Galeries Quatre-Saisons Vente trottoir Juillet 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Le Bureau d'arrondissement du secteur Mont-Bellevue ferme temporairement
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Val Estrie Ford juillet 2019
CHRONIQUEURS / L'Agora
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau

Mercredi, 17 avril 2019

La plus grande richesse du Québec



 Imprimer   Envoyer 
PPhotos gracieuseté Christian Bellavance. Photographe Linda Grearson.

Le 4 avril dernier, j'ai assisté à Montréal au lancement de la biographie de Bernard Lemaire, écrit par un ami et un collaborateur de tous les instants dans mon entreprise, Christian Bellavance. C'était la cohue. Il y avait foule dans ce petit café-librairie de quartier Villeray Montréal, le Café chez l'Éditeur.

Même le premier ministre du Québec, François Legault, a trouvé le temps d'être présent au lancement de ce premier livre d'une nouvelle collection lancée par Québec Amérique Les Grands Entrepreneurs, qui sera dirigée par un autre vieil ami, l'un des rares éditeurs indépendants du Québec, le propriétaire de Québec Entreprise, Daniel Boisvert. Ce lancement de livre constitue une belle occasion pour réfléchir à la fois à la vie de monsieur Bernard Lemaire et à la vigueur de l'entrepreneuriat au Québec et à Sherbrooke. Réflexions libres sur l'entrepreneuriat en marge du lancement d'un livre.
Bernard Lemaire, un entrepreneur modèle du Québec inc.

C'est toujours édifiant de voir naître des projets de ses amis en amont des événements. Ce fut notamment le cas dans la naissance du projet de la biographie de Bernard Lemaire, l'un des fondateurs de Cascades et un entrepreneur qui fait figure de héros mythique de l'entrepreneuriat québécois. De 1964, année de la fondation de Cascades à nos jours, jamais Bernard Lemaire n'a cessé d'être un entrepreneur actif et de nourrir de nombreux projets.

Un entrepreneur qui s'est démarqué par sa capacité d'innovation et celle d'aller dans des chemins non fréquentés. Il n'a jamais craint d'emprunter des sentiers inexplorés et de choisir d'être différent des gens de son époque. Les quelques chapitres que l'auteur consacre à sa vie personnelle en font une démonstration convaincante.

Le héros mythique de cette histoire, Bernard Lemaire, a été un modèle pour l'entrepreneuriat québécois. Il a jeté les bases d'une entreprise dont les revenus atteignent 4,6 milliards de dollars par année, avec 11 000 employés dans 90 unités de production. Bernard Lemaire est associé à jamais à l'émergence spectaculaire d'une nouvelle classe d'entrepreneurs au Québec que l'on a baptisé Québec inc. et dont l'ancien premier ministre du Québec, Jacques Parizeau aimait bien se réclamer la paternité avec la mise en place du Régime d'épargne actions dans les années 1980.

La genèse d'un livre

C'est Daniel Boisvert qui a eu l'idée de faire la biographie de Bernard Lemaire. Propriétaire de la revue d'affaires Québec Entreprise, Daniel cherchait à diversifier ses intérêts à l'approche de l'âge de sa retraite. Il s'est mis en tête de devenir éditeur de biographies des gens d'affaires qui ont marqué le Québec. Le premier nom qui lui est venu en tête c'est celui de l'un des fondateurs de Cascades, Bernard Lemaire. Daniel Boisvert a beau éditer des revues, le monde de l'édition de livres lui était moins familier. Il a pu mesurer tout le temps que prenait la réalisation d'une biographie. Il a aussi dû apprendre à la dure que pour qu'un projet de livre se réalise, ça prend un auteur. Ça prend aussi un éditeur d'expérience.

C'est ainsi que Daniel s'est associé à Québec Amérique pour son projet de collections de livres d'entrepreneurs québécois. Le 4 avril, lors du lancement officiel du livre qu'il a concocté, j'ai vu dans les yeux de mon ami Boisvert, une petite flamme de satisfaction du chemin parcouru. Déjà que la couverture média qu'a obtenue le 3 avril la biographie de Bernard Lemaire a été exceptionnelle.

Du jamais vu pour une biographie

Outre l'éditeur, j'ai pu suivre les pérégrinations de la naissance de ce livre avec les yeux de l'auteur, Christian Bellavance. Pour le situer, il faut savoir que Christian a fait une longue carrière de journaliste, de rédacteur en chef de revues d'affaires, dont la revue CA Magazine, et que lors de sa retraite, il est revenu auprès des siens à Sherbrooke, sa région natale. Christian est aussi le frère aîné de mon défunt associé Yves Bellavance et qui plus est, il est un collaborateur chez Nadeau Bellavance. Il exécute divers mandats pour l'un ou l'autre des clients de cette entreprise, notamment des travaux de traduction. Christian a vécu passionnément son projet de biographie de Bernard Lemaire. Il est littéralement tombé en amour avec son sujet et il est encore impressionné par l'esprit d'entreprise de Bernard Lemaire et aussi par sa vie personnelle qui a été fascinante et différente de celle de bien des gens.

L'entrepreneuriat, une réalité bien présente au Québec

L'héritage de Bernard Lemaire est bien présent de nos jours. Selon une étude du gouvernement du Québec de Développement économique/Innovation/Exportation : « Depuis une vingtaine d'années, le nombre d'entrepreneurs au Québec est relativement stable, atteignant un creux en 2002 (170 000) et un sommet en 1991 (198 000). Toutefois, puisque la population québécoise a augmenté au cours de ces années, le taux d'entrepreneuriat a légèrement diminué durant cette période, passant de 3,3 % en 1987 à 2,9 % en 2008 ». Néanmoins, il s'est ajouté près de 30 000 nouveaux propriétaires d'entreprise, ce qui correspond à un ajout de 16,5 % depuis 2008.

Il faut aussi prendre en compte le fait tout simple qu'en conséquence de la pyramide d'âge au Québec, il se retirera beaucoup d'entrepreneurs dans les prochaines années et le taux de relève peut à certains égards inquiéter. On est cependant en mesure de se réjouir du fait que près de 28 % des diplômés universitaires ont l'intention de devenir entrepreneurs et qu'il y a des progrès qui sont enregistrés chez les femmes et chez les nouveaux arrivants.

Sans des hommes comme Bernard Lemaire qui ont ouvert la voie, on ne pourrait pas citer de telles statistiques. Avant la génération des entrepreneurs du Québec inc. dont Bernard Lemaire est un puissant symbole, il y avait peu de Québécois et de Québécoises qui étaient des entrepreneurs.

La communauté entrepreneuriale sherbrookoise

S'il faut en croire la dernière étude publiée par la Fédération canadienne des entreprises indépendantes sur les collectivités entrepreneuriales, la ville de Sherbrooke se classe comme deuxième meilleure collectivité entrepreneuriale parmi les villes de 150 000 habitants au pays, comme le rapportait mon collègue d'EstriePlus Vincent Lambert le 3 avril dernier.

Cette performance remarquable de la ville de Sherbrooke en matière d'entrepreneuriat n'est pas étrangère aux efforts de l'administration de l'ancien maire Bernard Sévigny, qui avait mis en place de nombreux outils pour les entrepreneurs de notre ville dans le cadre de son programme Entreprendre. Il ne faut pas non plus passer sous silence les efforts de Sherbrooke Innopole et de l'Université de Sherbrooke pour ce résultat plus que réjouissant. Sans des hommes comme Bernard Lemaire, il n'y aura pas un tel appétit pour l'entrepreneuriat. C'est bien tant mieux puisque l'entrepreneuriat est la plus grande richesse du Québec du 21e siècle.

Christian Bellavance, Bernard Lemaire, Ma vie en cascades, Montréal, Québec Amérique, 2019, 264 p.


Entrepôt Chaussures Prix printemps 2019
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
L’acte d’écrire

L’acte d’écrire
Québec-Canada 2019

Québec-Canada 2019
Circuit des Arts Hélène Brunet 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Ville qui vit. Vivre sa ville.

Ville qui vit. Vivre sa ville.
Jennifer Bellerose charme les Américains

Jennifer Bellerose charme les Américains
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Badmofo Methods juin 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke juillet 2019
 
Jérôme Blais
Mardi, 16 juillet 2019
Le caddie joue un rôle important pour le golfeur

François Fouquet
Lundi, 15 juillet 2019
La grenouille et le scorpion

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 12 juillet 2019
Les meilleures crêpes santé

Me Michel Joncas
Jeudi, 11 juillet 2019
Contrat ou pas ?

Isabelle Simoneau
Jeudi, 11 juillet 2019
Peindre ses émotions, suivre sa trace

Daniel Nadeau
Mercredi, 10 juillet 2019
Fictions politiques américaines

Fondation québécoise du cancer - Estrie
Mercredi, 10 juillet 2019
L'art-thérapie à l'Hôtellerie de Sherbrooke

La Fête du Lac des Nations 2019
Peindre ses émotions, suivre sa trace Par Isabelle Simoneau Jeudi, 11 juillet 2019
Peindre ses émotions, suivre sa trace
David Perron amène la coupe Stanley le 30 juillet Par Robert Legault Jeudi, 11 juillet 2019
David Perron amène la coupe Stanley le 30 juillet
Le Golf Milby: un vert de beauté et d'élégance Par René Dubreuil Lundi, 8 juillet 2019
Le Golf Milby: un vert de beauté et d'élégance
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous