magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 15 janvier
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
ACTUALITÉS / Estrie
Megan Foy Par Megan Foy
mfoy@estrieplus.com

Jeudi, 24 décembre 2020

Trois résidences pour aînés de Sherbrooke reçoivent des voeux pour Noël



 Imprimer   Envoyer 
En ordre de gauche à droite, Laurie-Anne Garceau, et Camille Tremblay-Dionne.

Plus de 600 aînés ont reçu une carte de vœux pour Noël cette année grâce à l'initiative de deux étudiantes sherbrookoises. 

Laurie-Anne Garceau, 18 ans, et Camille Tremblay-Dionne, 20 ans, sont les deux jeunes étudiantes à l'origine du projet de rédaction de cartes de Noël pour les aînés de trois résidences pour personnages âgées à Sherbrooke - le Gîte du Bel Âge, ainsi que les deux établissements des Résidences Soleil. Elles ont effectué, fébriles, la livraison des cartes de souhaits lundi dernier.

Carte confectionnée par Samuel Tremblay-Dionne.Pas moins de 125 jeunes ont été sollicités par les deux jeunes femmes sur les réseaux sociaux pour répondre à la demande des différentes résidences. Laurie-Anne mentionne même que certaines personnes, inconnues des deux filles, ont déposé des lettres dans la boîte laissée devant chez elle - la boîte ayant la mention « Lettres pour nos aînés ». Elles ont été très contentes de l'enthousiasme des gens face à leur projet. 

Beaucoup de participants et de participantes ont d'ailleurs fait preuve d'une grande originalité dans la confection des cartes, notamment en y incluant œuvres d'art, poèmes, ou photos - voir photo, carte confectionnée par Samuel Tremblay-Dionne. Comme quoi les deux étudiantes ont eu la preuve que tous et toutes avaient envie, comme elles, de répandre un peu d'amour autour d'eux en cette fin d'année unique.

Une idée qui fait ses preuves  

L'idée est née d'une initiative semblable qui a été largement partagée sur les réseaux sociaux il y a quelques semaines - le Journal de Montréal a d'ailleurs couvert le phénomène, où une infirmière avait invité les gens à rédiger des cartes de souhaits pour des aînés d'une résidence de Gatineau. Camille s'est sentie très interpelée par l'idée de la Gatinoise, et a voulu faire de même pour les résidences pour aînés de la région. Elle explique que de voir ses grands-parents affronter la solitude liée à la pandémie l'a aussi beaucoup affectée : « Je leur ai fait une carte à elles [ses grand-mères] aussi, souligne-t-elle, je ne les ai pas oubliées ».

De plus, les jeunes ont été confrontés à une solitude similaire au cours des derniers mois, ce qui expliquerait selon les deux jeunes femmes la participation active de tous ceux et celles qu'elles ont contacté : « Il y a beaucoup [de personnes âgées] qui étaient seules même avant la pandémie », précise Laurie-Anne. Et plusieurs l'ont réalisé en 2020. 

Un geste simple, mais significatif

Camille et Laurie-Anne s'entendent pour dire que l'organisation du projet a probablement été leur plus gros défi, considérant que la majorité des participants sont également des étudiants en pleine fin de session. Malgré tout, elles ont été surprises de l'engouement de ceux et celles qu'elles ont contactés. « On s'attendait vraiment à ce qu'il nous manque des cartes pour les résidents, affirme Laurie-Anne, c'est stressant de savoir qu'on a 600 personnes qui compte sur nous. » Les deux filles voulaient éviter à tout prix qu'une personne soit oubliée, et c'est là-dessus qu'elles ont misé pour faire réaliser aux gens sollicités la différence qu'une simple carte de vœux peut faire dans le Noël de quelqu'un.

Au-delà de l'implication requise dans la mise en œuvre de leur idée, le suivi étroit qu'ont réalisé les filles avec tous et toutes en a valu la chandelle, à leur avis. L'initiative des deux filles a été reçue comme un cadeau inestimable pour les Résidences Soleil : « Je pense que les résidents sont vraiment contents. Ils sont énormément touchés qu'on pense à eux », souligne la récréologue de l'institution, Mélanie Fontaine, en mentionnant que les émotions étaient au rendez-vous lors de la distribution des cartes. Le Gîte du Bel Âge a, dans son cas, fait part aux deux étudiantes de leur désir de réaliser un projet semblable depuis plusieurs années. Mais la réalisation d'une telle démarche requiert beaucoup de temps : le projet a donc été accueilli à bras grands ouverts par l'équipe.

Chose certaine, les trois établissements ciblés par Camille et Laurie-Anne ont été impressionnés de l'efficacité et de la volonté des deux jeunes femmes. Et elles ont inspiré une centaine d'autres jeunes à donner au suivant.


McDonalds Embauche Nov 2020 B
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Couvre-feu à Sherbrooke : 35 constats d’infraction émis en deux nuits

Couvre-feu à Sherbrooke : 35 constats d’infraction émis en deux nuits
Concours Ma région solidaire : l’Estrie termine 2e et obtient 6000 $

Concours Ma région solidaire : l’Estrie termine 2e et obtient 6000 $
Hyundai Sherbrooke jan 2021 B
NOS RECOMMANDATIONS
Je ne suis pas ton idéal sexuel

Je ne suis pas ton idéal sexuel
Trafic de drogue intercepté au Centre de détention de Sherbrooke

Trafic de drogue intercepté au Centre de détention de Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

McDonalds Embauche Nov 2020 B
Inscription Infolettre EstriePlus.com
MSSS COVID-19 phase 9 déc 20
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 13 janvier 2021
Burlesque Amérique !

François Fouquet
Lundi, 11 janvier 2021
Vivre dans un état policier

Sarah Beaudoin
Samedi, 9 janvier 2021
Je ne suis pas ton idéal sexuel

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 8 janvier 2021
C'est le temps des résolutions

Yves Nantel
Vendredi, 8 janvier 2021
Se préparer à vivre autrement

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Concours Boucherie du Terroir 2101
La série télévisée d’Amos Daragon diffusée ce samedi Par Maxime Grondin Jeudi, 7 janvier 2021
La série télévisée d’Amos Daragon diffusée ce samedi
Vivre dans un état policier Par François Fouquet Lundi, 11 janvier 2021
Vivre dans un état policier
Notre histoire en archives : L’exploit de Charles Delorme Par BAnQ Sherbrooke Jeudi, 7 janvier 2021
Notre histoire en archives : L’exploit de Charles Delorme
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous