1077_MIDI_2103
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 13 avril
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
RYTHME_JTT_2103
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mercredi, 14 novembre 2018

Le roman Abattre la bête sacré meilleure œuvre de l’année



 Imprimer   Envoyer 
Abattre la bête est le dernier tome de la trilogie de David Goudreault. (Photo Archives 2017)

L'auteur et slameur sherbrookois David Goudreault reçoit à nouveau des honneurs, cette fois, c'est le Conseil des arts et des lettres du Québec qui lui décerne le prix Oeuvre de l'année en Estrie pour son roman Abattre la bête.

Abattre la bête est le dernier tome de la trilogie de David Goudreault amorcée en 2015, avec La bête à sa mère, qui a été suivi par La bête et sa cage, l'année suivante. D'ailleurs, le premier roman de la trilogie sera adapté au grand écran. Et puisque l'histoire se déroule à Sherbrooke, une partie du film sera tournée ici même. La trilogie est publiée en France et a été traduite dans la langue de Shakespeare pour le Canada anglais.

Le prix décerné à l'auteur par le Conseil des arts et des lettres du Québec est assorti d'un montant de 5 000 $. La remise du prix s'est déroulée devant quelque 200 invités réunis pour l'événement l'Apéro culturel de l'Estrie, au Centre culturel de l'Université de Sherbrooke.

« Les membres du comité de sélection ont été captivés par ce roman enlevant et à l'humour bien grinçant, a souligné le comité de sélection. David Goudreault y propose une critique sociale d'une grande lucidité, à travers l'histoire d'un personnage attachant. Son écriture crue et authentique ainsi que l'action soutenue, d'un couvert à l'autre, gardent le lecteur bien en selle. »

Rappelons que les finalistes pour le prix Oeuvre de l'année en Estrie étaient Hélène Dorion, auteure, Amandine Garrido Gonzalez, chorégraphe et danseuse, ainsi que David Goudreault.


Écoloboutique avril 21
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Nouvelle entente de développement culturel à Saint-Camille

Nouvelle entente de développement culturel à Saint-Camille
Ludovick Bourgeois : charme et talent

Ludovick Bourgeois : charme et talent
Café William Spartivento 2103
NOS RECOMMANDATIONS
Bilan COVID-19 du 9 avril

Bilan COVID-19 du 9 avril
Bilan COVID-19 du 12 avril

Bilan COVID-19 du 12 avril
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Écoloboutique avril 21
Inscription Infolettre EstriePlus.com
FQC Déjeuner du directeur avril 21
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 14 avril 2021
L’homme au turban

François Fouquet
Lundi, 12 avril 2021
Le printemps ne nous aidera pas, cette fois!

Yves Nantel
Samedi, 10 avril 2021
LES 3 R, TU APPLIQUERAS

Archives nationales du Québec à Sherbrooke
Jeudi, 8 avril 2021
Notre histoire en archives : Derrière le rideau du photomaton

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Bilan COVID-19 du 12 avril Par Maxime Grondin Lundi, 12 avril 2021
Bilan COVID-19 du 12 avril
Bilan COVID-19 du 6 avril Par Maxime Grondin Mardi, 6 avril 2021
Bilan COVID-19 du 6 avril
Les pissous de François Legault Par Daniel Nadeau Mercredi, 7 avril 2021
Les pissous de François Legault
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut