RYTHME_RAT_2103
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 17 avril
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
RYTHME_RAT_2103
SANTÉ ET BEAUTÉ / Santé et Beauté
Pierre-Olivier Pinard Par Pierre-Olivier Pinard

Vendredi, 5 février 2021

Manger devant son écran, quels sont les risques ?



 Imprimer   Envoyer 

Depuis la dernière décennie, le rythme de vie des Occidentaux a considérablement augmenté.  Des journées chargées, à se dépêcher et à courir pour y arriver.  Un quotidien où on aurait besoin de 48h pour tout faire et pour finalement se coucher en pensant à ce qui viendra demain.  Vous est-il déjà arriver d'être affamé de temps ? Le genre de faim qui nous pousse à optimiser son temps à outrance. Ce faisant, c'est tout le concept de l'alimentation saine qui prend le bord !  « Je suis pressé, je vais manger sur le pouce. », « J'ai trop de choses à faire, je vais déjeuner en répondant à mes courriels. », « Vite! Fini ton bagel, tu vas être en retard. ».  Avec l'arrivée du confinement, plusieurs se sont vu obligé de ralentir la cadence.  Nombreux sont ceux qui ont profité de cette occasion pour renouer avec un loisir oublié, ou tout simplement pour prendre le temps de souffler un peu.  Et si on faisait la même chose avec nos habitudes alimentaires. 

Prendre le temps de manger, c'est ce que le guide alimentaire canadien recommande. Effectivement, un mode de vie rapide peut s'accompagner de ces comportements : manger vite, manger devant la télévision ou ne pas prévoir le temps pour planifier les repas.  Bien qu'elles puissent paraître anodines, ces habitudes alimentaires peuvent avoir des conséquences sur votre santé. Ce n'est pas aussi simple que dire ‘oui je mange devant l'écran, mais je mange bien'.   

Selon une étude menée au Japon (Nanri et al., 2020), il semblerait que les personnes qui consomment de la nourriture de façon rapide ou sont associé à un risque plus élevé de développer le syndrome métabolique.  Ce trouble de santé est souvent un précurseur des maladies chroniques plus graves comme l'obésité et le diabète. D'ailleurs, les chercheurs de cette étude ont observé que les mangeurs rapides ont tendance à avoir un apport alimentaire plus élevé.  Cette relation peut s'expliquer par le fait qu'en mangeant vite, les signaux de satiété sont brouillés. C'est que, vous voyez, l'organisme prend un certain moment avant d'envoyer le message « je n'ai plus faim ».  Alors si vous l'élan d'un lanceur partant des ligues majeures de baseball au niveau de la fourchette, vous risquez de manger plus que vos besoins parce que vous ne laissez pas le temps à votre corps d'assimiler la nourriture. Ces apports énergétiques excédentaires peuvent éventuellement mener à un surplus de poids et au syndrome métabolique.   

De plus, selon Katy Tapper, chercheure à l'Université de Londres, les résultats de plusieurs études suggèrent que le niveau d'attention influence l'apport de nourriture consommé. Il semblerait que la distraction durant les périodes de repas mène, non seulement, à une consommation de nourriture plus élevée de façon immédiate, mais elle affecte aussi négativement vos prochain repas.  Par exemple, en mangeant devant la télévision ou devant l'ordinateur, vous êtes moins attentif aux aliments qui se trouvent dans votre assiette et aux signaux que votre corps vous envoie. Étant une ressource limitée, l'attention sera plutôt dirigée vers qui gagnera la prochain partie d'échecs dans ‘The Queen's Gambit' ou sur pourquoi votre patron vous a envoyé un courriel à 1h30am la nuit dernière. Donc, en augmentant votre attention et en limitant les sources de distractions lorsque vous mangez, vous avez une meilleure représentation de la quantité de nourriture qui a été consommée.  Par le fait même, il est plus facile de faire des choix conséquents lors des prochains repas.  

Manger sainement n'est pas seulement une question d'aliments, les comportements alimentaires doivent aussi être pris en considération.  En effet, il est important de manger lentement et avec attention.  Plusieurs stratégies peuvent vous aider à le faire.  Faites honneur à vos repas en prenant le temps de savourer les aliments.  Tentez de découvrir davantage les saveurs, les textures et les arômes qui se cachent derrière chaque bouchée.  Déposez vos ustensiles et concentrez-vous à bien mastiquer les aliments.  Mettez de côté les sources de distractions comme les appareils électroniques pendant les heures de repas. 

Besoin de conseils sur l'alimentation ? Nous sommes là pour vous-même en ce temps de confinement. Nous pouvons vous recevoir en consultation sur place ou virtuellement. Contactez-nous chez Kin Impact au info@kinimpact.com ou au 819.769.4111.

 

Sandrine Labrecque cand. B.Sc. Kinésiologie

Révision : Pierre-Olivier Pinard B.sc. CFMP cand. DESS

 

Nanri, A., Miyaji, N., Kochi, T., Eguchi, M., Kabe, I., Mizoue, T. (2020). Easting speed and risk of metabolic syndrome among Japanese workers: The Furukawa Nutrition and Health Study. Nutrition, volume (78). https://doi.org/10.1016/j.nut.2020.110962

 

Tapper, K. (2016). Can mindfulness influence weight management related eating behaviors? If so, how? Clinical psychology review, volume (53). http://dx.doi.org/10.1016/j.cpr.2017.03.003



Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Être assis : un enjeu de santé publique

Être assis : un enjeu de santé publique
Qu’est-ce que la médecine fonctionnelle ?

Qu’est-ce que la médecine fonctionnelle ?
Scie à Chaine Claude Carrier fév 2021
NOS RECOMMANDATIONS
Bilan COVID-19 du 13 avril

Bilan COVID-19 du 13 avril
Bilan COVID-19 du 14 avril

Bilan COVID-19 du 14 avril
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
FQC Déjeuner du directeur avril 21
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 16 avril 2021
Des prébiotiques dans le lait maternel ?

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Le REVE Nourricier continue son partage de connaissance en agriculture urbaine Par Maxime Grondin Mercredi, 14 avril 2021
Le REVE Nourricier continue son partage de connaissance en agriculture urbaine
Retour du festival gourmand Sherbrooke t’en bouche un coin Par Maxime Grondin Vendredi, 9 avril 2021
Retour du festival gourmand Sherbrooke t’en bouche un coin
Bilan COVID-19 du 14 avril Par Maxime Grondin Mercredi, 14 avril 2021
Bilan COVID-19 du 14 avril
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut