Accueil  |  Partenaires  |  Contactez-nous  |  Télécharger notre Kit Média Suivez-nous sur        
magasingeneral.com
BlackMarketEstrie

EstriePlus.com | Sherbrooke | MRC de Coaticook | MRC du Granit | MRC des Sources | MRC de Memphrémagog | MRC du Val-Saint-Francois | Journal Haut-Saint-François
VOYAGES & GASTRONOMIE
Découvrir le monde à la retraite
Expériences culinaires
Trucs du chef
Découvrir le monde
Découvrir les Cantons
RadioActif
VOYAGES & GASTRONOMIE /
Découvrir le monde à la retraite
Liette Pellerin et Robert Deslauriers Par Liette Pellerin et Robert Deslauriers

Lundi, 30 janvier 2017

La capitale mondiale des amoureux d'art: Florence



 Imprimer   Envoyer 
Pour un premier voyage, sélectionnez ce qui est le plus important pour vous.

Appelée Firenze par tous les Italiens, cette ville deux fois millénaire a connu son lot d'intrigues politiques et amoureuses. Lors de tous nos voyages en Italie, nous passons une ou deux journées dans cette cité magique où la masse de touristes dépasse la normalité.

Probablement qu'après une semaine à visiter tous les monuments, églises et musées, vous n'aurez pas encore tout vu. Donc, pour un premier voyage, sélectionnez ce qui est le plus important pour vous.

Si vous aimez les musées, La Galleria degli Uffizi est le fleuron de musées florentins, mais surtout l'un des plus anciens et des plus beaux musées du monde. Incontournable est un faible mot. Il y a plus de 1 500 oeuvres réparties en 50 salles et quelle architecture !!! De tous les musées que nous avons visités dans le monde, c'est notre préféré à Robert et moi.

Le patrimoine de Michel-Ange est inestimable et très dispersé. C'est à la Galleria del l'Academia que l'on retrouve l'authentique David qui pèse 5 tonnes et mesure 5 mètres de haut. Dans tout le musée, c'est cette sculpture qui attire le plus de visiteurs. J'ai vu à cette dernière visite, des gens apportés une chaise pliante, s'installer devant le chef d'oeuvre et demeurer assis très longtemps à fixer le beau David.

Vous devez absolument, réserver vos billets par internet pour ces deux entrées, sinon la file d'attente sera entre 2-3 heures. Avec les billets achetés sur le web, il y a une autre entrée où nous n'attendons pas plus que 10 minutes. Le prix est de 23 euros/personne pour chaque musée.

Il y a multiple Piazza dans Firenze, mais la Piazza delle Signoria est le coeur palpitant de la ville. Dominée par de majestueux palais, elle fut le cadre de supplices, rassemblements populaires et révolutions. On y voit la fontaine de Neptune et une réplique en marbre du David de Michel-Ange.

Il y a des dizaines d'églises et de chapelles tout aussi belles les unes des autres dans Firenze. Je pourrais vous écrire pendant des heures sur ces magnifiques lieux religieux. Mais, le choix s'arrêtera sur le Duomo, appelé la Santa Maria del Fiore. C'est la troisième cathédrale au monde de par sa taille après Saint-Pierre de Rome et Saint-Paul à Londres.

Le Duomo semble étriqué sur une place bien trop petite pour lui. Du coup, on la découvre au détour d'une ruelle et elle semble d'autant plus gigantesque. On ne l'admire que par morceau, c'est impossible d'embrasser l'ensemble du bâtiment. Plusieurs architectes ont participé à sa construction entre les années 1296 et 1436. Quelque 463 marches permettent de rejoindre le sommet de la gigantesque coupole.

Très près du Duomo se trouve le Baptistère que Ghiberti a mis 27 ans à le réaliser. C'est un travail de précision et d'un réalisme extraordinaire. On doit le Campanile à l'artiste Trecento qui est haut de 84 mètres. Son extérieur est tout de marbre.

Nous allons maintenant près de l'Arno, la rivière qui traverse Firenze. Les touristes s'en rapprochent tous pour y voir le Ponte Vecchio. C'est le plus ancien pont de la ville, il fut construit en 986. Reconstruit en 1345, il fut enrichi de boutiques et de maisonnettes louées par l'État. Les bijoutiers qui occupent les lieux aujourd'hui ont pris la place des bouchers et des poissonniers d'autrefois.

Ce fut le seul pont qui résista aux obus de la Seconde Guerre Mondiale. C'est la première fois, à ce voyage-çi que je n'achète pas aucun bijou dans l'une de ces boutiques....la raison...impossible de passer à travers la foule de touristes. Robert dit....ce sont des fourmies.

Justement, pour échapper à la foule, nous allons faire une promenade dans le Jardi di Boboli. Le décor est magnifique. Une grotte artificielle a été construite en 1583. Celle-ci est ornée de fresques et de statues et la grotesque fontaine de Bacchus. Il y a beaucoup de passages ombragés et on peut rejoindre l'Isoletto, ce petit étang qui déborde d'agrumes et de fleurs.

Maintenant, parlons de la vie à Firenze et des coutumes des Florentins.

Les Enoteche : ce sont de petits bars à vin sans prétention qui jouent un rôle clé dans la vie sociale florentine. Les heures d'ouverture sont significatives puisque les bouchons sautent des 9 heures le matin. Comme accompagnement du vin, on y trouve des paninis ou crostinis avec foie de volaille, des viandes et du fromage que l'on déguste debout. On ne s'assoit pas dans une Enoteca.

La Bistecca alla Fiorentina : c'est le mets par excellence de la région. Épaisse et saignante comme l'histoire de Florence, la bistecca est le joyau gastronomique. La viande doit être grillée sur du charbon de bois, de préférence du chêne ou de l'olivier, bien rouge, mais sans flamme. Sel et poivre ne sont ajoutés qu'après la cuisson. L'essentiel c'est le bovin, venant de la Chianina, race très recherchée.

Dans les restaurants, le prix est très élevé: de 50 à 60 euros le kilogramme. Giustina, notre mamma de 93 ans, nous a vraiment choyés en nous recevant avec ce plat cuisiné par elle-même. Une amie m'a dit dernièrement: ça m'a l'air au paradis...cet endroit. Justement, elle a bien raison.

Le Fare il Giro : tout citoyen de Firenze, digne de ce nom, doit se mettre sur son 31 pour sortir le soir durant au moins une heure pour " faire un tour ". Cela veut dire, déambuler sur la piazza du coin en faisant halte pour papoter avec les voisins. Un gelato devient un excellent accompagnement à cette promenade.

Le lèche-vitrines : Florence vit grâce au luxe. Ces dernières années, la ville natale de Gucci est devenue le paradis du shopping. L'habillement prédomine, ainsi que les chaussures et les sacs à main qui sont à se damner. Pour nous deux, ce sont les manteaux de cuir !!!! Oh lalala...alors, soit que vous craquez et faites chauffer votre carte de crédit ou vous vous contentez de repartir frufru en ayant juste admiré les vitrines.

Ma fille me disait hier au sujet de mes derniers achats sur la remarque que je trouvais que c'était très dispendieux: tu ne t'en souviens pas, il y a 27 ans quand nous sommes venues, tu as dit la même chose !!! Par contre, il y a toujours les marchés couverts de San Lorenzo qui ne défonceront pas votre budget et où il est possible de faire baisser les prix.

La Chasse à la Truffe : peu gracieuse, incultivable et douée de saveurs indescriptibles, la truffe blanche est l'ingrédient le plus précieux de la cuisine florentine. À l'automne, les collines de San Miniato, à 30 kilomètres de Florence, produisent des centaines de kilogrammes de ce champignon qui pousse dans le sol. C'est une chasse gardée et des chiens sont dressés pour le flairer. Autrefois, c'était des porcs qui les repéraient. On les vend jusqu'à 1 000 euros du kilogramme. Nous, nous n'en avons jamais mangé.

Il y aurait encore beaucoup à écrire sur cette ville que l'UNESCO a inscrit dans son intégralité à son patrimoine mondial depuis 1982. Firenze : nous reviendrons encore te voir, car tu nous attires toujours.

Bonne semaine et l'on se retrouve pour la prochaine chronique à lézarder dans les principaux thermes de la Toscane.

Lili & Robert

 


A LIRE AUSSI ...
Montepulciano et son Vino Nobile Lundi, 27 février 2017
Montepulciano et son Vino Nobile
Depuis notre arrivée en Italie il y a quelques semaines, les Italiens nous parlent du célèbre Vino Nobile di Montepulciano DOCG, l’un des vins toscans les plus appréciés.

Relaxer une journée dans les thermes en Toscane ! Ça vous tente ? Lundi, 6 février 2017
Relaxer une journée dans les thermes en Toscane ! Ça vous tente ?
Le bain est une pratique millénaire qui s’est développée dès l’Antiquité chez les Grecs puis chez les Romains. Ce rituel de beauté et de soins curatifs n’a cessé d’évoluer jusqu’à nos jours.

PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

magasingeneral.com
Qui est votre chroniqueur préféré - EstriePlus.com
magasingeneral.com

 
Liette Pellerin et Robert Deslauriers
Lundi, 27 février 2017
Montepulciano et son Vino Nobile

Tourisme Cantons-de-l'Est
Lundi, 27 février 2017
Plaisirs en famille

Anne Vaillancourt
Lundi, 27 février 2017
Au menu : l’école du vin

Jessica Mackey, Via L'Attitude
Lundi, 20 février 2017
Je m’en vais au marché, chaque semaine je mets dans mon petit panier…

Valérie Ambeault
Lundi, 13 février 2017
La fourchette de Valérie – Pizzicato

Amélie Boulet et Alexandre Comtois
Lundi, 13 février 2017
Louisiane : festive, gourmande et relaxante

Plan Bonheur
Les Grandes Crues LES GRANDES CRUES
Au menu : l’école du vin Par Anne Vaillancourt Lundi, 27 février 2017
Au menu : l’école du vin
Un homme de Windsor arrêté pour de la pornographie juvénile Par Vincent Lambert Vendredi, 24 février 2017
Un homme de Windsor arrêté pour de la pornographie juvénile
Deux tétons à la mer Par Valérie Guillemette Jeudi, 23 février 2017
Deux tétons à la mer
  Copyright 2017 Estrieplus.com  | Notes Légales  | Sitemap |  logo xml  

Membre du groupe : dejavendu.com - avisdedeces.ca - 123matching.com - calendrierplus.com - concoursplus.com - clic2go.com - zipjobs.ca - radioactif.com