ACHETEZ EstriePlus.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Les travaux en cours sur le chantier du boulevard René-Lévesque se poursuivront exceptionnellement demain, samedi.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
AUTOMOBILES
Actualité automobile
ACHETEZ EstriePlus.com
Sercovie Souper Oktoberfest 2017
AUTOMOBILES / Actualité automobile
Mardi, 12 septembre 2017

Kia Stinger 2017


par Jean-Sébastien Poudrier

 Imprimer   Envoyer 

À partir de 47 000$

Je dois vous dire que c’est la première fois que je suis autant excité de vous parler d’une Kia. En fait, comme le titre l'indique, je vous parlerai aujourd'hui de la nouvelle Kia Stinger 2018, puisque le constructeur coréen vient tout juste d’annoncer les prix canadiens pour cette nouvelle berline sportive de luxe.

En fait, on ne connait pas les prix de toute l'étendue de la gamme de la Stinger 2018, mais le constructeur coréen a décidé d'opter pour une approche intéressante en nous proposant deux versions en prévente, nous dévoilant ainsi les prix de ces dernières.

La Kia Stinger GT 2018 sera offerte à partir de 47 000$. Pour cette somme, vous aurez droit à un puissant moteur V6 biturbo de 3.3 litres, affichant une puissance de 365 chevaux et 376 livres-pied de couple, le tout relier à une boîte automatique à 8 rapports qui envoie la puissance aux 4 roues. Pour environ 5 000$ de plus, soit autour de 52 000$, vous pourrez opter pour la version Limited qui offre plus de technologies et d'éléments haut de gamme.

Les Kia Stinger GT 2018 et Stinger GT Limited 2018 seront ainsi offerts en présente au Canada, mais le nombre d'unités sera limité à 200 exemplaires, ce qui en fait une voiture très intéressante pour ceux et celles qui aiment l'exclusivité. Et ne vous laissez pas influencer par le fait qu'il s'agit d'une Kia, car la Stinger 2018 redéfinit totalement la manière de voir la performance du constructeur coréen.

En plus de son puissant V6 biturbo, la berline de luxe sera également dotée de freins à disque Brembo, d'un tout nouveau système de traction intégrale spécialement conçu pour la performance, avec de nombreuses technologies de pointe en matière de confort et de conduite sportive. Bref, c'est le genre de voiture qui pourra littéralement rivaliser avec les BMW Série 3, Audi A4 et Mercedes-Benz Classe C de ce monde.

 

Une tendance européenne

Il fut un temps où Kia, tout comme les Américains, comptait sur de grosses cylindrées pour séduire les adeptes de performance, mais il ne faut pas en vouloir au constructeur coréen, puisque cette tendance a connu son lot de popularité. Or, la demande pour ce genre de voiture est de plus en plus faible et les passionnées de conduite sportive recherchent aujourd'hui des bolides plus raffinés, plus évolués et dotés de technologies qui permettent de pousser la voiture à ses limites.C'est de ça que se sont inspiré les ingénieurs de la Kia Stinger 2018.

Comme vous le savez déjà, la berline du constructeur coréen sera propulsée par un moteur biturbo de 3.3 litres de 365 chevaux et 376 livres-pied et il s'agit de la plus grosse cylindrée annoncée pour ce modèle, pour l'instant. Ce sont des chiffres très satisfaisants pour une berline de cette catégorie et je pense ne pas me tromper en disant que c'est ni trop, ni pas assez; c'est la puissance parfaite pour que cette voiture vous fasse peur sur la piste, sans vous faire perdre le contrôle.

En tant qu'adepte d'automobile, j'aime beaucoup les détails plus techniques sur ce genre de voiture et je suis sûr qu'il en va de même pour vous. C'est pourquoi Kia annonce déjà plusieurs caractéristiques de la Stinger comme les freins à disque Brembo avec des étriers à 4 pistons à l'avant et 2 pistons à l'arrière. De plus, les pneumatiques de la voiture seront très larges à profil bas avec une dimension de 225/40-19 à l'avant et 255/35-19 à l'arrière. Sans compter qu'elle profite d'une carrosserie très aérodynamique et même d'un système d'échappement à 4 embouts, ce qui la rend encore plus agressive sur le plan esthétique.

 

Ceux et celles qui aiment le look de la Stinger, mais qui ne veulent pas forcément s'encombrer d'une version trop sportive, seront heureux d'apprendre que la berline du constructeur coréen sera également disponible en version basique. Cette dernière sera équipée d'un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.0 litres. On ne connait pas encore la puissance de cette dernière, mais on sait que cette motorisation sera dévoilée un peu plus tard cette année.

Le mot de la fin

Kia annonce l'arrivée officielle de la Kia Stinger pour l'hiver 2017/2018, ce qui est plutôt inusité pour une voiture sportive. Néanmoins, vous aurez ainsi la chance de tester ses capacités dans les pires conditions météo possibles, et si la Kia Stinger est capable de vous impressionner en plein hiver, imaginez seulement ce dont elle sera capable durant l'été. Je dois vous avouer que j'ai encore du mal à me faire à l'idée que Kia se lance dans le segment des voitures sportives, mais la Stinger 2018 sera une rivale sérieuse dans la catégorie des berlines de luxe sportives.

D'ailleurs, j'aime beaucoup son nom très accrocheur qui nous fait un peu penser à celui d'une rock star. La Kia Stinger n'est même pas encore arrivée sur le marché qu'elle fait déjà un tabac.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Mazda et son moteur sans bougies

Mazda et son moteur sans bougies
Subaru WRX 2018

Subaru WRX 2018
NOS RECOMMANDATIONS
Quelques idées de sorties!

Quelques idées de sorties!
10 M $ pour repousser les frontières du savoir

10 M $ pour repousser les frontières du savoir
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

ACHETEZ EstriePlus.com
ACHETEZ EstriePlus.com
D2C MÉDIAS - www.autoaubaine.com
 
FRED FORTIN
Un tout nouveau pilote à la barre du triathlon à Sherbrooke Par Vincent Lambert Lundi, 18 septembre 2017
Un tout nouveau pilote à la barre du triathlon à Sherbrooke
Le suicide: une bataille loin d’être terminée Par Cynthia Dubé Vendredi, 15 septembre 2017
Le suicide: une bataille loin d’être terminée
Les choux : les mal-aimés que l’on devrait apprendre à aimer Par Jessica Mackey, Via L'Attitude Vendredi, 15 septembre 2017
Les choux : les mal-aimés que l’on devrait apprendre à aimer
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous