Salon Priorité Emploi fev 21
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 5 mars
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
Salon Priorité Emploi fev 21
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 7 décembre 2020

Noël au camp ? Peut-être pas…



 Imprimer   Envoyer 

Ouin, je sais, ça gosse. Pas de Noël. Il est annulé!

Enfin, pas annulé. Mais il devra se vivre autrement. Mais quand Monsieur Legault dit qu'il annule les 2 rassemblements prépermis, pour plusieurs, c'est comme s'il annulait Noël.

Allez savoir si c'est mon esprit qui est tordu, mais toujours est-il que ma réflexion m'a amené à penser à des gens en particulier et à me poser quelques questions.

Mes bonnes pensées, d'abord

Dans les habitudes inscrites dans notre ADN, il y a celle de toujours parler du temps qu'il fait dehors. C'est un puissant passe-partout conversationnel! Pas loin derrière cette habitude, il y a celle par laquelle on demande aux gens à qui on parle : « Qu'est-ce que tu fais pendant les vacances? » et le non moins fameux « qu'est-ce que tu fais à Noël ? »

Cette année, on va se le demander un peu moins. On voit moins de monde, d'abord, puis, ben, c'est plus malaisant. Mais j'ai une bonne pensée pour toutes ces personnes qui m'ont répondu, l'an dernier, ces réponses-ci :

« Ben tranquille, j'vais t'dire! Un party le 25 et le 27. Après, c'est pas mal ça! »

« Baptême, on a 6 partys! Pis 4 avec des matantes que je ne reconnais même pas! Pis là, faut jaser, pis s'intéresser, pis embrasser tout ce monde-là! »

« Ah! Noël, parle-moi pas de ça! La multiplication des achats de cadeaux à du monde qui ont toute! Pis au 3e party, j'suis fatigué, pis je vais me ramasser avec une gastro ou une grippe, c'est clair! C'est un classique comme le sapin! »

« Ah! Moi, la négo avec les parents, demi-parents, beaux-parents pis les grands-parents de la fesse gauche ou droite, ça me tue, mon vieux! Qui tu vois à quelle heure et à quelle date! Pus capable! »

Alors, aux répondants (et ils sont nombreux!) d'une de ces 4 réponses, je dis ceci: votre Noël va être juste parfait, cette année!

Les questions, maintenant!

Je me suis ensuite demandé c'était quoi, notre relation avec Noël?

Au départ, on devrait plutôt parler du temps des Fêtes, il me semble. Notre relation religieuse avec Noël tire de la patte, admettons-le! Je nous regarde et on n'a pas du tout l'air d'un peuple à genoux attendant sa délivrance! À genoux, ça peut arriver, mais ce n'est généralement pas religieux!

Le temps des Fêtes est une tradition qui se transmet, sans écrits formels, d'une génération à l'autre. C'est un temps d'arrêt attendu dans l'année. On dirait même que, génétiquement, on a été programmés pour sourire un peu plus, se laisser aller à croire en un monde meilleur. Le Jour de l'an représente nos espoirs en ce monde meilleur. On se dit que le fait de changer de chiffre va tout changer! Comme si on "flushait" le pas bon de l'an d'avant et qu'on ne filtrait que le meilleur pour celui qui vient! On sait que ce n'est pas ça, mais on veut y croire un peu quand même! Même nos résolutions sont bâties sur l'espoir que du meilleur nous arrive en cette nouvelle année qui débute!

Alors, qu'est-ce qu'on fait avec ce Noël-là? Celui qui sera défini autrement, cette année?

Est-ce qu'on en fait un nostalgique Noël comme celui décrit dans le monologue de Tex Lecor qui se retrouve loin de sa famille au camp?

Peut-être pas!

On ne peut pas se voir comme l'an dernier ou l'an prochain, je sais bien. C'est un intermède nécessaire.

Mais on peut se déguiser en lutin et aller porter des cadeaux, en plein jour, sur le balcon des gens qu'on aime! Sans croiser autre chose que les regards à travers la fenêtre! On a aussi la possibilité de se brancher via Internet. C'est le temps de visionner films et séries qui abondent! De jouer un peu plus dehors et, pourquoi pas, se reposer vraiment?

On dit souvent que le temps des Fêtes est un moment pour se rappeler de ce qui est essentiel. Une fois l'orgie des dépenses passée, j'imagine!

Mais l'essentiel, une fois que les appels-vidéo seront terminés, il sera là, juste à côté. Si vous vivez seul, vous avez droit d'inviter 1 personne!

Pour les autres, je fais le vœu suivant : que celle ou celui qui est proche de vous soit positivement essentiel dans votre vie!

Sinon, il restera toujours les résolutions du Jour de l'an...  

 

Clin d'œil de la semaine

Pas de party de Noël pour les bureaux et les entreprises. Il y a des lendemains de veille qui seront plus faciles, cette année !


Écoloboutique mars 21
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Entre Woke et Ward

Entre Woke et Ward
Je vous aimais bien, Monsieur et Madame Patate

Je vous aimais bien, Monsieur et Madame Patate
NOS RECOMMANDATIONS
Un nouveau type de fraude à Sherbrooke fait deux victimes

Un nouveau type de fraude à Sherbrooke fait deux victimes
La vitesse aura un goût amer pour un jeune automobiliste

La vitesse aura un goût amer pour un jeune automobiliste
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-canada application fev 2021
 
Sarah Beaudoin
Samedi, 6 mars 2021
Vivement l’érotisme

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 5 mars 2021
Qu’est-ce que la médecine fonctionnelle ?

Daniel Nadeau
Mercredi, 3 mars 2021
Le petit panthéon de mes disparus

François Fouquet
Lundi, 1 mars 2021
Je vous aimais bien, Monsieur et Madame Patate

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Radio-Canada VLR mars 21
La fraude qui sévit à Sherbrooke est également présente à Magog Par Maxime Grondin Lundi, 1 mars 2021
La fraude qui sévit à Sherbrooke est également présente à Magog
Même en mode virtuel, le Carnaval de Sherbrooke est un succès Par Maxime Grondin Mardi, 2 mars 2021
Même en mode virtuel, le Carnaval de Sherbrooke est un succès
Cas possibles de variant de la COVID-19 au sein de deux écoles de la région Par Maxime Grondin Vendredi, 26 février 2021
Cas possibles de variant de la COVID-19 au sein de deux écoles de la région
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous