magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
SPORTS
Régionaux
Phoenix de Sherbrooke
SPORTS / Régionaux
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mardi, 13 novembre 2018

Entraineur en conditionnement physique: une formation unique voit le jour



 Imprimer   Envoyer 
La formation d’entraineur en conditionnement physique, offerte à Sherbrooke à l'occasion d'un projet-pilote, est une première au Québec. (Photo Kin Impact)

Un nouveau cours sera offert dès janvier au Centre de formation professionnelle 24-Juin, dans le cadre d'un projet-pilote créé par Accès Compétences CSRS et l'institut médico-athlétique Kin Impact. La formation d'entraineur en conditionnement physique est une première au Québec.

Pierre-Olivier Pinard, kinésiologue et propriétaire de l'institut médico-athlétique Kin Impact, avait l'ambition de créer une formation d'entraineur en conditionnement physique, en raison d'une demande grandissante dans ce milieu, particulièrement dans les centres d'entrainement.

Le cours, qui est présentement à l'étape du projet-pilote offert qu'à Sherbrooke, est d'une durée de 216 heures et permettra à l'élève d'obtenir une attestation délivrée par la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke.

« Il y a un besoin global non seulement à Sherbrooke, mais aussi partout en province. L'enjeu central touche le fait que les kinésiologues ne peuvent que rarement obtenir un salaire qui reflète leurs niveaux d'études dans les centres d'entraînement réguliers. C'est là qu'un intervenant en conditionnement physique peut prendre le relais. Celui-ci sera à même d'intervenir de façon sécuritaire auprès d'une population asymptomatique », explique M. Pinard, qui signe aussi une chronique bimensuelle sur EstriePlus.com.

Offerte par des kinésiologues, cette formation s'adresse aux passionnés d'entrainement physique, qui aimeraient travailler à leur compte en tant que coach ou dans des centres en tant qu'assistant.

« On s'adresse à tous ceux qui voudraient travailler dans le domaine ou simplement en apprendre plus, mais nous n'aurons jamais la prétention de remplacer un cours universitaire, précise M. Pinard. La formation couvre l'essentiel de ce qui doit être livré comme matériel pour avoir des intervenants sécuritaires et aptes à travailler en collaboration avec des kinésiologues », poursuit M. Pinard, précisant que la première séance d'information a attiré des gens âgés de 18 à 60 ans.

Une formation offerte partout au Québec?

Francine Gagnon, conseillère pédagogique chez Accès Compétences (Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke), croit énormément à ce projet-pilote et pense qu'il pourra être implanté de façon permanente à Sherbrooke, mais aussi ailleurs au Québec.

« Nous avons développé un plan de projet gagnant, qui pourrait faire boule de neige. Nous souhaitons que cette formation soit offerte dans d'autres commissions scolaires. Ici à Sherbrooke, on sait qu'il y a une forte demande pour ce genre de formation. Par exemple, on compte au moins 13 centres d'entrainement à Sherbrooke, en ce moment. »

M. Pinard espère aussi voir son projet, unique au Québec, se développer ailleurs.

« Il y a un nombre important d'entreprises de formation privées qui offrent leurs services au Québec. Plusieurs milliers de personnes qui veulent devenir entraineur participent chaque année à ses formations qui ne sont pas régies par une instance publique et qui ne sont donc pas standardisées. En sommes, pour en apprendre plus sur le monde de l'entraînement, il y a trois alternatives actuellement, soit le baccalauréat en kinésiologie, les formations via les entreprises privées ou le programme national de certification des entraîneurs qui s'adresse plus spécifiquement aux entraîneurs sportifs. Nous sommes donc à construire une quatrième option qui trouvera sa niche dans l'offre globale de formation dans le domaine. »

Pour en savoir plus sur cette nouvelle formation, visitez le http://accescompetencescsrs.ca/.

 


Karting Orford
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Mario Durocher veut relancer le Titan

Mario Durocher veut relancer le Titan
D’anciens Canadiens immortalisent Claude Ruel

D’anciens Canadiens immortalisent Claude Ruel
NOS RECOMMANDATIONS
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ

Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ
Ils se faufilent pour voler du cuivre

Ils se faufilent pour voler du cuivre
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke decembre 2018
 
Cégep de Sherbrooke
Lundi, 10 décembre 2018
Cégep de Sherbrooke : s’adapter au changement

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A.
Vendredi, 7 décembre 2018
Refrain de Noël: «tous les soirs, ce besoin de boire» en version plus santé!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Un homme décédé en abattant un arbre sur son terrain Par Cynthia Dubé Lundi, 3 décembre 2018
Un homme décédé en abattant un arbre sur son terrain
Une révolution pour les maladies neurodégénératives Par Vincent Lambert Lundi, 3 décembre 2018
Une révolution pour les maladies neurodégénératives
Ils se faufilent pour voler du cuivre Par Vincent Lambert Mardi, 4 décembre 2018
Ils se faufilent pour voler du cuivre
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous