Automobiles Val Estrie dec 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Sherbrooke aura son projet pilote pour la collecte du verre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Automobiles Val Estrie nov 2019
AUTOMOBILES / Actualité automobile
Auto123.com Par Auto123.com

Jeudi, 21 mars 2013

Porsche Cayenne GTS 2013 : un péridot métallisé


Par Miranda Lightstone

 Imprimer   Envoyer 

De temps en temps, je reçois sur mon bureau une clé qui me donne des palpitations avant même que je m'assoie dans le véhicule. Celle du Porsche Cayenne GTS 2013, de la forme d'une Panamera, a justement produit cet effet.

Mon rythme cardiaque a augmenté de façon exponentielle lorsque j'ai inséré ladite clé dans le contact. En la tournant, le moteur a fait sursauter les passants, qui ont vite retourné leur tête pour voir quelle sorte de créature maléfique venait de libérer un grondement aussi viscéral et retentissant.

Bien qu'il n'occupe pas le sommet de l'échelle (cet honneur revient au Cayenne Turbo S), le Porsche Cayenne GTS 2013 m'a comblée au point d'en faire mon choix numéro un.

Déterminé comme peu de rivaux

J'adore quand un fabricant crée un véhicule avec un but bien précis en tête. Plusieurs essaient, mais très peu réussissent à coup sûr. Porsche en fait partie et le Cayenne GTS 2013 nous le démontre joliment.

Ce VUS de luxe allemand exploite un gros V8 de 4,8 L qui génère pas moins de 420 chevaux et 380 livres-pied de couple. Il nous fait entendre sa furie par le biais de quatre embouts d'échappement sport au fini noir mat. Je ne me suis jamais tannée d'écouter le Cayenne GTS démarrer; d'ailleurs, je laissais la portière ouverte chaque fois afin que le son remplisse directement mes oreilles.

Reposant 24 millimètres plus bas que tous les autres Cayenne et incluant de série le système de gestion active de la suspension de Porsche, le GTS a été conçu pour la haute performance sur la route, voire sur la piste. Avec son bas centre de gravité, ses jantes RS Spyder Design de 20 pouces (de série) et ses étriers de freins peints en rouge, il adopte une allure profilée et racée qui me fait craquer.

Une couleur sublime

Bien sûr, je n'ai pas encore parlé de la couleur : Péridot métallisé. J'avoue qu'elle ne plaira pas à tout le monde, mais bon sang que je la trouve belle! Rares sont les véhicules qui oseraient se promener avec une peinture aussi audacieuse et accrocheuse que celle-ci; le Porsche Cayenne GTS 2013 en est un et il ne se gêne pas. De plus, avec un vert aussi éclatant, impossible de le perdre dans une cour de stationnement!

Tout sur ce VUS communique une impression de sportivité et de performance, allant de la vaste prise d'air frontale jusqu'à l'aileron étiré, en passant par les tabliers avant et arrière, les ailes élargies et les jupes latérales. Musclé, découpé, agressif, masculin; je pourrais enchaîner les qualificatifs sans m'arrêter. Mais bon, vous comprenez...

Cette thématique se reproduit à l'intérieur, où le décor se veut typiquement Porsche : groupe de cadrans à plusieurs cylindres avec écran TFT couleur de 4,8 pouces, console centrale qui s'élève jusqu'au tableau de bord pour offrir au conducteur des commandes parfaitement positionnées, volant épuré (sans boutons, youpi!) mais assorti de sélecteurs de vitesses (encore youpi!), etc.

Revêtus de cuir et de suède Alcantara noirs avec des coutures, des ceintures et des emblèmes « GTS » vert Péridot, les sièges sport et le tableau de bord mettent l'accent à la fois sur le luxe et la performance.

De la route, il en mange!

Sur la route, j'ai toujours eu le sentiment qu'il n'y avait que moi et le Porsche Cayenne GTS 2013 - au diable la température et les conditions extérieures! Déchaîner les 420 chevaux du moteur s'est avéré une obsession quotidienne pendant ma semaine d'essai, comme si l'avenir du monde en dépendait. Si j'en étais la propriétaire, je vivrais continuellement dans un état d'euphorie. 

Avec le mode Sport activé, le Cayenne GTS devient encore plus agile, alerte et rapide qu'il ne l'est déjà. En fait, il colle mieux à la route que des petits pois sur une tartinade de beurre d'arachides. Je voulais passer mes journées à attaquer des virages et à en sortir tout en puissance.

La boîte automatique Tiptronic S à huit rapports du Porsche Cayenne GTS 2013 se veut incroyablement fluide et rapide d'exécution. Ses rétrogradations sont parfaites : quand on enfonce l'accélérateur, elle trouve toujours le bon rapport sans hésiter. Toujours. Point. Par ailleurs, bien que j'aie apprécié le système de contrôle de la stabilité de Porsche dans des conditions enneigées, j'ai également aimé le désactiver pour m'amuser un peu.

En fait, toutes les sorties avec le Porsche Cayenne GTS 2013 se transforment en partie de plaisir, même une simple virée au supermarché. D'ailleurs, je ne vous cacherai pas que je fouillais dans le frigo et le garde-manger à toute heure du jour et de la nuit, uniquement pour trouver une excuse de conduire le Cayenne. Encore là, si j'en étais la propriétaire, j'afficherais sans arrêt un énorme sourire de satisfaction, ne serait-ce qu'en le voyant dans mon entrée.

Un prix à payer

Avez-vous remarqué comment j'ai utilisé le conditionnel? C'est que le Porsche Cayenne GTS 2013 n'est vraiment pas donné, lui qui se vend à partir de 93 600 $. Or, il est tellement performant et polyvalent, sans oublier spacieux et pratique pour toute la famille (mon petit garçon n'a pas cessé de sourire lui non plus), que je vous le recommanderais n'importe quand si vous en avez les moyens.

Photo : Sébastien d'Amour


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un conseiller municipal présente son plan pour Valoris

Un conseiller municipal présente son plan pour Valoris
Le poids d’un coton ouaté

Le poids d’un coton ouaté
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Travaux à surveiller cette semaine à Sherbrooke

Travaux à surveiller cette semaine à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Parcours sucré de Patrice Demers - concours
barduchatnoir.com/evenements 4 DEC 2019
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 4 décembre 2019
Reconquérir le Québec

François Fouquet
Lundi, 2 décembre 2019
Ultimes indicateurs de performance

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 29 novembre 2019
Qualitarisme alimentaire, vous connaissez?

Me Karine Bourassa
Jeudi, 28 novembre 2019
Un, deux… trois PARENTS ?

Jade Lacroix-Dubé a été RETROUVÉE Jeudi, 28 novembre 2019
Jade Lacroix-Dubé a été RETROUVÉE
Le casse-tête de la pauvreté Par Anita Lessard Mardi, 3 décembre 2019
Le casse-tête de la pauvreté
34 chefs d'accusations Guillaume DUCLOS-FERLAND 21 ans Lundi, 2 décembre 2019
34 chefs d'accusations Guillaume DUCLOS-FERLAND 21 ans
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous