magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La rue Meadow rouverte à la circulation
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Lundi, 10 juillet 2017

Prévenir les fuites dans la céramique des douches et des bains



 Imprimer   Envoyer 
Les douches en céramique doivent être bien entretenues, afin de prévenir les fuites. (PHOTO: André Dumont / Inspecteur D)

« Il y a les douches en céramique qui fuient et celles qui ne fuient pas encore. » Il y a un fond de vérité dans cette expression largement répandue dans le monde de la rénovation. L'installation de beaucoup de douches et de contours de bain en céramique ont été mal exécutés.

Les fuites tardent souvent à devenir apparentes. Cependant, les indices de défaillance sont bien visibles : coulis fissuré, joints évidés, carreaux brisés, carreaux qui se décollent.

Les douches et les murs de bain-douche en carreaux de céramique qui traversent les décennies sans jamais fuir sont plutôt rares. Il faut s'y attendre : quelque part sous la douche ou dans le mur, quelques gouttes d'eau par jour nourrissent un foyer de moisissure.

Avant de devenir inspecteur en bâtiment, Patrick Bergeron a démoli et reconstruit de nombreuses salles de bain en céramique. « Aucune n'avait été assemblée adéquatement, raconte-t-il. Je découvrais toujours un problème derrière les carreaux. Dans certains cas, des éléments de la structure de bois devaient être changés tellement ils étaient détériorés. »

« Une ou deux gouttes par jour qui s'infiltrent pendant des années et qui ne s'assèchent pas, ça permet à la moisissure de faire des ravages », dit Patrick Bergeron.

La céramique de salle de bain peut être entretenue pour prévenir les fuites et repousser le jour où tout sera à refaire. Le coulis des coins intérieurs est le premier à fissurer. Il devrait toujours être recouvert d'un trait de scellant souple. Il est aussi recommandé d'appliquer un scellant liquide sur l'ensemble des joints, tous les deux ou trois ans. Dans une installation âgée, on peut vider les joints de coulis avec un outil spécialisé, puis les remplir d'un coulis neuf. On doit cependant spécifier que l'étanchéité ne se fait pas que par le revêtement de céramique et son coulis, mais bien par la préparation des murs (membrane, etc.) avant la pose des carreaux.


Céramique problématique :

-Coulis fissuré

-Joints évidés (trous dans le coulis)

-Abondance de coulis noirci

-Carreaux brisés près de la robinetterie

-Carreaux décollés

-Eau stagnante par endroits

Pour repérer ces problèmes, il ne faut pas hésiter à mettre les deux pieds dans la douche ou le bain, appuyer sur les carreaux, gratter le coulis avec une pointe de tournevis et scruter le tout attentivement. Si le plafond n'est pas fini à l'étage inférieur, on peut chercher les signes de fuite : matériaux mouillés, cernés ou noircis. Un examen visuel par les trappes d'accès à la plomberie des bains et douches permettent aussi de déceler des fuites d'eau.»

Règle de l'art

Dans le monde de la rénovation, il n'y a pas consensus sur la règle de l'art en matière de céramique de salle de bain. Les carreleurs sont tous persuadés que leur mode de pose est à l'épreuve des fuites.

Réaliser un assemblage de matériaux qui demeurera étanche pendant de nombreuses années n'est pas simple. Dans une douche, une base en acrylique de qualité sera toujours plus abordable et plus sécuritaire qu'un plancher de carreaux.

Il est préférable d'embaucher un carreleur d'expérience et choisir les meilleurs matériaux sur le marché, surtout pour la membrane et le drain du plancher de la douche. Pour sa part, Patrick Bergeron suggère de faire remonter la membrane sur l'ensemble des murs et de préférer le coulis à l'époxy aux coulis de sable.

L'époxy se travaille plus difficilement que le coulis de sable. Plusieurs carreleurs refusent de s'en servir. Le coulis absorbe toujours un peu d'humidité. Dès le moindre mouvement de la structure de bois du bâtiment, il se fissurera. L'époxy, pour sa part, est parfaitement étanche, ne s'use pas en le nettoyant avec une brosse rigide et sa flexibilité le rend à l'épreuve des fissures.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La Ville de Magog lauréate du programme GEST

La Ville de Magog lauréate du programme GEST
Deux entreprises sherbrookoises championnes de l'intégration

Deux entreprises sherbrookoises championnes de l'intégration
NOS RECOMMANDATIONS
Tu veux améliorer ta santé! Mange tes légumes et fais ces 5 exercices

Tu veux améliorer ta santé! Mange tes légumes et fais ces 5 exercices
Fermeture de rues pour le Jour du Souvenir

Fermeture de rues pour le Jour du Souvenir
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Remise Gagnon Multi Concept mars 2019
 
Me Ariane Ouellet
Jeudi, 14 novembre 2019
Le bail de logement au-delà du décès

Daniel Nadeau
Mercredi, 13 novembre 2019
Le fouillis de l’immigration

Sarah Beaudoin
Mardi, 12 novembre 2019
Ce qui se passe dans ma chambre à coucher

François Fouquet
Lundi, 11 novembre 2019
Une bière quand tout brasse autour

Claude Hébert
Jeudi, 7 novembre 2019
Le bon conseiller!

Le bon conseiller! Par Claude Hébert Jeudi, 7 novembre 2019
Le bon conseiller!
Éclosion d'artistes de la relève Mercredi, 6 novembre 2019
Éclosion d'artistes de la relève
Fermeture de rues pour le Jour du Souvenir Vendredi, 8 novembre 2019
Fermeture de rues pour le Jour du Souvenir
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous