Musée Nature Science relache 2021
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
Salon Priorité Emploi fev 21
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 15 février 2016

Action pour action



 Imprimer   Envoyer 

Tout et son contraire. Vous avez entendu l'expression. On dit de quelqu'un qui tire dans tous les sens qu'il dit tout et son contraire. Souvent dans la même phrase.

Une action est un geste qu'on pose. Un déploiement d'énergie. Le fait d'agir.

Le fait de vivre une expérience qui nous interpelle, par exemple, viendra provoquer en nous le réflexe d'agir. De passer à l'action. L'action, c'est, dans bien des cas, l'ingrédient qui vient changer l'allure des choses. D'une situation.

On récompensera quelqu'un de qui on dira qu'il a fait une bonne action. Une action qui est en ligne directe avec les valeurs les plus nobles : la solidarité et l'entraide. Des valeurs qui font qu'on peut espérer un minimum de justice sociale. Des valeurs qui font en sorte qu'il y a beaucoup moins d'exclus. Des valeurs qui rappellent que notre planète est le milieu de vie de tous les humains.

L'action est un moyen. Elle donne une valeur à l'intention. On dit souvent que c'est l'intention qui compte. Pour dire vrai, elle ne compte que pour justifier la fin moins heureuse d'une situation. J'arrive en retard pour poser une action, j'amoindrirai la chose en disant que c'est l'intention qui compte. C'est sûr que l'intention compte. Mais elle prend sa valeur par une action.

Le meilleur de nous finit par s'exprimer par nos actions. Ce n'est pas ce qu'on dit qui importe, c'est ce qu'on fait. Dire que je souhaite que quelqu'un mange à sa faim est beau en soi. Lui offrir un repas, poser une action, donc, change la donne.

Action, pour action...

L'actionnaire de grande entreprise, lui, achète et vend ses actions. Le même mot. Et pourtant.

Il y a plusieurs catégories d'actionnaires. Les petits, nous sommes des millions à investir sans trop le savoir à travers nos REER et nos placements. Et il y a les quelques autres. Les assoiffés. Ceux qui dictent le jeu. Ceux qui font descendre une pression devenue malsaine sur les entreprises. Ceux qui font que l'entreprise assèche ses racines en pompant toujours plus de sève vers les branches du haut.

C'est contre nature.

Un arbre va toujours abandonner ses branches en hauteur pour sauver son réseau racinaire quand les temps sont durs. La nature est ainsi faite qu'elle défend la vie. Et la vie passe par les racines.

L'actionnaire assoiffé oublie les racines. Nez au vent, il se grise des profits qu'il anticipe et engrange. Il oublie même que l'arbre a des racines.

Jamais la richesse n'a été autant concentrée entre quelques mains. Des mains qui grandissent chaque jour, faisant en sorte qu'elles ne sont jamais pleines.

Les actions dont on parle ici déterminent leur valeur en dollars. La solidarité et l'entraide n'ont de valeur, pour eux, que s'il y a un crédit d'impôt qui s'y rattache.

Action pour action...

On reconnaît la valeur d'un citoyen impliqué dans sa communauté à ses actions.

On reconnaît la valeur d'un actionnaire principal à ses actions.

Houston, on a un problème...

Clin d'œil de la semaine
Le 14 février, on dessine des cœurs partout. Quand je pense au cœur de l'économie mondiale, c'est un haut-le-cœur que je ressens...


Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Mais demain matin, m’aimeras-tu un peu?

Mais demain matin, m’aimeras-tu un peu?
Anniversaire pandémique : le temps de faire le point

Anniversaire pandémique : le temps de faire le point
NOS RECOMMANDATIONS
Opération IMPACT : une journée chargée pour les policiers

Opération IMPACT : une journée chargée pour les policiers
Semaine de relâche : Sherbrooke veut que les jeunes s’amusent

Semaine de relâche : Sherbrooke veut que les jeunes s’amusent
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada VLR mars 21
 
François Fouquet
Lundi, 1 mars 2021
Je vous aimais bien, Monsieur et Madame Patate

Me François Sylvestre
Jeudi, 25 février 2021
Le Choix d’un liquidateur : Une décision pas toujours si simple!

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Radio-Canada PILI mars 21
Opération IMPACT : une journée chargée pour les policiers Par Maxime Grondin Lundi, 22 février 2021
Opération IMPACT : une journée chargée pour les policiers
Un vieux débat toujours à recommencer entre les générations… Par Daniel Nadeau Mercredi, 24 février 2021
Un vieux débat toujours à recommencer entre les générations…
Semaine de relâche : une présence accrue des policiers Par Maxime Grondin Jeudi, 25 février 2021
Semaine de relâche : une présence accrue des policiers
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous