magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La patrouille verte reprend du service
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
CHRONIQUEURS / Juridique
Me Karine Bourassa Par Me Karine Bourassa

Jeudi, 18 avril 2019

Les offres d’emploi ciblées: est-ce que vous faites de la discrimination?



 Imprimer   Envoyer 
La diffusion d’une offre d’emploi ne peut pas être restreinte à un public précis en discriminant des candidats en fonction de critères manifestement discriminatoires. - Me Karine Bourassa

Plusieurs employeurs sont actuellement aux prises avec des problèmes de recrutement et de pénurie de main-d'œuvre et l'option d'utiliser la force des réseaux sociaux pour tenter de trouver la perle rare est de plus en plus populaire.

Certains médias sociaux, tel Facebook, offrent aux employeurs la possibilité de publier des offres d'emploi sur leur site en déterminant le profil recherché. Ainsi, ce type de publicité payante permet aux employeurs de cibler le type d'employés recherchés à partir de critères très précis. Cela permet entre autres de sélectionner la tranche d'âge et le sexe pour lesquels on désire que notre annonce soit vue.

Par exemple, un employeur pourrait vouloir cibler uniquement les femmes âgées entre 25 et 35 ans. Donc, les femmes plus âgées ou plus jeunes ainsi que tous les hommes ne verraient pas l'annonce, et ce, malgré leurs qualifications pour le poste.

Cette façon de faire constitue, de notre opinion, de la discrimination puisqu'un employeur ne peut baser ses offres d'emploi sur des critères tels l'âge, le sexe ou la religion. En procédant ainsi, l'employeur discrimine de façon directe certaines personnes, notamment en raison de leur genre ou de leur âge, et la loi telle la Charte des droits et libertés de la personne interdit ces pratiques.

La diffusion d'une offre d'emploi ne peut pas être restreinte à un public précis en discriminant des candidats en fonction de critères manifestement discriminatoires. Évidemment, ce phénomène est assez récent et il est raisonnable de croire que les tribunaux auront à se pencher sur ce phénomène dans les prochaines années.

Finalement, il faut préciser qu'il est possible et légal d'utiliser les offres ciblées avec les critères basés sur l'âge ou le sexe lorsque la loi le permet. Ainsi, un employeur qui recrute un employé pour un travail dans un bar, doit exiger que les candidats soient âgés de 18 ans et plus, mais ne peut pas cibler une tranche d'âge précise ni un genre précis (ex : femme âgée entre 18 et 24 ans). Le même raisonnement s'applique s'il s'agit, par exemple, d'un programme spécifique ou d'un programme étudiant.

Par ailleurs, un employeur qui se prévaut de cette possibilité de limiter la distribution de son offre d'emploi devra être en mesure de démontrer que cette exigence est légale et qu'il s'agit d'une exigence de l'emploi.

En tant qu'employeur, il est important de respecter les lois en vigueur et dans le doute, n'hésitez pas à vous informer auprès d'un conseiller juridique.

Me Karine Bourassa, avocate
Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés

 


Écoloboutique mai20
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Coronavirus et libertés individuelles

Coronavirus et libertés individuelles
Succession: Accepter ou renoncer?

Succession: Accepter ou renoncer?
NOS RECOMMANDATIONS
Disparition d'une jeune sherbrookoise

Disparition d'une jeune sherbrookoise
Recruter en temps de pandémie

Recruter en temps de pandémie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Écoloboutique mai20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Ville de Sherbrooke Décinfinement juin20
 
Me Michel Joncas
Jeudi, 28 mai 2020
Coronavirus et libertés individuelles

JD 18 mai 2020
Concours Libre Expression juin20
La patrouille verte reprend du service Vendredi, 29 mai 2020
La patrouille verte reprend du service
SOS Parc Orford prête à reprendre le combat Par Daniel Campeau Jeudi, 28 mai 2020
SOS Parc Orford prête à reprendre le combat
Disparition d'une jeune sherbrookoise Mercredi, 27 mai 2020
Disparition d'une jeune sherbrookoise
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous