magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Projet Galt Ouest : le contrat de démolition est accordé
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Vendredi, 24 janvier 2014

La domotique : l'émergence d'une tendance



 Imprimer   Envoyer 

Depuis son apparition au Québec, en 1993, la domotique gagne tranquillement de la popularité. Elle vise à accroître le confort et la sécurité des occupants d'une maison en juxtaposant diverses expertises, dont celles des techniques du bâtiment, de l'informatique, de l'électronique et des télécommunications.

La domotique a-t-elle des limites?

Une maison intelligente, appelée aussi maison informatisée ou robotisée, est en fait une maison construite de façon à contrôler les systèmes de chauffage, d'éclairage, de climatisation, de sécurité, etc. Une fois le réseau de câbles électriques installé, puis relié à un ordinateur central doté d'un modem téléphonique, on peut commander une action à distance. Les possibilités offertes par la domotique ne cessent de se multiplier. D'ailleurs, celle-ci semble être sans limites, à l'exception peut-être de l'imagination et du porte-monnaie.

Même si on pouvait, entre autres, commander la fermeture des fenêtres en cas de pluie, l'arrêt de l'aspirateur lorsqu'on sonne à la porte et le préchauffage du four, la domotique devrait commencer plus réalistement. Par exemple, en composant le code du système de la maison, le système d'alarme serait activé, le système de chauffage passerait automatiquement en mode économique, puis toutes les lumières de la maison s'éteindraient.

En intégrant les principaux systèmes de base, il peut être relativement facile et abordable d'offrir une valeur ajoutée à sa maison, tout en améliorant la qualité de vie de sa famille grâce à de petits détails qui font une différence appréciable.
aire ouverte.

Et les coûts?

Les coûts d'une intégration de l'éclairage, du chauffage et de la sécurité ne représenteraient, en fait, qu'environ 1 % de la valeur totale de l'habitation. Toutefois, l'intégration de la vidéo, de la téléphonie, des communications et de l'informatique semble d'un tout autre ordre. Pour ce faire, le prix peut atteindre ou même dépasser 10 % du prix total de la maison.
Au moment de faire construire une maison, il peut être fort avantageux et économique de faire installer un câblage structuré ainsi que des boîtes de branchement de service évolutives, du moins en prévision de l'intégration de fonctions ultérieurement. Même si la domotique n'est pas d'un grand intérêt pour ses futurs occupants au moment de l'érection d'une maison, il est intéressant de considérer cette option, puisque très bientôt, ce type de câblage fera sans doute partie des attentes des acheteurs. Un « must » assuré au moment de la revente!

En effet, les experts prévoient que l'installation d'une solution de base intégrée de domotique deviendra tranquillement la norme en matière d'habitation, tout comme l'a été l'installation des systèmes d'échangeur d'air au cours des dernières années.

La domotique, une tendance réellement à la hausse?

Il y a des indices qui ne trompent pas et qui confirment l'intérêt grandissant des consommateurs pour des réseaux évolués offrant l'informatique, la téléphonie, le signal vidéo et plusieurs autres fonctions partout dans la maison. Par exemple, comme la vente de câbles spécialement conçus pour le câblage structuré affiche une forte croissance depuis un an dans la région de Montréal, il est pertinent de croire à l'émergence réelle de la domotique.

D'ailleurs, les propos de Philippe Lamoureux, représentant interne à la division fils et câbles chez Anixter, le confirment : « l'augmentation de la demande en produits associés à la domotique, notamment la vidéo haute définition et l'installation de caméras de surveillance, se traduit par la croissance de certains types de câbles distribués par notre entreprise, l'une des plus importantes dans ce domaine. »

Pour sa part, Martin Desmarais, président de la compagnie Ambios, une entreprise montréalaise de consultants et d'intégrateurs, constate l'intérêt des consommateurs pour l'installation de systèmes intégrés de contrôle à distance par écrans tactiles et télécommandes pouvant contrôler les stores, le cinéma maison, l'éclairage, les caméras de surveillance, etc. « Il n'y a pas de limites à l'automatisation qu'on peut intégrer aux murs d'une maison. La demande pour des rideaux et des stores motorisés en est un exemple. Toutefois, il faut être prêt à dépenser 1 500 $ par fenêtre. Les gens choisissent selon leur budget et peuvent procéder à l'intégration de l'ensemble en plusieurs phases étalées, voire sur quelques années », a ajouté M. Desmarais.

Ouvrez l'oeil! Choisissez un bon installateur...

Même si, à première vue, la domotique peut sembler compliquée, elle l'est davantage pour l'installateur que pour l'utilisateur. C'est pourquoi il faut prendre soin de bien choisir son installateur et de s'assurer de sa disponibilité, de ses connaissances, de la qualité de son équipement et de sa garantie après-vente.

Même si cette technologie aux allures futuristes gagne tranquillement de la popularité au Québec, la domotique sera probablement la norme d'ici quelques années. Chose certaine, tous ceux qui ont goûté à ses avantages ne semblent plus pouvoir s'en passer.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Deux entreprises sherbrookoises championnes de l'intégration

Deux entreprises sherbrookoises championnes de l'intégration
ATTITUDE s’installe à Sherbrooke, un investissement de plus de 15 millions de dollars

ATTITUDE s’installe à Sherbrooke, un investissement de plus de 15 millions de dollars
NOS RECOMMANDATIONS
Un pipeline de gaz naturel en Estrie?

Un pipeline de gaz naturel en Estrie?
La Ville de Magog lauréate du programme GEST

La Ville de Magog lauréate du programme GEST
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Remise Gagnon Multi Concept mars 2019
 
François Fouquet
Lundi, 18 novembre 2019
Le poids d’un coton ouaté

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 15 novembre 2019
Intervenant en conditionnement physique

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 14 novembre 2019
Le bail de logement au-delà du décès

Daniel Nadeau
Mercredi, 13 novembre 2019
Le fouillis de l’immigration

Sarah Beaudoin
Mardi, 12 novembre 2019
Ce qui se passe dans ma chambre à coucher

Deux entreprises sherbrookoises championnes de l'intégration Mercredi, 13 novembre 2019
Deux entreprises sherbrookoises championnes de l'intégration
Un pipeline de gaz naturel en Estrie? Vendredi, 15 novembre 2019
Un pipeline de gaz naturel en Estrie?
La Ville de Magog lauréate du programme GEST Par Daniel Campeau Mardi, 12 novembre 2019
La Ville de Magog lauréate du programme GEST
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous