magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 22 janvier
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
CHRONIQUEURS / Vivement l'histoire
BAnQ Sherbrooke Par BAnQ Sherbrooke
archives.sherbrooke@banq.qc.ca

Jeudi, 7 janvier 2021

Notre histoire en archives : L’exploit de Charles Delorme


Par France Monty, technicienne en documentation à BAnQ Sherbrooke

 Imprimer   Envoyer 
À son retour de Hartford, au Connecticut, Charles Delorme, entouré de confrères du club L’Audacieux, reçoit les félicitations du maire de Sherbrooke Armand Nadeau, [janvier 1966]. À l’époque, l’hôtel de ville de Sherbrooke se situait au 145, rue Wellington Nord. BAnQ Sherbrooke, fonds Studio Boudrias (P21, S2, D2417, P1). Photo : Jean-Paul Boudrias.

Les journaux sont une source très utile pour nous aider à documenter des photographies. La plateforme BAnQ numérique donne accès à une panoplie de journaux numérisés de toutes les régions du Québec. Plusieurs titres de l'Estrie sont disponibles, notamment La Tribune, le Sherbrooke Daily Record et Le Progrès de l'Est.  

Un jour, lors du traitement des photographies du fonds Studio Boudrias, une pochette arborant le nom d'un client, Charles Delorme, a capté notre attention. Une recherche rapide par mots clés dans BAnQ numérique nous a mené à plusieurs articles, dont un paru dans le journal La Tribune le 25 janvier 1963, dévoilant l'histoire méconnue de cette photographie. 

Dans cet article, le journaliste Jean Chartier relate l'exploit de Delorme : « Charles Delorme est arrivé hier à Hartford au Connecticut, en vue du congrès international des raquetteurs, à la suite d'un voyage de 327 milles à pied. Il était parti de Sherbrooke. » La distance entre les deux villes a été parcourue en 14 jours et demi! Durant cette période, l'athlète avait perdu plus de 5 kilos. Arrivé sain et sauf, il est accueilli au congrès comme un héros. 

Membre du club de raquetteurs L'Audacieux, Charles Delorme renouvelle l'exploit en 1966, cette fois dans l'autre sens, en partant de Hartford. À son arrivée à Sherbrooke, il est accueilli par le maire de la ville, Armand Nadeau, et son équipe. 

Ce deuxième périple a été réalisé à l'occasion de la convention nationale de raquetteurs qui s'est déroulée à Sherbrooke du 25 au 27 février 1966. Cet événement majeur, regroupant plus de 1100 raquetteurs originaires du Québec et de la Nouvelle-Angleterre, a permis la tenue de plusieurs activités : des courses de raquettes, des remises de trophées, des parades réunissant les divers clubs et leurs fanfares musicales, un grand banquet, l'élection de la reine et de ses duchesses, et, pour clôturer l'événement, une messe à la basilique-cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke. 

Chaque sport ou loisir compte dans ses rangs des gens qui tentent de se dépasser. Les raquetteurs n'y font pas exception et Charles Delorme était un fier ambassadeur de cette discipline. L'athlète a espéré en vain que la raquette devienne un sport officiel des Jeux olympiques d'hiver. Il est décédé en 2003 à l'âge de 85 ans. 

Vous désirez en apprendre plus sur les clubs de raquette à Sherbrooke? Consultez notre texte de blogue intitulé Les clubs de raquetteurs de Sherbrooke

 

 

Sources :

 

« Nécrologie », La Tribune, Sherbrooke, mardi 8 avril 2003, p. D6. 

Bossé, Madeleine, « Les heures de gloire du raquetteur Charles Delorme », La Tribune, Sherbrooke, samedi 26 février 1977, p. 29. 

Chartier, Jean, « Charles Delorme a atteint Hartford », La Tribune, Sherbrooke, vendredi 25 janvier 1963, p. 13. 

 

Ces archives vous intéressent? Prenez rendez-vous avec nous :

 

BAnQ Sherbrooke est situé au

225, rue Frontenac, bureau 401.

819 820-3010, poste 6330

archives.sherbrooke@banq.qc.ca



Écoloboutique Déc 2020 COVID
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Bilan COVID-19 du 13 janvier

Bilan COVID-19 du 13 janvier
Que sommes-nous devenus ?

Que sommes-nous devenus ?
Hyundai Sherbrooke jan 2021 B
NOS RECOMMANDATIONS
Le mot en K et la force centripète

Le mot en K et la force centripète
Bonification de 222000 $ pour le soutien aux musées de Sherbrooke et de Coaticook

Bonification de 222000 $ pour le soutien aux musées de Sherbrooke et de Coaticook
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
MSSS COVID-19 phase 9 dec 20
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 20 janvier 2021
La vieille âme

François Fouquet
Lundi, 18 janvier 2021
Le mot en K et la force centripète

Le mot en K et la force centripète Par François Fouquet Lundi, 18 janvier 2021
Le mot en K et la force centripète
Accident sur l’autoroute 10 : un enfant perd la vie Par Maxime Grondin Lundi, 18 janvier 2021
Accident sur l’autoroute 10 : un enfant perd la vie
Hausse du prix des propriétés à Sherbrooke Par Maxime Grondin Vendredi, 15 janvier 2021
Hausse du prix des propriétés à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous