magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La rue Meadow rouverte à la circulation
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Vendredi, 18 décembre 2015

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter une scie à onglets


Par Benoit Bissonnette

 Imprimer   Envoyer 
Crédit photo : Rona.ca

Bien peu d'entrepreneurs peuvent se passer d'une bonne scie à onglets, qu'ils œuvrent dans le domaine de la construction à ossature de bois ou encore comme responsables des différentes étapes reliées à la finition d'un projet. Voici un portrait global du marché en ce moment et de ce qu'il faut savoir avant d'acquérir ou remplacer ce type d'outil.

Parmi toutes les scies à onglets offertes par les fabricants d'outillage professionnel, les principaux modèles se classent en deux catégories. Il y a d'abord les modèles fixes, c'est-à-dire ceux dont la lame se déplace seulement vers le bas à partir d'un pivot fixe, puis il y a les modèles coulissants dont la lame, également montée sur un pivot,coulisse vers l'avant afin d'augmenter sa capacité de coupe en tronçonnage.

Bien que le marché soit monopolisé par des modèles de diamètres de 10 et 12 po, il existe d'autres modèles destinés à des applications particulières. Dans le cas des scies à onglets équipées d'une lame plus petite que 10 po, il s'agit de produits conçus pour être légers et très compacts, mais ayant une capacité de coupe limitée. Au rayon des géants, il existe un modèle de 14 po chez Makita (nº LS1440) pour la coupe de gros éléments de charpente.

Pour les ouvriers qui déplacent leur scie à onglets fréquemment ou dans un endroit sans électricité, une autre technologie fort pratique permet d'utiliser un modèle alimenté par une batterie Li-ion. Même si les performances des premières générations de cet outil étaient plutôt modestes, il en va autrement des nouveaux modèles depuis que la plateforme de batterie NiCd a été abandonnée en raison de la faible densité électrique de son composé chimique (nickel-cadmium).

Caractéristiques à rechercher

Avant de se procurer une nouvelle scie à onglets, il importe de bien examiner ses besoins et de choisir le modèle qui y répondra parfaitement. Parmi les points à surveiller de près, il y a notamment la capacité de la scie à onglets à s'incliner d'un côté ou des deux côtés pour effectuer une coupe en biseau. En apparence anodin, ce détail peut faire toute la différence lorsque l'utilisateur travaille dans un endroit encombré ou à proximité d'un mur et qu'il doit effectuer une coupe sur une longue pièce.

Il importe également de vérifier les angles réalisables avec la scie à onglets. Les modèles de base offrent souvent quelques degrés de jeu seulement au-delà de 45°, mais les modèles haut de gamme vont beaucoup plus loin, souvent jusqu'à 60°, une capacité accrue qui peut se révéler fort utile dans certaines situations.

Un aspect souvent négligé, mais combien important, concerne la hauteur du guide et la facilité à le calibrer avec une équerre. Un guide haut facilite la coupe des moulures larges si on les adosse solidement au guide. Et, compte tenu des déplacements fréquents de l'outil qui peuvent éventuellement affecter sa précision, la possibilité de rétablir rapidement l'équerrage doit être une priorité.

La vérité sur le laser

Les faisceaux lasers, qui sont apparus sur les scies à onglets il y a plus d'une décennie, se font maintenant plus rares sur les nouveaux modèles de qualité professionnelle. L'expérience aura montré que ces derniers, bien que très efficaces et précis lorsque bien ajustés, souffrent d'un inconvénient majeur : ils doivent être réajustés et nettoyés fréquemment. L'attention particulière dont ces lasers doivent faire l'objet, en chantier, fait en sorte que les utilisateurs perdent éventuellement confiance en la précision de leur outil et cessent de l'utiliser.

La solution Festool

Dans cette catégorie, il serait plutôt difficile de passer sous silence les performances étonnantes de la Kapex de Festool, une scie à onglets coulissante dotée d'une lame de 10 po. Elle se distingue par son faible poids de 47 lb (21,5 kg), mais c'est surtout sa capacité de coupe maximale qui surprend, car elle rivalise, à quelques millimètres près, avec les gros modèles coulissants de 12 po.

Son système de rails, situé de part et d'autre de la machine, permet d'utiliser l'outil adossé à un mur. Son système d'aspiration de la poussière est de loin le plus efficace sur le marché.

Plusieurs autres accessoires complètent le système, notamment un rapporteur d'angles ingénieux et fort utile pour l'installation de moulures couronnées. Bref, il s'agit d'une machine d'exception pour des utilisateurs exigeants qui désirent un outil très performant, mais qui ne reculeront pas devant son prix (1 600 $).

Les bases mobiles

En chantier, l'utilisation d'une base mobile solide et aisément manœuvrable pour transporter une scie à onglets est plus qu'une nécessité. Il importe de choisir un modèle qui est léger, facilement repliable, et surtout qui offre une bonne rigidité lorsque de lourdes pièces de bois y sont placées. Il existe essentiellement deux versions de base, l'une équipée de pattes repliables, et l'autre, sans doute un peu plus pratique, munie de deux roues pour faciliter les déplacements.

Le choix des lames

En terminant, il est important de retenir que les performances d'une scie à onglets dépendent en grande partie de sa lame. À cet égard, il sera primordial de choisir la lame en fonction de l'usage prévu et de s'en tenir à cette utilisation pour obtenir les meilleurs résultats. Une lame comptant 50 dents ou moins conviendra bien à la coupe d'éléments de charpente, alors qu'une lame de 60 dents ou plus (selon son diamètre) sera plus appropriée pour les coupes de finition, dont celles des moulures.

Qu'en est-il de la précision?

Les utilisateurs de scie à onglets ont souvent l'impression qu'un modèle fixe offre une plus grande précision de coupe qu'un modèle coulissant. La réalité est toutefois différente, car le modèle fixe est désavantagé lors de la coupe de matériaux larges et épais, notamment celle des madriers.

Avec une lame de scie à onglets habituellement très mince, il est en effet très difficile de tronçonner un madrier en plongeant directement dans la pleine largeur de ce dernier. La lame a tendance à osciller latéralement devant autant de bois à couper d'un seul coup et le moteur de l'outil faiblira sous la charge. En revanche, une scie coulissante peut couper cette même pièce de bois, mais en la tronçonnant sur son chant (dans le sens de son épaisseur), beaucoup plus mince, ce qui réduit considérablement la charge sur l'outil. Bref, une scie à onglets coulissante de qualité professionnelle sera toujours plus précise qu'un modèle fixe.

Source : magasine Québec habitation. Magasine publié par l'APCHQ Provinciale. Novembre 2014


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La vidéo : un moteur pour propulser la notoriété de votre entreprise

La vidéo : un moteur pour propulser la notoriété de votre entreprise
Un conseil jeunesse pour la politique fédérale

Un conseil jeunesse pour la politique fédérale
NOS RECOMMANDATIONS
La fin d’une carrière exceptionnelle pour René Provencher

La fin d’une carrière exceptionnelle pour René Provencher
Fermeture de rues pour le Jour du Souvenir

Fermeture de rues pour le Jour du Souvenir
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Remise Gagnon Multi Concept mars 2019
 
François Fouquet
Lundi, 11 novembre 2019
Une bière quand tout brasse autour

Claude Hébert
Jeudi, 7 novembre 2019
Le bon conseiller!

Daniel Nadeau
Mercredi, 6 novembre 2019
Il fait beau chez vous?

La fin d’une carrière exceptionnelle pour René Provencher Mardi, 5 novembre 2019
La fin d’une carrière exceptionnelle pour René Provencher
Investissement majeur à Owl's Head Par Daniel Campeau Mardi, 5 novembre 2019
Investissement majeur à Owl's Head
Plus effrayant que l’Halloween Par François Fouquet Lundi, 4 novembre 2019
Plus effrayant que l’Halloween
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous