magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Vendredi, 16 septembre 2016

Votre porte de garage est-elle sécuritaire?


Par André Dumont

 Imprimer   Envoyer 
Crédit photo : André Dumont

On ne badine pas avec la sécurité d'une porte de garage. Voici quelques notions, ainsi que deux tests pour vérifier si la vôtre saura arrêter sa course avant d'écraser un enfant.

Depuis une douzaine d'années, les nouvelles portes électriques doivent être équipées de cellules photoélectriques, ces fameux yeux magiques. Elles sont placées à l'intérieur, à environ 15 à 20 cm du sol de chaque côté de la porte. Si un enfant, un chien ou un objet quelconque intercepte le faisceau pendant que la porte descend, celle-ci reprendra immédiatement sa course vers le haut.

On voit parfois des cas où les gens ont installé l'ouvre-porte eux-mêmes. Plutôt que de passer les fils du moteur jusqu'aux bas des portes, ils installent les cellules photoélectriques proches de l'une l'autre, quelque part en haut, où elles sont complètement inutiles. Assurez-vous qu'elles soient au bon endroit.

Tester les yeux magiques

Pour mettre à l'essai les cellules photoélectriques, il suffit d'activer la fermeture de la porte avec la télécommande, puis d'un geste de la main ou du pied, intercepter le faisceau entre les deux cellules photoélectriques et constater si la porte remonte ou pas.

Ajuster la pression

Que se passe-t-il si un enfant est couché au sol, sous le faisceau? Un autre dispositif de sécurité obligatoire fait remonter la porte dès qu'elle franchit les derniers 15 cm de sa course et que le moteur se met à forcer. Un capteur détecte un ralentissement du moteur. Il doit être ajusté à 15 livres de pression. S'il est ajusté au maximum, à 40 ou 50 livres de pression, c'est assez pour blesser gravement un enfant qui est tombé sous la porte.

Le test : on remplit d'eau une bouteille de boisson gazeuse de deux litres en plastique, on la couche sous la porte et on déclenche la fermeture. La porte devrait s'enfoncer très peu dans la bouteille avant de se mettre à remonter.

Ressorts

Il existe deux types de ressorts. Les ressorts à extension, les fameux « boudins », sont moins coûteux et moins durables : après 10 000 cycles, ou environ 10 ans, ils demeurent étirés par endroits et peuvent se briser violemment. Il devrait y avoir un câble à l'intérieur du ressort, qui sert à prévenir le grabuge quand le ressort décide soudainement de rendre l'âme.

Par opposition, les ressorts à torsion sont plus durables et plus sécuritaires. Ils s'enroulent sur un axe horizontal au-dessus de la porte. Ils sont faits pour durer plus de 100 000 cycles.

Du garage à la maison

Si une porte permet de passer directement de l'intérieur du garage à l'intérieur de la maison, quelques règles de prévention s'appliquent. Les gaz d'échappement peuvent être mortels et il faut prévenir leur infiltration vers les aires habitables.

La porte qui communique du garage à la maison doit être étanche et se refermer d'elle-même. La fermeture automatique se fait à l'aide de ressorts à même les pentures ou d'un bras relié à un ressort, comme au-dessus des portes des commerces. Un coupe-bise intact est essentiel pour assurer l'étanchéité entre la porte et son cadre.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Deux entreprises sherbrookoises championnes de l'intégration

Deux entreprises sherbrookoises championnes de l'intégration
Une bière quand tout brasse autour

Une bière quand tout brasse autour
NOS RECOMMANDATIONS
Le CIUSSS offre un guide aux proches aidants

Le CIUSSS offre un guide aux proches aidants
Mixer les formes d'art au Musée

Mixer les formes d'art au Musée
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Remise Gagnon Multi Concept mars 2019
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 15 novembre 2019
Intervenant en conditionnement physique

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 14 novembre 2019
Le bail de logement au-delà du décès

Daniel Nadeau
Mercredi, 13 novembre 2019
Le fouillis de l’immigration

Sarah Beaudoin
Mardi, 12 novembre 2019
Ce qui se passe dans ma chambre à coucher

François Fouquet
Lundi, 11 novembre 2019
Une bière quand tout brasse autour

Le bon conseiller! Par Claude Hébert Jeudi, 7 novembre 2019
Le bon conseiller!
Quoi faire ce week-end Jeudi, 7 novembre 2019
Quoi faire ce week-end
Mixer les formes d'art au Musée Vendredi, 8 novembre 2019
Mixer les formes d'art au Musée
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous