Coopérative funéraire de l'Estrie 27 mai 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Le CIUSSS de l'Estrie invite la population à éviter les urgences
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Automobiles Val Estrie février 2020
ACTUALITÉS / Estrie
Daniel Campeau Par Daniel Campeau

Lundi, 26 août 2019

Québec verse plus de 2,3M$ à la municipalité de Compton



 Imprimer   Envoyer 
Bernard Vanasse (maire de Compton et Genevieve Hebert (députée de Saint-François et whip adjointe du gouvernement)

La députée de Saint-François et whip adjointe du gouvernement Mme Geneviève Hébert, au nom de la ministre des Affaires municipales et de l'habitation, Mme Andrée Laforest était de passage à Compton afin d'annoncé que son gouvernement octroyait une aide financière non remboursable de 2 3640 475 $ à la ville de Compton pour la construction du nouvel hôtel de ville. Le gouvernement contribue donc à la réalisation de ces travaux par l'entremise de son programme Réfection et construction des infrastructures municipale. La municipalité de Compton complétera le financement pour un investissement gouvernemental-municipal totalisant plus de 3,631 500 $.

Rappelons que La municipalité a obtenu gain de cause contre le groupe Action Citoyens(nes) devant la Cour d'appel du Québec le 15 aout dernier.

Le jugement de la Cour supérieure portait sur une demande d'Action Citoyens(nes) qui visait à suspendre le projet du nouvel hôtel de ville et à déclarer nulles les décisions du conseil municipal à cet égard. Dans sa décision de près de 20 pages, le juge Ouellet critiquait sévèrement les allégations de monsieur Loubier et de son regroupement, les qualifiant de « sans fondement, téméraires, gratuites et abusives ». Le juge ajoutait que « les allégations faites à l'emporte-pièce [par le groupe Action Citoyens(nes) de Compton] sont destinées davantage à choquer qu'à établir un droit. Il est évident que l'objectif poursuivi par le regroupement que représente le demandeur est politique. Les procédures du demandeur détournent les fins de la justice ». D'ailleurs, le tribunal reconnaissait que Compton « fait preuve d'une approche méthodique, qui vise à obtenir toutes les informations pertinentes, avant de prendre la décision d'engager ou non les deniers publics dans la démolition et la reconstruction de l'hôtel de ville ». C'est donc ainsi que le juge Ouellet avait rejeté toutes les demandes d'Action Citoyens(nes), en plus de les qualifier d'abusives.

Rappelons aussi que le groupe Action Citoyens(nes) de Compton avait récemment fait une offre de règlement à la municipalité en vue de l'audience devant la Cour d'appel, laquelle offre impliquait pour la Municipalité la renonciation aux frais de justice auxquels Action citoyens(nes) avait été condamnée en première instance, mais aussi à ceux auxquels cette dernière pourrait être condamnée en appel. Cette offre a été rejetée par le conseil municipal par voie de résolution le 8 août dernier. Dans son jugement rendu public l'honorable juge Stephen W. Hamilton, de la Cour d'appel du Québec, a à son tour rejeté la demande du groupe Action Citoyens(nes) de Compton, validant ainsi le jugement de la Cour supérieure du 25 avril dernier. Le juge prend d'ailleurs la peine de rappeler certaines notions au groupe, dont celle de « témérité » et de « comportement blâmable » dans l'exercice d'un recours.

Le maire Bernard Vanasse se réjouit de cette étape. « Une fois de plus, la Cour donne raison à la municipalité de Compton. Une autre instance vient valider les démarches de la municipalité dans ce dossier. Je suis très fier du projet et du travail accompli ». Bien que ces démarches abusives aient occasionné plusieurs frais à la municipalité de Compton, le groupe Action Citoyens(nes) fut condamné, tant en première instance qu'en appel à payer les frais de justice.

Le maire de Compton conclut avec un souhait : « Dans une municipalité comme la nôtre, lorsqu'un petit groupe d'individus agit de manière téméraire, gratuite et abusive avec autant de persistances, nous en sortons tous perdants. Avec ce jugement, c'est d'abord notre communauté qui en sort gagnante. J'espère que nous pourrons maintenant tourner la page ».

Il y a maintenant dix ans que notre communauté discute de l'avenir de son hôtel de ville. Aujourd'hui je suis fier d'assister à la concrétisation d'un projet accessible à tous répondant aux besoins des citoyens et qui bénéficie d'un montage financier très avantageux.


RTF 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Les travailleuses en service de garde font monter la pression

Les travailleuses en service de garde font monter la pression
Le Comptoir familial souffle ses 60 bougies

Le Comptoir familial souffle ses 60 bougies
RTF 2020
NOS RECOMMANDATIONS
Une entreprise de Magog reçoit un sérieux coup de pouce financier

Une entreprise de Magog reçoit un sérieux coup de pouce financier
Nouveau pipeline en Estrie: la compagnie répond

Nouveau pipeline en Estrie: la compagnie répond
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Lesbecs.com_1
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 26 février 2020
La responsabilité du chroniqueur

René Dubreuil
Mercredi, 26 février 2020
Une rose verte pour les gens atteints de cancer

Jérôme Blais
Mercredi, 26 février 2020
Golf: Une amorce de l'élan arrière en douceur

François Fouquet
Lundi, 24 février 2020
Viens donc te battre, on va régler ça!

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 21 février 2020
Alimentation et système immunitaire : déjouez les virus

JD 13 fev 2020
1077 Printemps 20
Quoi faire ce week-end Jeudi, 20 février 2020
Quoi faire ce week-end
Dupuis et fils ferme ses portes après 65 ans de service Par Daniel Campeau Mardi, 25 février 2020
Dupuis et fils ferme ses portes après 65 ans de service
Fannie Gaudette: dévoiler sa face cachée Par Anita Lessard Jeudi, 20 février 2020
Fannie Gaudette: dévoiler sa face cachée
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous