magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La patrouille verte reprend du service
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
ÉDUCATION / Éducation
Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke Par Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke

Lundi, 20 novembre 2017

Le psychologue scolaire, une ressource clé


par Mathieu Dubois

 Imprimer   Envoyer 

Il arrive parfois qu'on me demande quel est mon rôle dans les écoles où je travaille à titre de psychologue scolaire. Chaque fois, il est difficile pour moi de répondre rapidement à cette question. La réponse courte serait de dire que mes collègues et moi venons en aide aux élèves EHDAA soit les élèves handicapés, les élèves en difficulté d'adaptation et les élèves en difficulté d'apprentissage. Par contre, cette courte réponse ne décrit pas l'ensemble du rôle qui nous incombe.

Le psychologue scolaire exerce des fonctions variées selon les besoins et les objectifs du milieu scolaire dans lequel il travaille. Celles-ci sont déterminées par la direction de l'école en partenariat avec le comité EHDAA et les membres de l'équipe multidisciplinaire, qui est formée d'enseignants, d'orthopédagogues, de psychoéducateurs, d'éducateurs spécialisés, d'orthophonistes, de conseillers d'orientation et d'autres professionnels.

Étant présent directement dans un milieu de vie central du jeune, soit son milieu scolaire, le psychologue scolaire peut favoriser plus étroitement la progression et le développement adéquat des élèves, notamment de ceux présentant des besoins particuliers. De plus, il offre des services professionnels basés sur les principes et les méthodes scientifiques de la psychologie. Il dispose d'une vision que l'on peut qualifier de systémique et globale.

Il y a deux ans, j'ai procédé avec des membres de l'Association québécoise des psychologues scolaires (AQPS) à la définition du rôle du psychologue scolaire. Nous avons fait ressortir cinq champs d'exercices du psychologue scolaire : promotion-prévention, intervention, animation, rôle-conseil et évaluation.

Ainsi, le psychologue scolaire participe à des activités faisant la promotion de saines habitudes de vie. Il contribue aussi à la prévention de différentes problématiques telles que le décrochage scolaire, l'anxiété, la résolution de conflits, le développement des habiletés sociales, la violence et l'intimidation, etc. Il peut donner de la formation, participer à des comités ou animer des ateliers d'information auprès du personnel enseignant, des parents et des élèves. Il intervient auprès d'élèves en suivi individuel ou de groupe. Il intervient dans un milieu de vie central du développement de l'enfant qui est le milieu scolaire. Il peut offrir une approche personnalisée et ses interventions sont faites en cohésion avec les intervenants scolaires, les parents et différents acteurs du milieu de la santé (médecins, infirmières, ergothérapeutes, orthophonistes, etc.).

Comme psychologue scolaire, je travaille aussi évidemment en étroite collaboration avec mes collègues intervenants scolaires : enseignants, directions, orthopédagogues, orthophonistes, psychoéducateurs, éducateurs spécialisés, surveillants, etc. Je fais la promotion des habiletés et des attitudes propices au bon développement socioaffectif et intellectuel des élèves. Je soutiens activement les intervenants scolaires dans la recherche de solutions aux problèmes éprouvés par les élèves en observant les situations en contexte, parfois sur de longues périodes (ex. plusieurs années), si nécessaire. Je peux également contribuer au développement d'un environnement ordonné et prévisible dans les classes et l'école, d'une relation de confiance élève-enseignant et à la mise en place d'un encadrement positif.

Afin d'aider l'élève en difficulté d'apprentissage et d'adaptation, je participe à la mise en place et au suivi du plan d'intervention avec les enseignants, les parents, la direction et les autres professionnels (orthopédagogue, orthophoniste, etc.). J'offre un soutien aux parents afin de favoriser les apprentissages et l'adaptation de leur enfant dans le milieu scolaire. Je peux également aider les parents à mieux comprendre et à accepter les difficultés vécues par leur enfant dans le milieu scolaire.

Enfin, je peux évaluer la réponse des élèves aux interventions mises en place par les intervenants scolaires. De concert avec ces derniers, je peux m'assurer de l'efficacité des interventions mises en place et participer au déploiement de celles-ci. J'assure en outre le dépistage et l'évaluation des difficultés vécues par les élèves dans leur cheminement scolaire grâce à mes connaissances, aux données recueillies dans divers contextes et à des tests standardisés reconnus. Il importe de préciser que mon travail est aussi parfois facilité par le lien que je peux établir avec le jeune avant d'amorcer son évaluation, comme je fais partie de son milieu scolaire.

Mon évaluation sert à mieux comprendre les enjeux et les difficultés du jeune. Elle vise à identifier les forces et les compétences sur lesquelles prendre appui et elle me permet de recommander les interventions appropriées, selon le milieu dans lequel il évolue. Dans certains cas, je peux aussi poser des diagnostics psychologiques.

Comme vous pouvez le constater, le mandat du psychologue scolaire est vaste. C'est par contre un privilège de contribuer à titre de professionnel à la réussite des élèves!

Mathieu Dubois, psychologue à la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke et membre du conseil d'administration de l'Association québécoise des psychologues scolaires

Ville de Sherbrooke Décinfinement juin20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Du nouveau matériel pour divertir les jeunes de Val-du-Lac

Du nouveau matériel pour divertir les jeunes de Val-du-Lac
Récup Estrie modernise ses installations

Récup Estrie modernise ses installations
NOS RECOMMANDATIONS
Coronavirus et libertés individuelles

Coronavirus et libertés individuelles
Enfin nous avons une saison de golf!

Enfin nous avons une saison de golf!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Écoloboutique mai20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Ville de Sherbrooke Décinfinement juin20
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 3 juin 2020
Privatiser le bien public

François Fouquet
Lundi, 1 juin 2020
La conseillère en colère.

Claude Hébert
Lundi, 1 juin 2020
Comment gérer ses finances en temps de pandémie?

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 29 mai 2020
L’ABC de la nutrition à l’effort

Me Michel Joncas
Jeudi, 28 mai 2020
Coronavirus et libertés individuelles

Jérôme Blais
Mercredi, 27 mai 2020
Enfin nous avons une saison de golf!

JD 18 mai 2020
Cocours Éditions du Journal Maison Propre juin 2020
Répit pour les restaurateurs qui veulent installer une terrasse Mercredi, 27 mai 2020
Répit pour les restaurateurs qui veulent installer une terrasse
Coronavirus et libertés individuelles Par Me Michel Joncas Jeudi, 28 mai 2020
Coronavirus et libertés individuelles
Enfin nous avons une saison de golf! Par Jérôme Blais Mercredi, 27 mai 2020
Enfin nous avons une saison de golf!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous