Commerce Sherbrooke Boussole dec 2020
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Commerce Sherbrooke Boussole dec 2020
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Sylvie L. Bergeron Par Sylvie L. Bergeron

Mercredi, 20 novembre 2019

Un Défilé du Père Noël à maturité


Dix-huit ans déjà qu'il se pare de tous ses lustres, afin de ravir les tout petits qui croient encore au Père et à la Mère Noël. Mis sur pied en 2001 par de gentils organisateurs de Fleurimont, il allie à la fois valeurs sûres, traditions et nouveautés.

 Imprimer   Envoyer 
crédit photo: EstriePlus, Sylvie L. Bergeron

Quand arrive les flocons et la neige, la magie opère. Elle opère encore davantage quand scintillent les décorations et les lumières de Noël, installées au centre-ville, tout juste pour le Défilé du dernier dimanche de novembre à Sherbrooke.

Cette année, le Défilé arrive à maturité. Dix-huit ans déjà qu'il se pare de tous ses lustres, afin de ravir les tout petits qui croient encore au Père et à la Mère Noël. Mis sur pied en 2001 par de gentils organisateurs de Fleurimont, il allie à la fois valeurs sûres, traditions et nouveautés.

Alors que Chemika Mamode présentait l'événement depuis un bon bout, c'est Matelas Houde et Trévi qui reprennent le flambeau, fiers de participer au Défilé, mais aussi au lancement des activités de la saison froide au centre-ville et à Sherbrooke.

En plus de passer à l'âge adulte, le déploiement du Défilé prendra des allures de chaleureuses salutations et d'hommage. Pourquoi ? C'est que l'ami Denis Fortier de la Boulangerie Georges a tiré sa révérence en septembre dernier. Parti beaucoup trop vite, mentionnons qu'il avait un faible certain pour cet événement familial qui attire près de 30 000 personnes, bon an mal an. Parti rejoindre à l'automne les lutins du Pôle Nord, il aurait sans doute voulu que le Défilé atteigne un nouveau sommet !

Pour le comité organisateur, ce souhait est néanmoins à deux doigts de se réaliser. En effet, la conjoncture actuelle, tournée vers une réelle volonté politique de revitaliser le centre-ville, a favorisé une excellente collégialité des intervenants du secteur. Avec force légitimité, ceux-ci veulent démontrer que « le centre-ville n'est pas mort » !
La mise en commun des forces vives autour des Fééries hivernales et du Défilé du Père Noël, en collaboration avec Rues principales, l'Association des gens d'affaires du centre-ville, le Centro, le Marché de la gare, Animation centre-ville et le Théâtre Granada, s'avère ainsi prometteuse. Non seulement pour les prochains mois, mais également des prochaines sorties du temps des fêtes à Sherbrooke.

À en juger par la participation des commerçants et des partenaires, anciens et nouveaux, on peut s'attendre le 24 novembre à un coup d'envoi retentissant de cette période que l'on veut réjouissante. Un coup d'envoi qui débute avec une proposition judicieusement emballée de la Maison du cinéma : elle offre, en échange de denrées non périssables pour Moisson Estrie, des projections de films en matinée. Voilà une généreuse tradition qui attire chaque année son lot d'enfants. D'ailleurs, si on se fie aux files d'attente des éditions passées, prière de vous y rendre de bonne heure...

Les tours de chant de Laurianne Yargeau et de Marcus Quirion, à la hauteur de la 7e avenue, puis ceux aussi du duo Excavation & Poésie, du Trio Java, des Rogers et de la formation Carignan, à la Place des moulins, feront sans doute patienter les plus téméraires, tout juste avant l'illumination du grand Sapin de Noël et de l'explosion des feux d'artifice et ce, depuis la passerelle du Pont de fer, aux abords du stationnement de la Grenouillère.

C'est sans compter le service de soupes populaires, la distribution de biscuits de la mère Noël, la balade en petits trains, puis les étourderies des mascottes et les tours pendables des lutins qui sauront divertir petits et grands. Les Spatule, Polion, Expouf, Onyx, Sherlo, et Nanooke, par exemple, ne manqueront pas non plus d'amuser les enfants, très fébriles à l'idée de rencontrer le Père Noël en personne.

Pour obtenir plus de détails quant aux activités qui se déploieront ce dimanche, on peut certainement consulter la page web du Défilé du Père Noël : www.defileperenoel.com

En terminant, je reprendrai dans mes mots l'expression consacrée d'Edouard 1er qui, pour éviter une guerre de succession à la suite de la mort de son père, le Roi Henri III, en 1272, aurait dit : « le Roi est mort, vive le roi ! Pour ma part, j'avancerai plutôt ceci : « le centre-ville est mort, vive le centre-ville ! Bon défilé sous la neige !

 


Fondation Rock Guertin 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le retour du concours de poésie de Sherbrooke prend la parole

Le retour du concours de poésie de Sherbrooke prend la parole
Une artiste sherbrookoise remporte le concours SLAM Québec-France

Une artiste sherbrookoise remporte le concours SLAM Québec-France
Centre 24 juin portes ouvertes A 2020 REDIFF
NOS RECOMMANDATIONS
Les gyms sont fermés.

Les gyms sont fermés.
Le télétravail …. et sa face cachée !

Le télétravail …. et sa face cachée !
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock Guertin 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boucherie du terroir B nov 2020
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 2 décembre 2020
Le Québec blessé

François Fouquet
Lundi, 30 novembre 2020
Danger de survoltage

Me Karine Jobin
Samedi, 28 novembre 2020
Le télétravail …. et sa face cachée !

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Centre 24 juin portes ouvertes nov-dec 2020
Le Rocket South Shore s’allie à la nouvelle équipe de baseball  junior de Sherbrooke Par Megan Foy Dimanche, 29 novembre 2020
Le Rocket South Shore s’allie à la nouvelle équipe de baseball junior de Sherbrooke
Le télétravail …. et sa face cachée ! Par Me Karine Jobin Samedi, 28 novembre 2020
Le télétravail …. et sa face cachée !
Philippe Lacombe devient propriétaire du Centre de Langues Internationales Charpentier Par Maxime Grondin Lundi, 30 novembre 2020
Philippe Lacombe devient propriétaire du Centre de Langues Internationales Charpentier
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous