la caisse. Autrement dit, cette suspension rudimentaire est parfaite lorsqu'on transporte de lourds fardeaux, mais elle s'avère désagréable tout le reste du temps.

Je pardonne la Toyota Tundra 2014 pour sa direction déficiente à tous les niveaux, car son V8 de 5,7 L est un monstre, autant par sa puissance que par sa présence. Une fois l'accélérateur au plancher, le moteur fait retentir son rugissement à des kilomètres à la ronde, la boîte automatique enchaîne magnifiquement les rapports et la Tundra s'élance avec beaucoup d'aplomb.

Ladite boîte se plaît autant à travailler en douceur dans un environnement urbain. Puis, dès qu'on enfonce la pédale, elle n'hésite pas à rétrograder d'un rapport ou deux - de quoi rendre la Toyota Tundra 2014 bougrement amusante. Dommage que le roulement peu civilisé gâche toute l'expérience, sans parler de la consommation d'essence abusive.

Extérieur et intérieur de la Toyota Tundra 2014

Lors de notre plus récent essai comparatif de camionnettes pleine grandeur, la Toyota Tundra 2014 a également perdu des points au chapitre du design extérieur. Oui, la calandre imposante envoie un message clair, mais ensuite? Il n'y pas vraiment de raisons de s'exciter. La Tundra paraît trop fade et manque de personnalité. Les quelques touches de chrome ne font guère plus que détourner le regard de la carrosserie ennuyante.

D'un autre côté, la cabine présente un style et une ergonomie au goût du jour, et ce, malgré l'abondance de plastique de qualité décevante. L'assemblage impressionne et, de façon générale, on sent que le tableau de bord s'usera bien avec le temps.

Comme dans n'importe quelle camionnette à cabine double ou allongée, l'espace est généreux pour tous les occupants de la Toyota Tundra 2014. Les sièges nous enveloppent bien et favorisent une bonne position de conduite. J'aurais aimé plus de rangement à l'avant, mais les compartiments qui s'y trouvent permettent quand même de s'organiser.

La Toyota Tundra 2014 et la concurrence

L'année 2013 a été très chargée en nouveautés. Les Chevrolet Silverado et GMC Sierra entièrement redessinées et repensées ainsi que la Ram 1500 améliorée constituent toutes de meilleures camionnettes que la Toyota Tundra 2014. Évidemment, la Ford F-150 demeure la reine incontestée, ce qui explique son énorme succès. La Tundra est bonne, mais pas assez.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Magog souligne l’excellence et l’implication de ses jeunes athlètes et artistes

Magog souligne l’excellence et l’implication de ses jeunes athlètes et artistes
Une vague de raccompagnements en vue

Une vague de raccompagnements en vue
NOS RECOMMANDATIONS
Renaissance aux Promenades King

Renaissance aux Promenades King
34 chefs d'accusations Guillaume DUCLOS-FERLAND 21 ans

34 chefs d'accusations Guillaume DUCLOS-FERLAND 21 ans
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
barduchatnoir.com/evenements 4 DEC 2019
 
Fondation québécoise du cancer - Estrie
Samedi, 7 décembre 2019
Les séjours à l’hôtellerie de l’Estrie de La FQC

Daniel Nadeau
Mercredi, 4 décembre 2019
Reconquérir le Québec

François Fouquet
Lundi, 2 décembre 2019
Ultimes indicateurs de performance

34 chefs d'accusations Guillaume DUCLOS-FERLAND 21 ans Lundi, 2 décembre 2019
34 chefs d'accusations Guillaume DUCLOS-FERLAND 21 ans
Un calendrier tout beau pour Magog Vendredi, 29 novembre 2019
Un calendrier tout beau pour Magog
Qualitarisme alimentaire, vous connaissez? Par Pierre-Olivier Pinard Vendredi, 29 novembre 2019
Qualitarisme alimentaire, vous connaissez?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous