Zoo voyage autour du monde 2020
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Sherbrooke se prépare pour des pluies abondantes
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
ACTUALITÉS / Estrie
Anita Lessard Par Anita Lessard

Mercredi, 18 septembre 2019

La relève scientifique de Sherbrooke à l'international


L’Expo-Sciences International se déroule à Abu Dhabi dans quelques jours. Parmi la délégation canadienne, 12 sont de fiers représentants du Québec, dont trois sont sherbrookois.

 Imprimer   Envoyer 
crédit images: Google, photos: CSRS: Antoine Blais et Julien-Pierre Houle; Collège Mont-Notre-Dame: Juliette Quirion

On ne s'imagine pas à quel point un projet présenté à l'expo-science de son école peut devenir l'aventure d'une vie pour un jeune. L'élaboration d'un projet scientifique peut devenir un tremplin exceptionnel pour celui qui y met l'énergie et le travail.

C'est exactement ce que s'apprêtent à vivre les 45 finalistes des éditions 2018 et 2019 de l'Expo-sciences pancanadienne. Samedi le 21 septembre 2019, le groupe décollera de l'aéroport Pearson de Toronto à destination d'Abu Dhabi, capitale des Émirats Arabes Unis. Ils partent présenter leurs projets scientifiques en matière de sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (STIM) dans le cadre de l'Expo-Sciences International (ESI), qui s'y déroule du 22 au 28 septembre. Cet événement mondial accueille près de 1200 étudiants scientifiques, provenant de 50 pays.

Parmi la délégation canadienne, 12 sont de fiers représentants du Québec, dont trois sont sherbrookois. Deux d'entre eux témoignent de leur expérience.

Le projet OMG des insectes d'Antoine Blais, étudiant en 3e secondaire au Triolet, lui est venu en tête en cherchant à trouver de nouvelles sources d'omégas 3, autres que d'origine animale, comme les fruits de mer ou le poisson. Son père étant allergique à ces aliments, le jeune scientifique voulait savoir s'il pouvait développer une autre façon d'obtenir cet acide gras par l'alimentation.

« J'ai extrait des acides gras en provenance des insectes pour voir s'il y avait des omégas 3 chez ceux-ci, également pour voir si j'étais capable d'augmenter ces quantités. Par la suite, j'ai procédé à des changements d'alimentation de mes insectes, ça m'a permis d'obtenir des quantités beaucoup plus importantes d'omégas 3. J'ai réussi à doubler et même à quadrupler cette quantité chez certains insectes », explique Antoine Blais.

Avec l'aide de l'équipe de la chercheuse Mélanie Plourde du Centre de recherche sur le vieillissement de l'Université de Sherbrooke, situé à l'hôpital D'Youville, l'étudiant a pu mettre en place un protocole de recherche pour mener à bien son projet. L'accès aux équipements du laboratoire et le soutien technique des chercheurs pour les expériences ont contribués au succès du projet. Cette collaboration se poursuit d'ailleurs, puisque le jeune homme veut pousser cette idée plus loin. Peut-être une nouvelle gélule d'omégas 3 à venir sur les tablettes des pharmacies qui sait?
M. Blais tiens également à souligner l'apport important et le soutien indéfectible de son enseignante de sciences au Triolet, Mme Monica Garza.

Juliette Quirion veut travailler dans un domaine touchant à la réadaptation à la fin de ses études. Le projet qu'elle a développé est en lien direct avec cet objectif. Après avoir contacté Marianne Cabana,  une ergothérapeute du Centre de Réadaptation de l'Estrie, qui lui a permis d'assister aux rendez-vous d'une de ses patientes, une fillette de 4 ans étant affectée par plusieurs maladies rendant difficile l'écriture à une main et les exercices de motricité fine. À force d'observer, de faire des croquis, puis des prototypes, Juliette Quirion a développé une orthèse permettant à l'enfant de tenir un crayon de façon autonome. Ainsi est né le projet Dessine-moi un mouton; celui-ci lui a d'ailleurs valu une médaille d'or à l'Expo-science pancanadienne, ainsi qu'une invitation à Abu Dhabi.

Un sentiment de fierté et d'avoir fait une différence sont les sources principales de motivation pour l'étudiante débutant son 5e secondaire au Mont-Notre-Dame. « Les commentaires du public sont souvent que c'est vraiment ingénieux, que c'est ‘'l'fun'' que je me sois intéressé à elle (la fillette), et que j'ai poussé mon projet dans le but d'améliorer ses conditions de vie », raconte la jeune fille. Elle se dit impatiente de participer à un événement d'envergure internationale pour présenter son projet, mais également pour découvrir ce que d'autres scientifiques en herbe ont à exposer.

Le troisième représentant de Sherbrooke se nomme Julien-Pierre Houle.Il étudie aussi à l'École secondaire du Triolet et présente Transition près du zéro absolu, un exposé sur le phénomène du passage de l'état liquide à gazeux par un processus en science physique.

Le trio de jeunes scientifiques s'apprête à faire le voyage d'une vie...pour peut-être, éventuellement, améliorer les nôtres!


Hyundai Sherbrooke Kona juillet 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le Service d’aide aux néo-canadiens: contribuer à l’intégration en région

Le Service d’aide aux néo-canadiens: contribuer à l’intégration en région
NOS RECOMMANDATIONS
Un été tourmenté. Et pourtant…

Un été tourmenté. Et pourtant…
Le Vieux Clocher reprend son élan

Le Vieux Clocher reprend son élan
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Geneviève Hébert députée juillet 2020
 
François Fouquet
Lundi, 3 août 2020
La terre plate, le masque et la peur

Sarah Beaudoin
Dimanche, 2 août 2020
Ce qui se passe dans ma chambre à coucher

Daniel Nadeau
Mercredi, 29 juillet 2020
Écrire son histoire…

Jérôme Blais
Mercredi, 29 juillet 2020
La stabilité de l'élan

Yves Nantel
Mardi, 28 juillet 2020
La fonte du pergélisol; c'est du sérieux

Jacinthe Dubé 5 juin20
Concours Écoloboutique aout 2020
Marcher Compostelle...en Estrie Vendredi, 31 juillet 2020
Marcher Compostelle...en Estrie
Laser Game Evolution : le défi de ramener la clientèle Par Anita Lessard Mardi, 28 juillet 2020
Laser Game Evolution : le défi de ramener la clientèle
Les palissades sur Wellington sud sont complétées Mardi, 28 juillet 2020
Les palissades sur Wellington sud sont complétées
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous