Clinique Supra Santé Concours décembre 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
Découvertes
J & M Grégoire
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Vendredi, 11 janvier 2019

Embardée sur la 55: un conducteur avait 300 comprimés en sa possession



 Imprimer   Envoyer 
Le suspect avait en sa possession 300 comprimés qui seront analysés.

Un conducteur est au centre d'une enquête de la Sûreté du Québec, à la suite d'une embardée survenue sur l'autoroute 55, dans le secteur de Ste-Catherine-de-Hatley. Le Sherbrkkois de 27 ans est soupçonné de conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool et/ou la drogue, avait en sa possession 300 comprimés qui seront analysés.

Mercredi vers 23 h, les policiers de la Sûreté du Québec ont été appelés à se rendre sur les lieux d'une embardée survenue sur l'autoroute 55, dans le secteur de Ste-Catherine-de-Hatley. Un résident de Sherbrooke âgé de 27 ans a perdu le contrôle de son véhicule pour ensuite heurté un garde-fou.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer si le conducteur avait les capacités affaiblies par l'alcool et/ou la drogue. D'ailleurs, les policiers ont procédé à la saisie d'environ 300 comprimés sur les lieux. Ceux-ci seront analysés.

Camionneur arrêté

Trente minutes plus tard, vers 23 h 30, les policiers sont intervenus auprès d'un camionneur qui circulait en véhicule lourd sur l'autoroute 10, dans le secteur de St-Étienne-de-Bolton. Le conducteur allait à une vitesse non adaptée en fonction des conditions routières. La chaussé n'était pas entièrement dégagée et le camionneur allait trop vite dans ces circonstances.

Il a reçu un constat d'infraction de 108$ et 2 points d'inaptitude s'ajoute à son permis, puisque selon l'article 330 du Code de la sécurité routière, le conducteur doit réduire sa vitesse lorsque les conditions de visibilité sont rendues insuffisantes en raison de l'obscurité, du brouillard, de la pluie, de neige ou lorsque la chaussée est glissante ou partiellement dégagée.

La Sûreté du Québec rappelle d'ailleurs l'importance d'adapter sa conduite aux conditions climatiques et routières.


Hyundai Sherbrooke janvier 2019
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Bishop's accueille une chaire unique au pays

Bishop's accueille une chaire unique au pays
Ils volent un portefeuille et retirent 2 000 $

Ils volent un portefeuille et retirent 2 000 $
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Quelle est la différence entre le stress et l’anxiété?

Quelle est la différence entre le stress et l’anxiété?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Priorité Emploi Estrie Coaticook 18 janvier 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
J & M Grégoire juin 2018
 
Sarah Jitten
Jeudi, 17 janvier 2019
Lingerie made in Québec pour la Saint-Valentin!

William Lafleur
Mercredi, 16 janvier 2019
Flexibilité ou mobilité ?

Alexis Jacques
Mardi, 15 janvier 2019
L’art du bonheur

François Fouquet
Lundi, 14 janvier 2019
Le goût de l’optimisme

Jacinthe Dubé
Clinique Supra Santé nov 2018
Ils volent un portefeuille et retirent 2 000 $ Par Vincent Lambert Mardi, 15 janvier 2019
Ils volent un portefeuille et retirent 2 000 $
Une technologie qui élimine 2,5 voitures en GES Par Vincent Lambert Lundi, 14 janvier 2019
Une technologie qui élimine 2,5 voitures en GES
Collision coin Belvédère et King: chaque conducteur jure que sa lumière était verte Par Cynthia Dubé Lundi, 14 janvier 2019
Collision coin Belvédère et King: chaque conducteur jure que sa lumière était verte
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous