La Grande Guignolee des Medias 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Sherbrooke aura son projet pilote pour la collecte du verre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Automobiles Val Estrie nov 2019
CHRONIQUEURS / L'Agora
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau

Mercredi, 27 janvier 2016

Donald Trump, miroir de la démocratie américaine?



 Imprimer   Envoyer 

L'exercice de la démocratie américaine a quelque chose de fascinant pour nous les voisins du nord. D'abord, les États-Unis d'Amérique sont toujours en élection. On assiste depuis plus d'une décennie à un phénomène de blocage entre les États du sud et les États du nord. Il y a deux Amériques. La conservatrice et la modérée. Puis, il y a le Tea Party et ses radicaux qui bloquent toutes les initiatives un tant soit peu généreuses envers les démunis. Sans compter les voix qui s'élèvent contre le contrôle des armes à feu, contre l'immigration et pour le recours à la guerre afin de rétablir la suprématie américaine dans le monde.

C'est sous cette toile de fond qu'il faut comprendre le phénomène Donald Trump. Personnage hors du commun qui se caractérise par un narcissisme jamais vu et par des propos que nous jugeons ridicules nous au nord, propos qui pourtant marquent des points importants auprès de nos voisins du sud. Radioscopie d'une démocratie en déliquescence...

Imbuvable Trump

Autant le personnage est fascinant en soi, autant il est imbuvable. Il est un homme honni, mais en même temps il s'impose dans la présente course à l'investiture républicaine à la présidence. Il est riche et puissant. Il tient des propos ridicules. C'est un clown narcissique qui dit n'importe quoi en déversant son venin sur tout et sur rien. Il ne craint pas de mentir pour arriver à ses fins. Avec Trump, le « politically correct » en prend pour son rhume. En fait, Donald Trump est le produit le plus achevé de la faillite des démocraties libérales. Il en est la synthèse la plus parfaite.

La faillite des démocraties libérales

Si on tente de réfléchir aux sources du succès de Trump sur la scène politique américaine, on doit se rendre à l'évidence, il puise son existence avant tout dans le cynisme ambiant dans lequel nous sommes plongés, nous, les démocraties libérales. Le cynisme est profond dans la société américaine à l'égard de la politique. Depuis le scandale du Watergate, l'impuissance du Congrès à s'attaquer aux vrais problèmes, le cynisme s'approfondit. La force de Trump c'est qu'il s'attaque à la crédibilité des hommes et des femmes politiques. Il trouve un écho favorable auprès d'une frange importante de la population.

La faillite de l'État américain à combattre les injustices et la violence qui ont cours dans la société américaine ajoute au cynisme. Les politiciens disent une chose et en font une autre. Lorsque les gens se demandent si leurs vies étaient meilleures ou pires qu'avant, ils ne peuvent que se désoler de voir la dégradation de leur niveau de vie. La classe moyenne, longtemps le ciment de la démocratie américaine, s'étiole et voit de plus en plus une minorité qui s'enrichit au détriment d'une majorité toujours plus importante qui s'appauvrit.

À ces problèmes fondamentaux s'ajoutent ceux du racisme qui revient au galop dans la société américaine ainsi que la faillite des politiques d'immigration. Ces ratés de la politique intérieure américaine ne font que fournir un terreau fertile au discours de Trump sur les ravages des influences étrangères. Tout y passe. Les Mexicains, les musulmans, les Russes et même les Canadiens. Le monde se dresse contre les États-Unis d'Amérique et en plus, ce pays doit accueillir la racaille mexicaine, prétend Trump.

Sans compter la peur du terrorisme qui nourrit l'insécurité et l'incapacité pour les États-Unis d'établir son autorité dans plusieurs régions du monde où des conflits perdurent. La Chine est un nouveau joueur que les États-Unis ont de la difficulté à maîtriser. Le rêve américain est en panne...

La société des célébrités, de l'argent et du Bling-Bling

Ce qui ne vient pas améliorer les choses, c'est que nous vivons plus que jamais dans une société du spectacle. Les gens ne lisent plus, ne réfléchissent plus. Ils sont spectateurs de leur vie. Ils se sentent impuissants relativement à la complexité du réel. Ils ne veulent donc que du pain et des jeux.

Dans un tel contexte, les fidélités d'hier à des partis s'estompent au profit d'éphémères célébrités qui marquent l'imaginaire comme Donald Trump. Qui plus est, les partis n'offrent plus maintenant que des menus sur mesure pour des clientèles cibles segmentées à l'extrême. Les techniques de marketing et de persuasion publicitaire issues du « storytelling » sont les nouveaux paramètres du discours politique.

Devant la fragilité de leurs vies, nos voisins américains cherchent refuge dans des voix fortes qui promettent le rétablissement du rêve américain et de sa suprématie dans le monde. Nos voisins américains sont prêts à tout pour retrouver leur vie d'antan. Comme nous d'ailleurs. C'est dans un tel contexte que naissent des hommes et des phénomènes comme celui de Donal Trump. Plutôt qu'une cause, la popularité et l'engouement autour de la candidature d'un imbécile comme Donald Trump sont plutôt une conséquence. Un épiphénomène de la déliquescence de la démocratie américaine. Donald Trump est un miroir de l'état de la démocratie américaine...


Entrepôt Chaussures Prix octobre 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le fouillis de l’immigration

Le fouillis de l’immigration
Le Canada aujourd’hui

Le Canada aujourd’hui
NOS RECOMMANDATIONS
Le casse-tête de la pauvreté

Le casse-tête de la pauvreté
34 chefs d'accusations Guillaume DUCLOS-FERLAND 21 ans

34 chefs d'accusations Guillaume DUCLOS-FERLAND 21 ans
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin 2019
Alain-François concours
Animatout sept 2019
 
Fondation québécoise du cancer - Estrie
Samedi, 7 décembre 2019
Les séjours à l’hôtellerie de l’Estrie de La FQC

Daniel Nadeau
Mercredi, 4 décembre 2019
Reconquérir le Québec

François Fouquet
Lundi, 2 décembre 2019
Ultimes indicateurs de performance

34 chefs d'accusations Guillaume DUCLOS-FERLAND 21 ans Lundi, 2 décembre 2019
34 chefs d'accusations Guillaume DUCLOS-FERLAND 21 ans
Renaissance aux Promenades King Mercredi, 4 décembre 2019
Renaissance aux Promenades King
Le casse-tête de la pauvreté Par Anita Lessard Mardi, 3 décembre 2019
Le casse-tête de la pauvreté
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous