magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Réouverture de la Route 108 à Cookshire-Eaton
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
barduchatnoir.com/evenements 13 janvier 2020
MEMPHRÉMAGOG / Actualité
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Lundi, 19 février 2018

Identité territoriale, les citoyens y croient



 Imprimer   Envoyer 
Louise Côté, présidente de Lacosta Communication, qui s’occupe du branding territorial de la région, animait la semaine dernière les ateliers concernant l'identité de la région de Memphrémagog.

La région de Memphrémagog est au cœur d'un processus identitaire depuis maintenant plusieurs semaines. Par un simple mot ou un court énoncé, on souhaite créer un sentiment de fierté et d'appartenance auprès des citoyens des 17 localités du territoire.

La semaine dernière - jeudi et vendredi - étaient réunis une centaine d'employeurs, travailleurs et citoyens de la MRC de Memphrémagog à l'Estrimont Suites & Spa pour discuter de l'identité territoriale que prendra la région. Rappelons qu'en octobre dernier, un colloque avait eu lieu afin que la MRC de Memphrémagog, qui est porteuse dudit projet, pense à une façon d'être notamment plus attractive pour résoudre certains enjeux comme le manque de main-d'œuvre.

Au cours du mois de décembre, un sondage a été lancé pour prendre le pouls de la population de l'ensemble des 17 localités du territoire. En tout, 560 répondants ont participé de manière répartie entre les hommes (46 %) et les femmes (54 %) de chaque endroit. Un intérêt important chez les citoyens s'est illustré concernant ces démarches d'identité territoriale dans la MRC de Memphrémagog.

« L'objectif, c'est de trouver une identité propre à notre territoire qui va favoriser l'effervescence ou l'attractivité, que ce soit pour les entreprises ou bien la main-d'œuvre par exemple, a expliqué Louise Côté, présidente de Lacosta Communication, qui s'occupe du branding territorial de la région. La démarche n'est pas juste au niveau touristique, mais elle cible aussi les chercheurs d'emploi et le développement d'un sentiment de fierté chez les résidents. »

S'inspirer de Trois-Rivières

La MRC de Memphrémagog souhaite s'inspirer de ce qui a été réalisé à Trois-Rivières pour créer son identité propre. Par exemple, la région trifluvienne a joué avec le mot « TRès » pour valoriser certaines de ses caractéristiques. Le but n'est pas de trouver un slogan, mais bien un mot ou un énoncé pour distinguer l'ensemble de la région. « Les entreprises pourraient par exemple utiliser ce mot ou énoncé dans leurs publicités pour créer un noyau commun, a précisé Mme Côté. On aimerait que cette identité territoriale ait un impact provincial pour attirer les gens ici. »

Dans le sondage proposé aux quelque 560 travailleurs, entrepreneurs et citoyens, la nature, le plein air, la tranquillité et la qualité de vie revenaient souvent lorsqu'il était question de décrire la région de Memphrémagog. Lors des séances d'ateliers la semaine dernière, les nombreuses personnes présentes ont proposé leurs suggestions pour rendre concrète l'identité territoriale, dont le dévoilement sera fait en mars prochain.

« Une telle stratégie pourrait entre autres attirer des touristes, renforcer la notoriété, favoriser le ralliement de la région autour d'un même concept, et consolider le sentiment de fierté des résidents et de la population », a indiqué Jacques Marcoux, maire de Potton et représentant du préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers.

L'ensemble de ce processus vise à faire ressortir le côté unique de la région de Memphrémagog et la distinguer partout dans la province.

 


Vieux Clocher de Magog 20 janvier 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Destination Owl’s Head reçoit 5M$ de Québec

Destination Owl’s Head reçoit 5M$ de Québec
NOS RECOMMANDATIONS
Nous entrons dans l’ère de l’Anthropocène

Nous entrons dans l’ère de l’Anthropocène
Quelques-uns des grands classiques qu’on entend au golf!

Quelques-uns des grands classiques qu’on entend au golf!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Vieux Clocher Magog - promo janvier 2020
 
Alexis Jacques
Mardi, 21 janvier 2020
Agile âgisme

François Fouquet
Lundi, 20 janvier 2020
La puissance de la douceur et du temps

Daniel Nadeau
Mercredi, 15 janvier 2020
La folie guerrière de Trump

Jérôme Blais
Mardi, 14 janvier 2020
Quelques-uns des grands classiques qu’on entend au golf!

Yves Nantel
Mardi, 14 janvier 2020
Nous entrons dans l’ère de l’Anthropocène

Jacinthe Dubé 15 janvier 2020
Nous entrons dans l’ère de l’Anthropocène Par Yves Nantel Mardi, 14 janvier 2020
Nous entrons dans l’ère de l’Anthropocène
Fraude par téléphone Jeudi, 16 janvier 2020
Fraude par téléphone
Québec appuie la modernisation de l'entreprise Usinatech Mercredi, 15 janvier 2020
Québec appuie la modernisation de l'entreprise Usinatech
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous