Rythme - Bonjour Estrie - oct 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Travaux: Portland complètement fermée entre Lionel-Groulx et Jacques-Cartier Nord pour environ 3 semaines (31 octobre).
 
Memphrémagog - journal
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
Radioactif Forfait Internet mai 2018
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Lundi, 6 août 2018

Florent Vollant : passionné et rêveur


Dans le cadre du Festival des traditions du monde de Sherbrooke

 Imprimer   Envoyer 
Florent Volllant sera en sepctacle samedi au Festival des traditions du monde de Sherbrooke (photo gracieuseté FTMS).

Depuis le début de sa carrière, l'auteur-compositeur et interprète Florent Vollant va où la musique le mène. Invité à monter sur scène dans le cadre du Festival des traditions du monde de Sherbrooke (FTMS), celui qui a grandi sur la réserve Maliotenam en sera à un rare passage en Estrie. Il compte bien profiter de l'occasion pour partager ses rêves et son message d'espoir.

Florent Vollant n'a pas souvent eu l'occasion de venir en Estrie, une région qu'il aurait bien aimé découvrir davantage. C'est pourquoi que lorsqu'il montera sur scène samedi dans le cadre du Festival des traditions du monde de Sherbrooke, il honorera son invitation. « Ils [organisateurs] ont eu une bonne idée et c'est une belle invitation, indique celui qui est d'origine innue. C'est une très belle occasion d'aller voir les gens et l'ambiance. La musique m'amène en Estrie dans un très beau festival. Je vais honorer cette invitation par ma présence, ma musique, mon esprit, et ce, du mieux que je le peux. »

C'est avec ses musiciens que Florent Vollant performera devant les visiteurs du FTMS. Avec son répertoire bien garni, il saura capter l'attention de son public pendant une heure et demie en chantant en français, en anglais et en innu. « Quand on arrive dans des endroits comme ça, j'ai un matériel avec beaucoup de musique à partager, commente-t-il. Comme je le fais naturellement, je vais jouer des chansons tirées de mes albums. Évidemment, je vais faire aussi de la musique de Kashtin. Ça fait partie de moi et c'est de la musique qui m'habite. »

Florent Vollant connait bien la route musicale. Depuis plus de 30 ans, il voyage pour pratiquer son métier, sa passion. Selon lui, les barrières culturelles peuvent tomber grâce à la musique. « C'est ce qu'on souhaite faire par la musique, confie-t-il. Elle peut créer cette intention d'aller vers l'autre. L'art en général doit le faire. »

La musique comme médecine

Ayant grandi dans une famille très musicale sur la réserve Maliotenam à l'est de Sept-Îles, Florent Vollant a rapidement été initié à la musique traditionnelle. Ses meilleurs souvenirs sont entre autres lorsqu'il a entendu pour la première fois des coups de tambours et qu'il a été témoin de célébrations familiales.

« Mes oncles et mes tantes jouaient du violon, de la guitare et ils chantaient en harmonie, se rappelle-t-il. Mon père jouait de l'harmonica. Ma famille était un vrai groupe de musique. J'étais fier de ça. »

Pour Florent Vollant, la musique représente une médecine. « C'est ça que tu apprends quand tu es un jeune Innu, souligne-t-il. Tu apprends que la musique, ça soigne et ça fait du bien. La musique me fait du bien et je souhaite qu'elle fasse du bien à ceux qui m'écoutent, qui dansent, qui chantent et qui viennent me voir. Elle a tous ces pouvoirs-là. »

« Je suis parmi ceux qui se soignent à travers la musique et en étant sur la scène, poursuit-il. J'essaie d'amener quelque chose qui fait du bien. Quand je réussis à faire danser les gens, je suis fier de moi. Si tu es capable de faire danser quelqu'un, tu as un certain pouvoir. Ce que j'ai vu dans la musique depuis plusieurs années, c'est qu'il y a une espèce de forme de liberté là-dedans. »

L'auteur-compositeur-interprète raconte ce qu'il voit et ce qu'il vit dans ses chansons. Il n'a pas d'objectif précis, sauf celui de partager ses rêves. « Mon rêve, c'est de rassembler du monde ensemble, soutient l'homme rempli de sagesse. Je suis un grand rêveur. Même éveillé, je rêve! »

Le message de Florent Vollant porte sur l'espoir. Celui qui a vécu dans une communauté où tout n'était pas facile aime croire qu'il apporte quelque chose aux familles, aux enfants et aux jeunes. Selon lui, la plus belle richesse du pays est la jeunesse. D'ailleurs, 60 % des autochtones ont moins de 30 ans.

« Il faut entretenir cette richesse, insiste celui qui travaille sur un nouvel album. Il faut l'inspirer, l'encourager, la soutenir et la faire agir. »


Vieux Clocher Magog  octobre 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le 40e Salon du livre touche 5 000 personnes de plus que l’an dernier

Le 40e Salon du livre touche 5 000 personnes de plus que l’an dernier
Grand prix du livre de Sherbrooke: et les finalistes sont …

Grand prix du livre de Sherbrooke: et les finalistes sont …
NOS RECOMMANDATIONS
Subaru BR-Z 2019

Subaru BR-Z 2019
Collision sur l’autoroute 10 à la hauteur de Magog

Collision sur l’autoroute 10 à la hauteur de Magog
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Rythme - Bonjour Estrie - oct 2018
 
Le Salesien - Portes ouvertes 2018
Grand prix du livre de Sherbrooke: et les finalistes sont … Par Cynthia Dubé Mardi, 9 octobre 2018
Grand prix du livre de Sherbrooke: et les finalistes sont …
Portrait : Dave Bergeron, la passion avant tout Par Cégep de Sherbrooke Dimanche, 14 octobre 2018
Portrait : Dave Bergeron, la passion avant tout
Cocktail Construction MF Guillemette 2018 Mardi, 9 octobre 2018
Cocktail Construction MF Guillemette 2018
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous