Salon Priorité Emploi fev 21
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
Salon Priorité Emploi fev 21
MEMPHRÉMAGOG / Actualité
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Lundi, 26 mars 2018

Nuit mouvementée au centre-ville



 Imprimer   Envoyer 
La dernière fin de semaine a été particulièrement occupée pour les policiers de la Régie de police de Memphrémagog (RPM).

La Régie de police de Memphrémagog a été grandement occupée dans la nuit du vendredi au samedi. Les policiers ont intercepté entre autres un véhicule qui roulait à une vitesse de 117 km/h dans une zone de 50. Ils ont également procédé à l'arrestation d'un homme pour avoir effectué des attouchements sur une femme.

La dernière fin de semaine a été particulièrement occupée pour les policiers de la Régie de police de Memphrémagog (RPM). Vendredi vers 21 h 30, un jeune homme de 17 ans a été intercepté à bord de son véhicule alors qu'il circulait à haute vitesse sur la rue Principale Ouest à Magog.

« Un patrouilleur a procédé à l'interception du véhicule d'un jeune homme de 17 ans puisque ce dernier roulait à une vitesse de 117 km/h alors qu'il se trouvait dans une zone de 50 km/h, commente Mickaël Laroche, porte-parole de la RPM. Le permis du jeune conducteur a été saisi sur-le-champ pour une période de 7 jours. Il s'est vu attribuer 14 points d'inaptitude à son dossier de conduite de véhicule en plus de recevoir son amende. »

Moins de deux heures après cet événement, la RPM s'est rendue à un domicile du secteur d'Omerville après avoir reçu un appel. Une chicane entre un homme de 53 ans et une femme de 50 ans a nécessité l'intervention des policiers. « Les policiers ont rencontré la dame qui était à l'extérieur du domicile et vêtue légèrement, indique M. Laroche. Après discussion avec celle-ci, les agents ont pu comprendre qu'elle ne connaissait l'homme que depuis quelques jours. Au cours de la soirée, il lui aurait fait des avances ainsi que des attouchements, mais la plaignante les aurait refusés. La situation aurait ensuite dégénéré et l'homme en serait venu aux coups. »

« Il aurait effectivement frappé la dame sur la tête à quelques reprises, ajoute-t-il. Suite à ces informations, les policiers ont procédé à l'arrestation du suspect et ce dernier a été gardé détenu au poste de police jusqu'à sa comparution [de ce matin] au palais de justice de Sherbrooke. Il a comparu suite au dépôt des chefs d'accusation de voies de fait simple, d'agression sexuelle et de bris de probation. Le suspect, qui a un bon dossier criminel, avait en effet des conditions à respecter, suite à un dossier similaire. Le procureur s'est opposé à sa remise en liberté en attendant la suite des procédures. »

Par ailleurs...

Les policiers de la Régie de police de Memphrémagog sont aussi intervenus dans la nuit de vendredi à samedi vers minuit trente sur la rue Saint-Patrice. Après observation lors d'une interception de routine, ils ont saisi près de 90 comprimés de méthamphétamine, une pilule d'ecstasy, une arme prohibée et une petite quantité de cannabis.

«Une demande d'accusation de possession de cannabis sera déposée à la cour concernant le conducteur, qui est un homme de 36 ans, précise M. Laroche. Des demandes d'accusation pour possession de méthamphétamine dans le but d'en faire le trafic, possession d'arme prohibée et possession d'ecstasy seront aussi déposées concernant la passagère du véhicule, une femme de 32 ans. Les suspects ont été libérés par voie de sommation et les comprimés seront envoyés au laboratoire pour analyse. À noter que les suspects étaient accompagnés d'un jeune enfant de 9 ans et c'est pourquoi un signalement à la DPJ a été fait.»

Au cours de cette même fin de semaine, trois arrestations ont aussi été réalisées concernant des personnes qui conduisaient avec les capacités affaiblies.


Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La Fondation Constance Langlois veut répondre à une demande grandissante

La Fondation Constance Langlois veut répondre à une demande grandissante
Vers une deuxième école alternative en Estrie

Vers une deuxième école alternative en Estrie
NOS RECOMMANDATIONS
Le gouvernement veut plus d’activités pour les aînés

Le gouvernement veut plus d’activités pour les aînés
Opération IMPACT : une journée chargée pour les policiers

Opération IMPACT : une journée chargée pour les policiers
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
QT Recherche fév 2021
 
Me François Sylvestre
Jeudi, 25 février 2021
Le Choix d’un liquidateur : Une décision pas toujours si simple!

François Fouquet
Lundi, 22 février 2021
Entre Woke et Ward

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Musée Nature Science relache 2021
Semaine de relâche : une présence accrue des policiers Par Maxime Grondin Jeudi, 25 février 2021
Semaine de relâche : une présence accrue des policiers
Un vieux débat toujours à recommencer entre les générations… Par Daniel Nadeau Mercredi, 24 février 2021
Un vieux débat toujours à recommencer entre les générations…
Un nouveau type de fraude à Sherbrooke fait deux victimes Par Maxime Grondin Vendredi, 26 février 2021
Un nouveau type de fraude à Sherbrooke fait deux victimes
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut