magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Novus Vitres Sherbrooke avril 2019
SPORTS / Régionaux
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 27 décembre 2018

Megan Brodeur défendra son titre



 Imprimer   Envoyer 
En février prochain, Megan Brodeur aura le plaisir de courser devant sa famille et ses amis au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt (GPSV) (crédit photos: Scoob Photographie).

Megan Brodeur a connu beaucoup de succès l'année passée en remportant son premier championnat dans la catégorie Pro Am Women's. Après deux fins de semaine de courses cette saison, la pilote de Coaticook est toujours en tête chez les femmes et elle ne compte pas s'arrêter là.

« J'aimerais ça défendre mon titre cette année, c'est certain, commente la coureuse qui aura bientôt 19 ans. Je veux avoir le plus de victoires possible cette année. La saison passée, j'ai gagné sept ou huit courses sur seize. J'aimerais ça battre cette marque et essayer d'avoir une saison parfaite. »

Depuis plusieurs années, Megan Brodeur se promène un peu partout pour pratiquer le snocross de compétition, que ce soit au Canada ou bien aux États-Unis. En vieillissant, elle a développé sa force physique pour mieux contrôler sa machine. Malgré son expérience et sa maturité, une chose reste en elle avant chaque course : la nervosité.

« Ça va toujours faire partie de moi et je pense que c'est quelque chose qui ne va jamais partir, estime la pilote du Ski-Doo numéro 31. Quand je suis sur la ligne de départ, je veux tellement gagner que j'ai peur de ne pas réussir. Quand ça va bien, tu prends de la confiance, mais il va toujours y avoir de la nervosité. Tu ne sais jamais ce qui va arriver sur la piste. Il peut se passer tellement de choses. Des fois, c'est mieux de ne pas trop penser et d'y aller à 100 %. »

La Coaticookoise suit une routine bien précise dans sa préparation avant une compétition. « Je vais toujours voir ma piste, indique-t-elle. Je relaxe et quand on arrive au départ, je me réchauffe et après ça, je me concentre et je me mets dans ma bulle. »

En février prochain, Megan Brodeur aura le plaisir de courser devant sa famille et ses amis au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt (GPSV). « Je vise la plus haute marche du podium, c'est sûr », commente-t-elle.

Pour la prochaine année, la jeune pilote souhaite connaître beaucoup de succès dans ses performances et motiver plusieurs coureuses féminines à joindre son sport parce que « plus on est de filles, plus on a du plaisir et c'est ce qu'on veut », conclut-elle.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La série Big Bill – Expos débutera ce mercredi

La série Big Bill – Expos débutera ce mercredi
Des haltérophiles sherbrookois aux championnats du monde sénior

Des haltérophiles sherbrookois aux championnats du monde sénior
NOS RECOMMANDATIONS
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross

BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross
Le grand salon des Arts - 6e édition

Le grand salon des Arts - 6e édition
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Badmofo Methods juin 2019
VC Rock Vosine concours
Cordonnerie Tremblay sept 2019
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 11 septembre 2019
Le «Nous» identitaire Québécois

René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

Jérôme Blais
Mardi, 10 septembre 2019
Tout est une question de mental

AutoPassion
Mardi, 10 septembre 2019
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross

François Fouquet
Lundi, 9 septembre 2019
Mon char, ma réussite : tasse-toi, mon’oncle

Hyundai Sherbrooke mai 2019
Le grand salon des Arts - 6e édition Mardi, 10 septembre 2019
Le grand salon des Arts - 6e édition
Vulgariser l’information scientifique concernant le cannabis Par Daniel Campeau Jeudi, 12 septembre 2019
Vulgariser l’information scientifique concernant le cannabis
Crise des médias: ça concerne EstriePlus aussi! Dimanche, 8 septembre 2019
Crise des médias: ça concerne EstriePlus aussi!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous