magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
ACTUALITÉS / Estrie
Anita Lessard Par Anita Lessard

Vendredi, 29 mai 2020

Récup Estrie modernise ses installations


Malgré la décision de la ville de Sherbrooke de poursuivre cette collecte, le président de l'organisme Pierre Avard est confiant de voir les citoyens contribuer à la réussite de cette opération.

 Imprimer   Envoyer 

La Régie de récupération de l'Estrie se dote d'une nouvelle technologie de tri optique Mistral+ qui sera installée à compter d'aujourd'hui. Celle-ci augmentera la qualité du papier récupéré, offrant ainsi un avantage compétitif à la Régie pour la vente de cette matière.

L'acquisition de la technologie tri optique Mistral+ constitue un investissement de 2,8 millions de dollars, qui marquera un tournant pour développer des initiatives locales de recyclage et d'économie circulaire. « Quand le marché chinois s'est fermé on regardait les montants qui étaient investis, parce qu'il fallait payer pour se départir des matières. C'étaient des montants importants à chaque année; l'année passée c'est environ 400 000$ uniquement pour le papier. Bon an mal an c'est 41% du volume de Récup Estrie qui est du papier. On s'est alors positionné en se disant que ça nous prenait une meilleure qualité de papier », explique M. Pierre Avard, président de l'organisme.

Ce type de lecteur permettra d'identifier et de départager les sacs de plastique du papier; chose que la technologie actuelle ne fait pas de façon optimale.

Alors que le marché mondial du recyclage vit des bouleversements, Récup Estrie aspire à se démarquer comme étant un fournisseur fiable et de proximité pour sa clientèle. Plusieurs partenaires de la région, dont les trois papetières de l'Estrie et du Centre-du-Québec, ont déjà manifesté leur enthousiasme quant aux retombées de ce projet. « On va être en mesure de garder nos matières en région; il y a plein d'usines ici qui font du recyclage et beaucoup plus qu'on le pense et c'est sûr qu'il y a encore des créneaux à développer pour trouver des débouchés. », commente M. Avard.

Pour se faire, l'organisme a demandé la collaboration des MRC desservies, en suspendant la collecte des bacs pour la durée des travaux d'installation, soit du 29 mai au 14 juin. Récup Estrie s'est assurée de mettre en place des mesures réfléchies afin que cette interruption ait le moins d'impact possible sur les quelque 200 000 citoyens desservis par la Régie.

Malgré la décision de la ville de Sherbrooke de poursuivre cette collecte, le président de l'organisme Pierre Avard est confiant de voir les citoyens contribuer à la réussite de cette opération. « Pour les deux prochaines semaines si les gens peuvent garder leur bac vert ou bleu pour éviter que l'on transporte les matières et les mettre en ballots, nous on apprécierait. Un, pour l'environnement; deux pour les coûts. Qu'importe si la municipalité a décidé de continuer la cueillette, on pense qu'ils (les citoyens) peuvent avoir un rôle à jouer, à nous aider. »

Il dit toutefois comprendre que l'on veuille éviter de voir les gens mettre leurs matières recyclables dans le bac noir (poubelle) plutôt que d'attendre la reprise de leur collecte. M. Avard est conscient que cela peut devenir compliqué pour les édifices locatifs, mais demande à ceux qui ont l'espace d'entreposage de faire cet effort, tout comme ils l'ont fait avec les consignés. Il dit espérer que les gens vont garder à l'esprit la santé des travailleurs.euses qui manipulent la matière, en la nettoyant avant de l'entreposer pour ces deux semaines.

« Les gens sont quand même assez responsables pour nous aider à ce niveau-là. En bout de piste ce sont les contribuables qui payent; si on prend les coûts supplémentaires de transport et d'entreposage, ce sont les citoyens qui finissent par payer », de conclure Pierre Avard.


Genevieve Hébert, députée de Saint-Francois
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Réserve naturelle universitaire du parc du Mont-Bellevue

Réserve naturelle universitaire du parc du Mont-Bellevue
Le projet de construction de nouveaux bâtiments sur le site des Terrasses du golf franchit une étape décisive

Le projet de construction de nouveaux bâtiments sur le site des Terrasses du golf franchit une étape décisive
NOS RECOMMANDATIONS
Les clichés du miroir

Les clichés du miroir
Cinq introductions par effraction, suspects arrêtés

Cinq introductions par effraction, suspects arrêtés
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Dominos_juin2020
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 8 juillet 2020
Le grand déboulonnage…

Alexis Jacques
Mardi, 7 juillet 2020
Chronique en rappel - Nous avons peur!

Jérôme Blais
Mardi, 7 juillet 2020
Pluie pas pluie j’y vais !

Sarah Beaudoin
Lundi, 6 juillet 2020
Chronique en rappel - Parlons sexe, genres et identité

François Fouquet
Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir

Jacinthe Dubé 5 juin20
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
Le SPS recherche un fraudeur qui gesticule beaucoup! Par Daniel Campeau Jeudi, 2 juillet 2020
Le SPS recherche un fraudeur qui gesticule beaucoup!
L’ÉTÉ 2020 SANS FESTIVAL, VRAIMENT? Jeudi, 2 juillet 2020
L’ÉTÉ 2020 SANS FESTIVAL, VRAIMENT?
Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes Par Nathalie Larocque Mercredi, 1 juillet 2020
Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous