RC Covid19 0320
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La ville de Sherbrooke ferme ses écocentres
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
VEF Mars 2020
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 27 janvier 2020

La case équilibre


C'est la prise de conscience qui importe, finalement. Je plaide donc pour la création et la promotion d'une case équilibre. Une case qui unira plus qu'elle ne divisera les humains entre eux.

 Imprimer   Envoyer 
crédit photo: Pixabay

La case. Case qui a donné le verbe «se caser ».

Il y a quelques décennies, l'expression était à la mode : « je suis contente, mon grand s'est enfin casé! »

Se caser, c'était se trouver une job stable, acheter une voiture, avoir une personne dans sa vie (du genre relation stable, j'entends!) et une adresse fixe.

Se caser, c'était l'application humaine de l'oiseau qui pousse ses rejetons hors du nid pour l'amener sur la voie de l'autonomie.

On ne se case plus vraiment, de nos jours. Ou, en tous les cas, on ne le dit plus comme ça. Maintenant, on fait notre chemin, on vit notre vie, on se déploie... Allez savoir quoi d'autre!

Mais, la nature ayant horreur du vide, la case est toujours là. Réhabilitée en une autre forme, mais elle est là pareil!
Non seulement elle est là, mais elles sont là! Elles se sont multipliées.

Dopée par l'aisance des médias sociaux à mettre ses propres actions en valeur, la notion de case nous sépare plus que jamais, dans bien des cas.

Disons que je mets au jogging, au trekking ou au crossfit. Et voilà que j'ai une révélation! Je m'aperçois que ce que je fais est bon! Ma page Facebook, Instagram et Que-sais-je-encore regorge de photos de moi à l'entraînement. Je crée un tourbillon qui me montre mes exploits, mes résultats, mes progrès. Le tourbillon finit par créer l'impression malsaine qui suit : je fais ce qui est bon. Si tu ne le fais pas aussi, tu ne fais pas ce qui est bon.

Pareil si je deviens végétarien ou végétalien. Je me positionne en champion de la sauvegarde de l'environnement et du respect des animaux. Je deviens aussi un ambassadeur sacré de la santé. Et je crée le même tourbillon qui envoie le message que si tu ne fais pas comme moi , alors, tu deviens contre moi. Alors, si tu ne fais pas comme moi, tu deviens un destructeur environnemental et tu n'as pas de respect pour les animaux. En plus, tu te sacres complètement de ta santé...

Je conduis une voiture électrique. Je sauve la planète et je crée un tourbillon qui dit à l'autre qu'il est un destructeur planétaire parce qu'il ne fait pas comme moi...

Chaque case devient une petite religion. Un dogme.

Deux grands perdants dans tout ça! L'équilibre et l'essentiel.

L'équilibre parce qu'on devient souvent victime de son propre tourbillon. Si tu as besoin de trois rendez-vous par semaine chez des spécialistes en « eute » et en "pathe" pour diminuer les douleurs que tu ressens, c'est peut-être parce que tu fais trop de jogging, trekking ou crossfit.

Si tu brises ton réseau social parce que tu deviens victime du fait que tes amis ne sont pas aussi crinqués que toi dans ce qu'ils mangent, il y a peut-être un manque d'équilibre.

Et L'essentiel...

Comme dirait mon ami Claude, qui est devenu spécialiste des voitures électriques: l'important, à la fin de l'exercice, c'est de prendre conscience qu'on doit réduire au maximum notre consommation de pétrole pour diminuer notre impact environnemental. Le moyen qu'on prend nous appartient.

C'est la prise de conscience qui importe.

On consomme généralement trop de viande rouge et la provenance de cette viande comporte aussi un enjeu. Mais la consommation d'amandes, par exemple, comporte des enjeux tout aussi grands. La quantité d'eau nécessaire à la croissance de masse des amandes et le chemin que l'amande parcourt jusqu'à ma bouche sont hallucinants! Pas simple de tirer une ligne.

C'est la prise de conscience qui importe, finalement.

Je plaide donc pour la création et la promotion d'une case équilibre.

Une case qui unira plus qu'elle ne divisera les humains entre eux.

Sans cette case-là, on se replace en mode crois ou meurs.

Je déteste ce mode...

Clin d'œil de la semaine

« Je suis extrêmement équilibré! »
« Juste là, mon vieux, tu me fais peur! »


1077 Printemps 20
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Principes et valeurs : j’ai une question, votre honneur!

Principes et valeurs : j’ai une question, votre honneur!
Quand l’opinion ne tient plus

Quand l’opinion ne tient plus
Recup Estrie mars20
NOS RECOMMANDATIONS
À 4789 km

À 4789 km
Aider la communauté d'affaires à traverser la tempête

Aider la communauté d'affaires à traverser la tempête
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

HS Mars 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's mars 20
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 25 mars 2020
L’occasion fait le larron…

Isabelle Simoneau
Mardi, 24 mars 2020
De la musique pour garder le moral

François Fouquet
Lundi, 23 mars 2020
Quand l’opinion ne tient plus

Alexis Jacques
Dimanche, 22 mars 2020
À 4789 km

JD Mars 2020
1077 Printemps 20
Plus de cornets à Coaticook ...pour l’instant. Vendredi, 27 mars 2020
Plus de cornets à Coaticook ...pour l’instant.
La liste des services essentiels à Sherbrooke Mercredi, 25 mars 2020
La liste des services essentiels à Sherbrooke
Sherbrooke unie contre la pandémie Par Anita Lessard Vendredi, 27 mars 2020
Sherbrooke unie contre la pandémie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous