AutoPassion - Groupe Beaucage - 26 aout 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Portes ouvertes à la SPA de Sherbrooke
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Automobiles Val Estrie octobre 2019
AUTOMOBILES / Actualité automobile
Mardi, 24 janvier 2017

Toyota Camry 2018


par Jean-Sébastien Poudrier

 Imprimer   Envoyer 

Une bonne réputation

Detroit, Michigan, USA: Toyota vient de lever le voile sur la toute nouvelle Camry 2018. Ceux et celles qui me connaissent savent que je ne suis pas particulièrement adepte de la gamme Toyota et que j'utilise rarement les termes réussi, stylistique, confort optimal et performance intéressante lorsqu'il est question de parler de la Camry. Néanmoins, le constructeur japonais m'oblige à revoir mes habitudes avec la toute nouvelle Camry 2018.

Parlons d'abord du style. Lorsque la toile est tombée, j'étais certain que Toyota venait de nous présenter la toute dernière Lexus ES, mais ce n'était pourtant pas le cas, ce qui m'a pris par surprise comme vous pouvez vous l'imaginer. La Toyota Camry, une voiture normalement réputée pour sa sobriété, son allure d'arrière-plan et sa finition sans passion, me donne tout à coup des palpitations au cœur.

Même si Toyota nous assure qu'il s'agit d'une nouvelle plateforme (GA-K), on ne peut s'empêcher de la comparer à la Lexus ES sur le plan esthétique. Ces deux voitures partagent d'ailleurs la même plateforme depuis plusieurs années, ce qui veut dire que nous aurons droit à une nouvelle Lexus ES l'an prochain. Néanmoins, restons-en à nos moutons.

La Toyota Camry 2018 propose une face avant clairement inspirée de celle de la Lexus ES, ce qui n'est pas une mauvaise chose en soi puisque ça lui confère un certain caractère, une allure plus dynamique et racée. Les différentes jantes (vues jusqu'à maintenant sur les photos de constructeur) me plaisent beaucoup. La silhouette globale de la voiture est agréable à observer sous pratiquement tous les angles.

Néanmoins, le changement qui m'a le plus frappé, c'est au niveau de la partie arrière de la voiture. Il y a non pas 1 ou 2, mais bien 4 pots d'échappementé Oui oui, sur une Toyota Camry. Certes, ce ne sont pas toutes les versions qui seront dotées de cette addition, mais ça reste une touche particulièrement intéressante pour une voiture comme la Camry.

L'arrière en général donne l'impression qu'on a affaire à une grosse voiture sportive. Et on peut reconnaître cela à la manière dont le profil du toit rejoint le bout du coffre créant ainsi un genre de becquet arrière, aux ailes larges et au diffuseur entre les 4 pots d'échappement. Bref, je commence pratiquement à croire que nous aurons droit à la première véritable Toyota Camry sport de l'histoire.

Un intérieur a coupé le souffle

L'habitacle de la Toyota Camry 2018 est tout aussi fascinant que l'extérieur. Mais c'est surtout lorsqu'on prend place derrière le volant qu'on s'en rend compte. La manière dont la console centrale est forgée dans la planche de bord pour envelopper le conducteur est tout simplement à couper le souffle. Ça nous rappelle pratiquement la dernière génération de Toyota Supra qui par définition reste la voiture sportive par référence de son époque. C'est quasiment décevant d'apprendre qu'il n'y a aucune boîte manuelle au programme. Néanmoins, la voiture s'apprivoise rapidement sur le plan esthétique. Par contre, ils ont beaucoup de commandes et je dois admettre qu'on sait difficilement par où commencer.

Quant au confort et à l'espace intérieur, Toyota y est allé de main forte en réduisant la hauteur du toit, mais en allongeant l'empattement, ce qui veut dire que la position assise vous donne l'impression d'être plus enfoncé dans la voiture, ce qui n'est pas désagréable pour un jeune adepte de voiture sport comme moi. Mais j'ai du mal à voir comment la cliente typique de la Toyota Camry va apprécier ce changement.

Livrer la marchandise

Là où j'ai un problème avec la Toyota Camry, c'est sous son capot. Son design sportif et son habitacle, qui n'ont rien à envier à celui d'un cockpit de voiture de course, ont monté la barre très haute en ce qui concerne mes attentes sur le plan mécanique. Or, sans avoir les chiffres finaux entre les mains, je peux vous dire que la Toyota Camry ne livrera pas la marchandise à se chapitre.

Le constructeur japonais nous a annoncé un nouveau moteur V6 de 3.5 litres et un nouveau moteur de 4 cylindres de 2.5 litres qui ne sont rien de moins que des versions plus modernes des anciennes motorisations. Il y aura une motorisation hybride ajoutée plus tard, mais connaissant Toyota, on peut s'attendre à l'engouement de conduite d'une Prius. Aucun turbocompresseur ou système hybride de performance au menu. En fait, le constructeur proposera un mode sport sur la version hybride qui sera équipée du moteur de 4 cylindres et d'une boîte automatique avec mode séquentiel à 6 rapports.

Bref, c'est décevant, sauf peut-être pour une chose qui s'annonce plus intéressante et je vous parle ici de la boîte automatique Direct Shift à 8 rapports qui sera proposée avec les autres motorisations. Cette boîte de vitesse est supposément réputée pour ses changements de vitesse assez brutaux lorsqu'on enfonce la pédale d'accélération au maximum. Il ne reste plus qu'a espérer que Toyota proposera un mode sport avec le V6 et la boîte Direct Shift.

Résumé

Qu'on se comprenne bien, je n'irai pas chez Toyota demain pour passer la commande d'une Camry 2018, mais il y a des faits qui sont indéniables. La Toyota Camry est la voiture la plus vendue de sa catégorie depuis 2 ans au Canada. En fait, c'est l'une des voitures les plus vendues de tous les temps de sa catégorie à travers le monde entier. Dans ce sens, j'ai du mal à comprendre ce qui a amené le constructeur japonais à changer sa berline de grand format de manière aussi radicale.

Néanmoins, peut-être que j'aurai l'occasion de mieux comprendre la Toyota Camry 2018 lorsque je m'installerai derrière son volant pour la conduire.


AutoPassion - Groupe Beaucage - 26 aout 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
2020 Kia Telluride - Essai Routier AWD - Une nouveauté remarquée!

2020 Kia Telluride - Essai Routier AWD - Une nouveauté remarquée!
2020 Kia Soul Électrique - Essai Routier - Nouveau Design Réuss

2020 Kia Soul Électrique - Essai Routier - Nouveau Design Réuss
AutoPassion - Groupe Beaucage - 26 aout 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Une terrasse d'hiver au Savo

Une terrasse d'hiver au Savo
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population

Disparition de Marcel Grondin – appel à la population
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

AutoPassion - Groupe Beaucage - 26 aout 2019
BOIRE LOCAL de Jessica Harnois
BMW Sherbrooke 23 sept 2019
 
Me Laurence Ferland
Jeudi, 17 octobre 2019
La location à court terme à l'ère d'AirBnb

APCHQ Estrie
Mercredi, 16 octobre 2019
Briques et pierres en décoration intérieure

Daniel Nadeau
Mercredi, 16 octobre 2019
Désobéir

François Fouquet
Mardi, 15 octobre 2019
Élections : choisir. Ouin, choisir!

Hyundai Sherbrooke mai 2019
Une terrasse d'hiver au Savo Par Daniel Campeau Jeudi, 17 octobre 2019
Une terrasse d'hiver au Savo
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population Vendredi, 18 octobre 2019
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous