Salon Priorité Emploi fev 21
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 5 mars
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
Salon Priorité Emploi fev 21
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 11 mars 2019

La vie sans art…



 Imprimer   Envoyer 
L’art c’est l’ouverture de l’esprit à une dimension nouvelle des choses. À une perspective nouvelle de ce qui nous entoure. - François Fouquet

Il nous manque, globalement, de l'art dans nos vies. Peut-être pas pour vous, personnellement, mais globalement, j'en suis convaincu. Je plane? Je suis décroché de la réalité? Je divague? Peut-être. Mais je persiste.

« Je peux pas croire qu'y mettent de l'argent là-dessus alors qu'il y a encore des nids-de-poule dans les rues! » « Y font dessiner mes enfants au lieu de leur apprendre des affaires utiles! « Aie! Moé, les spectacles de danse de fifures! Tu penses que mon fils va gagner sa vie avec ça? »

L'art c'est l'ouverture de l'esprit à une dimension nouvelle des choses. À une perspective nouvelle de ce qui nous entoure. L'art ne nous touche pas tous de la même manière. Et c'est bien normal! Nous sommes tous différents. Mais ce qui ne nous émeut pas n'est pas nécessairement con et absurde.

Il est là, le couperet des années 2000 : les constats et les énoncés commencent par « moi » et se terminent avec un air sévère. Le but de la sévérité à la fin de la phrase? Intimider l'autre pour empêcher la réplique. Et, par voie de cause à effet, s'il n'y a pas de réplique, c'est que « moi » a raison! C'est pas beau, ça?

J'imagine mal ma vie sans musique. Dans mon cas, la musique me titille beaucoup si des paroles y sont accolées. Pour d'autres, c'est l'inverse. Personne n'a tort. Tout le monde a raison.

Via la musique et les chansons, l'art éveille mes sens, sème des émotions, ouvre des horizons, nettoie la colère, amplifie la joie, fait mijoter la peine... Bref, ça m'est utile!

L'art, c'est aussi la manière. Comme dans l'art de dire ou faire les choses.

Un bon conteur vous fascinera par la façon d'aligner les mots et les idées pour semer en vous une histoire. La magie, c'est qu'il décrit une situation et des lieux qui font une histoire. Mais dans votre tête, la description des lieux prend peut-être une autre forme. Vous ramène peut-être à des souvenirs qui vous sont propres. L'art habite notre esprit.

Votre belle-sœur qui prend soin de décorer la table où elle vous reçoit fait de l'art. Quand vous romancez un peu une histoire vécue durant le week-end et que vous racontez le tout à vos collègues, vous faites de l'art!

L'art, c'est l'anti morosité. Pas besoin de se proclamer artiste pour en être un. Je le disais tantôt : l'art, c'est aussi la manière.

Comme dans l'art de vivre. Qui vient bonifier le savoir-vivre. Le savoir-vivre, c'est la façon de se comporter correctement selon des codes établis. « Il a fait preuve de savoir-vivre dans cette situation difficile. » Il a agi de la bonne façon.

Si on dit d'une personne qu'elle a l'art de vivre, c'est qu'elle colore son quotidien, sème autour d'elle des images et des humeurs susceptibles de contaminer positivement autrui.

L'art, c'est ce qui nous rend uniques. Ce qui fait que la machine ne nous remplacera jamais complètement.

L'art, c'est ce qui nous fait avancer un peu plus. En nous faisant arrêter, le plus souvent! Rationnellement, le soleil se couche chaque soir. Rien de nouveau sous le soleil! Mais quand les couleurs et la lumière vous font arrêter ce que vous faites pour vous gorger de l'ambiance, de l'ampleur du phénomène, on est dans l'art!

Il faut boucher les nids-de- poule de nos rues. Mais un nid-de-poule bouché n'apporte pas sa parcelle de bonheur...

Clin d'œil de la semaine
« Mieux vaut transmettre un art à son fils que de lui léguer mille pièces d'or » -Proverbe chinois

 

 

 


Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Je vous aimais bien, Monsieur et Madame Patate

Je vous aimais bien, Monsieur et Madame Patate
Anniversaire pandémique : le temps de faire le point

Anniversaire pandémique : le temps de faire le point
NOS RECOMMANDATIONS
La vitesse aura un goût amer pour un jeune automobiliste

La vitesse aura un goût amer pour un jeune automobiliste
Deux adolescents surpris à vendre du cannabis

Deux adolescents surpris à vendre du cannabis
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada PILI mars 21
 
Sarah Beaudoin
Samedi, 6 mars 2021
Vivement l’érotisme

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 5 mars 2021
Qu’est-ce que la médecine fonctionnelle ?

Daniel Nadeau
Mercredi, 3 mars 2021
Le petit panthéon de mes disparus

François Fouquet
Lundi, 1 mars 2021
Je vous aimais bien, Monsieur et Madame Patate

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Musée Nature Science relache 2021
Deux adolescents surpris à vendre du cannabis Mardi, 2 mars 2021
Deux adolescents surpris à vendre du cannabis
Bilan COVID-19 du 2 mars Par Maxime Grondin Mardi, 2 mars 2021
Bilan COVID-19 du 2 mars
La vitesse aura un goût amer pour un jeune automobiliste Par Maxime Grondin Mercredi, 3 mars 2021
La vitesse aura un goût amer pour un jeune automobiliste
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous