107,7 Estrie
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Des travaux en cours sur le chantier du boulevard René-Lévesque se poursuivront demain, samedi, entre 8 h et 17 h.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
ACHETEZ EstriePlus.com
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mardi, 14 février 2017

Six questions à King Melrose



 Imprimer   Envoyer 
Cette semaine, EstriePlus pose six questions à King Melrose.

Chaque jeudi en soirée, OMG Resto propose au public un spectacle gratuit. Certains artistes présentés sont connus, d'autres moins. EstriePlus présentera tous les mardis une entrevue de six questions avec l'artiste ou le groupe qui montra sur la scène de l'ancienne église le jeudi suivant. Cette semaine, EstriePlus pose six questions à King Melrose.

King Melrose, alias Sébastien Côté, tu viens assez régulièrement présenter des spectacles à Sherbrooke. À quoi peut s'attendre le public cette fois-ci?

«Oui je viens régulièrement dans votre accueillante région pour performer. Les gens vont pouvoir apprécier encore une fois un spectacle rempli d'énergie, de passion et de plaisir... Ça fait du bien des fois de décrocher, non ?»

D'où vient cette grande passion pour la musique et quel est le premier style musical qui t'a séduit?

«J'ai toujours aimé la musique et je me souviendrai toujours des yeux de ma mère lorsque je lui ai demandé si je pouvais jouer du violon. Elle ne comprenait pas pourquoi un jeune de 8 ans s'intéressait à cet instrument. De fil en aiguille, j'ai découvert différents styles musicaux (d'Elvis Presley jusqu'à Bruno Mars) qui m'ont dirigé vers d'autres instruments tels que la guitare, le piano et ma voix. »

À quel moment as-tu su que tu voulais faire de ta passion un métier (et pourquoi le nom de King Melrose )?

«Je me suis toujours demandé ce que j'allais faire dans la vie et à force de croire en mes rêves j'ai rencontré les bonnes personnes, performé aux bons moments et j'ai su faire en sorte de gagner ma vie par ma passion. Pourquoi le nom King Melrose ?King vient de mon idole d'enfance, Elvis Presley, et Melrose est un clin d'oeil à la fameuse télésérie Place Melrose. Quand j'étais au secondaire, une bande de filles m'appelait Place Melrose. Je me suis donc dit que j'étais le King Melrose hihihi!»

Quelle chanson d'un autre artiste aurais-tu aimé avoir écrit et pourquoi?

«Uptown Funk , elle est rafraichissante, énergique, rassembleuse et j'aurais mucho de dollars dans le compte en banque, haha ! »

As-tu un rêve ou un objectif professionnel que tu comptes réaliser au cours des prochaines années?

«Je veux atteindre mon but qui est de conquérir la France par la musique et que les gens puissent associer mon visage à mes chansons. »

As-tu une confession à faire qui surprendrait ton public?

«Je suis le King des malaises et je suis un peu dyslexique avec les noms, dans le sens que je ne me souviens rarement des noms. Désolé ! Hahaha»

Photo: Kevin Millet  


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Six questions à Dawn Tyler Watson

Six questions à Dawn Tyler Watson
La fameuse entente Netflix, tout un précédent

La fameuse entente Netflix, tout un précédent
NOS RECOMMANDATIONS
« L’itinérance peut toucher n’importe qui »

« L’itinérance peut toucher n’importe qui »
Frappe antidrogue: 70 policiers mobilisés et 12 perquisitions

Frappe antidrogue: 70 policiers mobilisés et 12 perquisitions
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

ACHETEZ EstriePlus.com
ACHETEZ EstriePlus.com
 
La Maison du Cinéma
Vendredi, 13 octobre 2017
La fameuse entente Netflix, tout un précédent

Sylvie L. Bergeron
Vendredi, 13 octobre 2017
Retour au salon cette fin de semaine

CFLX
Coopérative Funéraire de l'Estrie
Lu pour vous Par Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke Lundi, 16 octobre 2017
Lu pour vous
La pension alimentaire pour enfants mineurs : le cauchemar de certains parents, mais une nécessité pour vos enfants Par Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés Jeudi, 19 octobre 2017
La pension alimentaire pour enfants mineurs : le cauchemar de certains parents, mais une nécessité pour vos enfants
« J’ai pris ça su Sears ! » Par François Fouquet Lundi, 16 octobre 2017
« J’ai pris ça su Sears ! »
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous