Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-5°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Entrave sur la 410, sous le pont de la rue Galt Ouest, entre 10 h et midi aujourd'hui (jeudi). Fermeture 1 voie sur 2.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Ecolo Boutique janvier 2018 - 3
ACTUALITÉS / Estrie
Sarah Pomar Chiquette Par Sarah Pomar Chiquette
spomarchiquette@estrieplus.com

Vendredi, 6 mars 2015

Coupes en santé publique : L’Estrie pourrait perdre 15 professionnels



 Imprimer   Envoyer 

La décision du ministère de la Santé de sabrer 1 M$ dans le budget consacré à l'équipe de santé publique de l'Estrie inquiète le Syndicat des employés de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie.

Selon le Syndicat, dix postes à temps plein permanent seront retranchés et cinq autres postes à temps plein seront abolis, si l'on compte les coupes liées aux affectations temporaires non renouvelées au 31 mars.

En effet, le ministère annonce une nouvelle coupe de 40 % dans le budget de 2,5 M$ de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie pour l'année 2015-2016. Une annonce qui vient s'ajouter a celle de diminuer le budget de l'ensemble des services en santé publique qui date du dernier budget libéral du ministre Leitao.

« Couper 1 M$ sur une enveloppe de 2,5 M$ ce n'est plus de la rigueur, c'est de la démolition », s'insurge Étienne Blanchette, président du Syndicat des employés de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie - CSN.

La coupe de 1 M$ sera répartie comme suit :

- 35 % à la prévention et la promotion de la santé
- 35 % en administration
- 15 % en surveillance de la santé
- 15 % en protection de la santé

Répercussions sur les services

Selon le président, les services offerts à la population seront sans conteste affectés par cette nouvelle coupure.

« Nous sommes très conscients qu'il y avait des réaménagements qui étaient nécessaires et nous avons toujours été proactifs dans cette démarche », lance M. Blanchette. Or « depuis que le projet de loi 10 a été présenté, on nous dit que l'ensemble des services en santé publique sera réaménagé, mais maintenu. Le ministre indiquait également que seule la bureaucratie allait être allégée », soutient M. Blanchette. Pourtant, « les services seront très affectés », estime-t-il.

Il explique que l'Estrie qui a particulièrement misé sur la prévention est d'autant plus affectée par les mesures du gouvernement libéral. « La prévention, c'est stratégique pour éviter de dépenser plus dans les soins de santé plus lourds. Dans le passé, l'Estrie a fait le choix d'investir davantage en prévention. Alors, elle subit davantage les contrecoups de cette décision parce qu'elle a un patrimoine de santé publique plus important que les autres régions », prévient M. Blanchette.

« L'Estrie avait fait un choix judicieux en misant sur la prévention. La coupe mur à mur en provenance du ministère de Gaétan Barrette crée une injustice pour notre région », a appuyé Denis Beaudin, président du Conseil central des syndicats nationaux de l'Estrie.

À savoir que cette nouvelle coupe budgétaire s'inscrit dans le cadre de la réorganisation du système de santé qui découle de la loi 10.

Rappelons que la loi 10 a pour objectif de simplifier l'accès aux soins et aux services ainsi que d'économiser 220 M$ par année. Parmi les moyens annoncés, on annonce notamment l'abolition des agences régionales, la fusion des centres de santé et de services sociaux et la création des centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS).


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Incendie dans une maison centenaire rue Prospect

Incendie dans une maison centenaire rue Prospect
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
NOS RECOMMANDATIONS
Skier pour persévérer et ne pas décrocher

Skier pour persévérer et ne pas décrocher
Célibataire ? Tu dois être folle !

Célibataire ? Tu dois être folle !
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Gestion Financière JLR janvier-Fevrier 2018
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l’Estrie-CHUS
Vol qualifié sur la Wellington Nord Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Vol qualifié sur la Wellington Nord
La culture et la confiture Par Daniel Nadeau Mercredi, 10 janvier 2018
La culture et la confiture
Mort suspecte le jour de Noël Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 janvier 2018
Mort suspecte le jour de Noël
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous