Zoo de Granby hiver 2019-20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Deux suspects recherchés pour vol et recel
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Automobiles Val Estrie février 2020
ACTUALITÉS / Estrie
Anita Lessard Par Anita Lessard

Vendredi, 6 septembre 2019

Pierre-Luc Dusseault déterminé à rester en poste


Même si le parti qu’il représente est présentement troisième dans les sondages, il croit aux chances du NPD de surprendre et d’être vainqueur au terme de l’élection générale en octobre.

 Imprimer   Envoyer 
crédit photo: EstriePlus ; (haut) Pierre-Luc Dusseault, Twitter ; (bas) avec Jagmeet Singh

Pierre-Luc Dusseault est député le fédéral de Sherbrooke depuis 8 ans. Malgré ou grâce à son jeune âge, l'expérience de la politique semble demeurer pour lui une grande passion, et sa conviction d'être à sa place en est d'autant plus grande.

Même si le parti qu'il représente est présentement troisième dans les sondages, il croit aux chances du NPD de surprendre et d'être vainqueur au terme de l'élection générale en octobre.

Certains cyniques diront que la politique emmène la langue de bois, ou corrompt les âmes, même de ceux et celles qui y entrent avec les meilleures intentions du monde. Pourtant le devoir civique reste au cœur de l'action et de l'engagement de M. Dusseault. Il insiste d'ailleurs sur l'importance d'aider les gens à améliorer leur sort et à chercher des solutions aux préoccupations de la population. « Bon an mal an, on aide des milliers de citoyens à mon bureau de Sherbrooke, c'est quelque chose qui me rend toujours fier mais qui est un peu passé sous silence en général dans les réalisations des politiciens. Au quotidien on aide des gens à faire avancer leur dossier et parfois même faire une grosse différence dans leur vie. C'est quelque chose de gratifiant pour un député » explique-t-il.

M. Dusseault avoue d'emblée qu'il n'est facile de faire avancer des causes puisqu'il se retrouve dans l'opposition. Il compte donc sur l'appui et la mobilisation des citoyens pour une cause afin d'arriver à convaincre les décideurs d'agir. « Il faut montrer au gouvernement que ces idées et ces initiatives valent la peine d'être appuyées. Une des bonnes façons de faire c'est en mobilisant la communauté dans un projet, puis d'utiliser ce momentum pour me rendre à Ottawa et aller influencer les décideurs, poser des questions à la Chambre des Communes pour voir où en est l'avancement de certaines causes », dit-il.

Les enjeux de la campagne

Pour ce qui est des enjeux qui risquent d'être débattus lors de la campagne électorale à venir dans les prochaines semaines, Pierre-Luc Dusseault en a identifié quelques unes qui risquent de retenir l'attention. Localement, il explique vouloir ‘'désenclaver'' Sherbrooke en faisant la promotion du développement du transport, autre que l'automobile, sur son territoire. « Ça revient souvent dans les discussions, autant dans les milieux d'affaires, universitaires, que citoyens. On cherche des moyens plus efficaces de se déplacer. Le train, l'aéroport, améliorer les services de transport en commun dans Sherbrooke, je pense que le gouvernement fédéral a un rôle à jouer, notamment dans le financement. On aussi travaillé sur les problèmes réglementaires et législatifs pour faire débloquer le dossier de l'aéroport ».

La réduction de l'accès aux services gouvernementaux est un autre problème qui affecte directement les citoyens. Les nombreuses coupures de postes et le transfert de certains services vers le site internet et des lignes téléphoniques sous le gouvernement Harper, causent beaucoup de frustration et d'insatisfaction auprès de la clientèle. « Il faut ramener les services en personne. C'est bien beau le service téléphonique mais la moitié du monde ne réussissent pas à parler à quelqu'un. Souvent les gens veulent parler à un agent; c'est souvent plus facile de régler des problèmes en le faisant face à face avec un humain », fait remarquer M. Dusseault.

L'environnement semble devenir l'enjeu incontournable de la prochaine campagne électorale. Pour le député de Sherbrooke, l'Estrie a ses propres défis en la matière. « On parle de recherche universitaire, de protection des cours d'eau, de ce qui se passe avec l'approvisionnement en eau potable, avec le site d'enfouissement près du lac Memphrémagog ». Il explique que le plan la campagne nationale du NPD va s'articuler autour de l'arrimage entre l'économie et l'environnement. Le parti veut démontrer que son plan est viable, mais surtout qu'il s'agit d'une transition écologique. M. Dusseault croit également qu'il s'agit là d'une opportunité pour réconcilier l'Ouest canadien avec le reste du pays sur cet enjeu.

La performance du Parti Libéral

Pour ce qui est de la performance du parti Libéral comme gouvernement, il ne semble pas impressionné par ce qui a été fait depuis leur arrivée au pouvoir. « Les libéraux parlent beaucoup; ils ont de beaux discours, mais quand vient le temps de faire quelque chose, souvent ils ne sont pas là. Les inégalités continuent de croître au pays, on parle d'environnement alors qu'on achète un pipeline à plusieurs milliards de dollars. Le projet de réforme électorale est loin derrière nous, M. Trudeau l'ayant abandonnée la première année de son mandat. Donc des belles promesses mais peu d'action! », fait valoir Pierre-Luc Dusseault.

La compensation financière récemment offerte aux agriculteurs, particulièrement aux producteurs laitiers, est un autre élément qui laisse le député pantois. Il fait remarquer que ce gouvernement les a laissé tomber lors des négociations de trois traités internationaux de libre-échange pendant leur mandat. Malgré les montants promis, et ce sur une période limitée dans le temps, les pertes de parts de marché sont à jamais perdues.

La confiance envers son chef

Lorsqu'on lui demande quel est son niveau de confiance face aux chances de son chef de mener le NPD à la victoire électorale le soir du 21 octobre, M. Dusseault exprime un appui indéfectible à Jagmeet Singh. « Il a souvent été sous-estimé, il toujours su démontrer qu'il était capable d'aller au-delà des attentes. Moi je suis confiant en sachant que c'est un gars qui est persévérant, qui est sympathique également, et qui va aller à la rencontre des canadiens pendant la campagne électorale. Il va avoir la chance de se démarquer, d'expliquer ses idées et de montrer sa personnalité », souligne le jeune député. Il se dit convaincu que les gens vont être à l'écoute et vont adhérer à la vision qu'a M. Singh du Canada, « différente de celle des deux vieux partis qui s'échangent le pouvoir depuis 150 ans ».

Sa réélection

Pourquoi est-ce que les sherbrookois devraient lui confier un 3e mandat comme député à la Chambre des Communes? « Je pense que j'ai prouvé mes capacités, j'ai prouvé que j'étais là pour la population. J'ai montré que j'étais quelqu'un d'intègre, de terrain, toujours présent pour les gens de chez nous. Donc je propose de continuer à être au service de la population sherbrookoise encore pour les quatre prochaines années. En espérant pouvoir former un gouvernement du NPD qui aura des valeurs et une vision claire pour l'environnement, pour le développement économique, pour lutter contre les inégalités », dit-il avec un regard déterminé.

 

 


Les Entreprises Lachance
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Des travaux de dynamitage entraîneront la fermeture de la 410

Des travaux de dynamitage entraîneront la fermeture de la 410
Salon Priorité Emploi: Plus nécessaire que jamais

Salon Priorité Emploi: Plus nécessaire que jamais
DOMINO’S PIZZA - magasin général
NOS RECOMMANDATIONS
Un pipeline de gaz naturel contesté en Estrie

Un pipeline de gaz naturel contesté en Estrie
Série d’annonces économiques à Sherbrooke

Série d’annonces économiques à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

PPRSE_février 20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Lesbecs.com_1
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 21 février 2020
Alimentation et système immunitaire : déjouez les virus

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 février 2020
La question des Premières Nations

François Fouquet
Lundi, 17 février 2020
Texto, boulot dodo…

Sylvie L. Bergeron
Lundi, 17 février 2020
Se dorer la pilule au Carnaval de Sherbrooke

JD 13 fev 2020
Lesbecs.com_2
Les briques de l'Hotel Wellington offertes à la population Jeudi, 13 février 2020
Les briques de l'Hotel Wellington offertes à la population
Quoi faire ce week-end Jeudi, 13 février 2020
Quoi faire ce week-end
Un pipeline de gaz naturel contesté en Estrie Par Daniel Campeau Jeudi, 13 février 2020
Un pipeline de gaz naturel contesté en Estrie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous