RYTHME_LUNCH_2103
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 17 avril
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
RYTHME_JTT_2103
ACTUALITÉS / Estrie
Maxime Grondin Par Maxime Grondin

Jeudi, 18 mars 2021

Projet Grandes-Fourches Nord : un certain inconfort de quelques conseillers



 Imprimer   Envoyer 
Archives Estrie Plus

Lors de la séance extraordinaire du conseil municipal, un investissement supplémentaire de plus de trois millions a été approuvé par la majorité en ce qui concerne le projet des Grandes-Fourches Nord. Cependant, l'inconfort de certains pouvait être senti au sein de leurs interventions.

Ainsi, la Ville de Sherbrooke s'est entendue avec la Regroupement des bingos de la région de Sherbrooke afin de verser un montant total de 5 683 825 $. Il s'agit d'un octroi de 3 183 825 $ additionnel pour ce projet puisqu'une indemnité provisionnelle de 2,5 M$ avait déjà été payée au Regroupement.

Rappelons que la Ville de Sherbrooke a conclu une entente avec la Regroupement afin d'acquérir la propriété qui abritait le Bingo Abénaquis, au centre-ville. Ce bâtiment a fait l'objet d'un avis d'expropriation puisque le nouveau tracé du pont des Grandes-Fourches Nord passait directement à l'endroit où il était situé. L'immeuble est maintenant démoli.

« Ce règlement mettra fin aux procédures judiciaires en cours et permettra au Regroupement de poursuivre ses activités sur la rue Bertrand-Fabi. Grâce au projet Grandes-Fourches Nord, de nombreux investissements privés seront faits dans ce secteur du centre-ville. Certains projets majeurs ont déjà été annoncés et d'autres sont à venir », souligne le maire de Sherbrooke, Steve Lussier.

« C'est une bonne nouvelle. Pas nécessairement pour le montant, mais pour le quartier qui sera revitalisé et on le sait, c'est à l'intérieur de nos budgets qu'on a. [...] Avec une revitalisation complète du secteur, je suis persuadé qu'on en ressortira gagnant. On a qu'à penser au Lac-des-Nations à l'époque », ajoute-t-il.

De plus, une somme de 75 000 $ est réservée pour couvrir le coût des travaux de remplacement de l'entrée d'eau du nouveau bâtiment du Regroupement ainsi que le paiement des honoraires pour les expertises de la Ville. Ces montants seront puisés à même le budget global du déplacement de la rue et de la construction du nouveau pont des Grandes-Fourches. Celui-ci totalise près de 41 millions de dollars, dont une contribution de 26 millions de la part du gouvernement du Québec.

Deux votes contres

Bien que la résolution ait été adoptée à l'unanimité ce mercredi, deux conseillers municipaux trouvent que d'augmenter l'enveloppe budgétaire de ce projet ne fait aucun sens.

« Je pense qu'on nous demande le beurre et aussi l'argent du beurre. On parle ici de trois millions de plus de ce que la ville avait budgété pour faire cette expropriation. Alors je suis tout à fait en désaccord », s'insurge Pierre Tremblay, le conseiller du district du lac Magog.

« Je suis extrêmement déçu de la finalité de ce dossier. Pour moi, ça ne fait aucun sens. C'est d'autant plus frustrant si nous avions eu l'heure juste au moment de prendre la décision de cette expropriation. Est-ce que nous aurions accepté de payer 5,6 millions pour déménager le bingo ou, devant un tel coût, nous aurions regardé pour un autre tracé ? Je pense que poser la question, c'est y répondre », ajoute le conseiller du District de l'Université, Paul Gingues.

Pour la conseillère du district d'Ascot, Karine Godbout, et celle du district du Carrefour, Évelyne Beaudin, un certain inconfort pouvait être perçu lors de leurs interventions respectives. Pour cette dernière, il s'agit d'un manque de planification qui a mené à cette augmentation d'argent à investir dans le dossier.

« La raison pour laquelle je ne voterais pas contre, c'est que la seule alternative qu'on a, au moment où notre doigt est entré dans l'engrenage jusque-là, c'est d'aller en cours et risquer de payer encore plus cher », mentionne Mme Beaudin.

Pour la majorité toutefois, ce projet de revitalisation de ce secteur demeure une excellente nouvelle. D'ailleurs, deux projets sont déjà annoncés dans le secteur, soit l'agrandissement de CGI (10 M$) et le projet commercial de Dusco (35 M$).

Les appels d'offres et la construction du nouveau pont sont prévus en 2021. Pour l'instant, la mise en service de ces infrastructures routières est planifiée pour la fin de 2022.



Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Covid-19 : un délai supplémentaire pour recevoir les résultats des tests

Covid-19 : un délai supplémentaire pour recevoir les résultats des tests
COVID-19 : la zone rouge cogne à la porte

COVID-19 : la zone rouge cogne à la porte
Scie à Chaine Claude Carrier fév 2021
NOS RECOMMANDATIONS
LES 3 R, TU APPLIQUERAS

LES 3 R, TU APPLIQUERAS
Bilan COVID-19 du 15 avril

Bilan COVID-19 du 15 avril
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
FQC Déjeuner du directeur avril 21
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 16 avril 2021
Des prébiotiques dans le lait maternel ?

Daniel Nadeau
Mercredi, 14 avril 2021
L’homme au turban

François Fouquet
Lundi, 12 avril 2021
Le printemps ne nous aidera pas, cette fois!

Yves Nantel
Samedi, 10 avril 2021
LES 3 R, TU APPLIQUERAS

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Bilan COVID-19 du 14 avril Par Maxime Grondin Mercredi, 14 avril 2021
Bilan COVID-19 du 14 avril
Nouveau directeur général chez Sherbrooke Innopole Par Maxime Grondin Samedi, 10 avril 2021
Nouveau directeur général chez Sherbrooke Innopole
Bilan COVID-19 du 9 avril Par Maxime Grondin Vendredi, 9 avril 2021
Bilan COVID-19 du 9 avril
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut