La Grande Guignolee des Medias 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Sherbrooke aura son projet pilote pour la collecte du verre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Automobiles Val Estrie nov 2019
CHRONIQUEURS / L'Agora
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau

Mercredi, 18 juillet 2018

La célébration du ballon rond!



 Imprimer   Envoyer 
Peu de matchs ont été ennuyeux. De nombreux rebondissements ont marqué la progression des différentes équipes nationales dans ce tournoi relevé. - Daniel Nadeau

Je ne sais pas pour vous, mais moi j'ai communié au rythme des matchs de la Coupe du monde de football au cours des quatre dernières semaines. Il faut dire merci à tous ces nouveaux Québécois notamment nos cousins français de nous avoir permis de découvrir et d'aimer ce sport qu'est le soccer. D'ailleurs, la coupe du monde 2018 a été particulièrement palpitante.

Peu de matchs ont été ennuyeux. De nombreux rebondissements ont marqué la progression des différentes équipes nationales dans ce tournoi relevé. Des surprises aussi, comme l'élimination de l'Allemagne dernière titulaire en titre et du Brésil, l'équipe chouchou. L'Angleterre s'est révélée une meilleure équipe et la France a réussi à s'imposer au point d'être couronnée équipe championne ce dernier dimanche. La foule est en liesse à Paris et au Barouf sur la rue Saint-Denis à Montréal. Cela nous change de nos déceptions avec les Canadiens de Montréal. Réflexion libre autour d'une victoire française.

Le soccer et le Québec

Ce n'est pas d'hier que le soccer existe au Québec. Nous pouvons retrouver sur Wikipédia les informations suivantes à ce propos : « La première organisation gérant le soccer dans la belle province fut créée en 1911 sous le nom de Province of Québec Football Association (PQFA). Dans les débuts, le soccer est presque uniquement l'affaire des anglophones, en particulier des immigrants britanniques, et la liste des dirigeants de la Fédération reflète cette réalité. Après la Seconde Guerre mondiale, un afflux d'immigrants européens, particulièrement les Italiens viennent donner un nouveau visage au soccer québécois.

La Fédération s'occupe principalement du soccer senior. Vers 1963, Jean-Guy Bédard fonde l'Association de soccer mineur du Québec qui s'occupe des plus jeunes, principalement dans la région de Montréal. En 1971, la Fédération se francise et prend le nom de Fédération de soccer-football du Québec. En 2000, elle adopte son nom actuel : la Fédération soccer Québec. »

Aujourd'hui, près de 200 000 personnes pratiquent ce sport dans des équipes de tous les âges. De nombreuses équipes organisées parsèment le territoire québécois et nous avons de plus en plus de jeunes joueurs prometteurs qui se distinguent au plan compétitif. Auprès des jeunes Québécoises et Québécois, le soccer a remplacé le baseball de mon enfance. C'est un sport qui connaît un essor fulgurant chez nous.

Des événements comme celui de la dernière Coupe du monde de 2018 ne peuvent que venir fortifier la popularité de ce sport chez nous au Québec.

La présence du « Nous »

La dernière Coupe du monde a donné lieu à l'expression franche des nationalismes des pays participants. C'était beau de voir les partisans des différentes équipes en lice se draper dans leurs symboles nationaux et d'encourager leur équipe respective dans un contexte bon enfant. Pour celles et ceux qui croient que le sentiment national est appelé à disparaître au profit d'une identité postnationale indistincte, ils auraient avantage à tirer des enseignements de l'expression de ce nationalisme positif qui consiste à encourager l'équipe de son pays. Des amis et des connaissances à moi se sont gentiment disputés autour des mérites de leur équipe respective.

Mieux encore comment ne pas être enchanté de voir la France se rallier derrière son équipe métissée des Bleus et qui reflète bien le pluralisme présent dans les grandes démocraties occidentales.

Dans le même registre, comment ne pas voir l'engouement des Québécois et des Québécoises de souche pour ce sport plutôt nouveau comme une preuve supplémentaire, si besoin il y a, de notre capacité à accueillir la différence et la nouveauté. Les reportages dans les médias et la place importante des résultats des matchs de la Coupe du monde ne peuvent pas mentir. S'il y a une place où l'on peut constater la présence des nouveaux arrivants, c'est bien dans les partisans de ce sport chez nous. Au fond, si le Québec a adopté ce nouveau sport c'est grâce à ces nouveaux Québécois et cela a fait de nombreux adeptes parmi le Québec contemporain.

À quand une équipe canadienne dans la Coupe du monde

Comme dans bien des activités sportives relativement nouvelles, le Québec et le Canada ne sont pas réputés pour être des puissances mondiales au football. Pourtant, près de 200 000 personnes pratiquent ce sport. Le Canada n'a participé qu'une seule fois à la Coupe du monde... en 1986. Le pays se classe 79e au monde, derrière de petits États comme l'Islande et le Costa Rica. La Fédération du soccer du Québec est bien structurée et on retrouve des adeptes de ce sport partout sur notre territoire. Alors pourquoi n'avons-nous pas plus de joueurs appartenant à l'élite mondiale de ce sport? De nombreuses réponses sont possibles.

D'abord, peu d'avenues s'offrent pour les jeunes talentueux qui veulent continuer à pratiquer ce sport. Il n'y a qu'une ligue professionnelle en Amérique du Nord et peu de Canadiens y sont représentés.

Dans la MLS, on compte 32 joueurs canadiens contre 290 joueurs américains. Les joueurs canadiens représentent 5 % des 637 joueurs de la ligue MLS. Pour former notre équipe nationale, on peut compter sur une trentaine de joueurs contre une centaine pour l'équipe américaine. Il faudrait peut-être songer à former une ligue canadienne. On pourrait aussi envisager des règles comme pour le football au ballon ovale où il existe des quotas de joueurs canadiens. L'impact peut aussi jouer un rôle déterminant dans la formation de l'élite au Québec. Cette organisation le fait en ayant mis sur pied l'Académie de l'Impact de Montréal.

Il semble aussi qu'il sera important de développer un réseau d'entraîneurs possédant des certifications. Souvent, ce sont des parents bénévoles sans aucune certification qui assume la tâche d'entraîneur.

Il serait également bon de s'assurer que le prix demandé aux parents pour que leurs enfants pratiquent ce sport demeure accessible. Il l'est pour les équipes de participation, mais souvent les prix deviennent prohibitifs pour plusieurs parents lorsque l'enfant atteint des niveaux plus compétitifs. Les villes et les gouvernements ont un rôle important à jouer dans la démocratisation de ce sport et dans le développement de l'excellence tant en matière de qualité des infrastructures qu'à celui du soutien aux familles plus modestes.

La folie du soccer

Qu'importe les raisons, le soccer est devenu chez nous quelque chose d'important. C'est une activité sportive accessible et qui est éminemment démocratique. On y joue à l'extérieur avec des espadrilles, un ballon rond. Un sport qui rassemble les Québécois de toutes origines. C'est aussi une occasion de fêter les particularismes dans la diversité multiculturelle. Bref de beaux moments qui seraient encore plus magnifiques si le Québec et le Canada pouvaient compter sur des joueurs d'élite et une équipe compétitive qui nous permettrait de participer à cette grande fête : la célébration du ballon rond...

Daniel Nadeau  


Fondation Rock-Guertin 2019
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Reconquérir le Québec

Reconquérir le Québec
Le fouillis de l’immigration

Le fouillis de l’immigration
NOS RECOMMANDATIONS
34 chefs d'accusations Guillaume DUCLOS-FERLAND 21 ans

34 chefs d'accusations Guillaume DUCLOS-FERLAND 21 ans
Des entreprises s'engagent pour le développement durable

Des entreprises s'engagent pour le développement durable
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Badmofo Methods juin 2019
La Grande Guignolee des Medias 2019
barduchatnoir.com/evenements 4 DEC 2019
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 4 décembre 2019
Reconquérir le Québec

François Fouquet
Lundi, 2 décembre 2019
Ultimes indicateurs de performance

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 29 novembre 2019
Qualitarisme alimentaire, vous connaissez?

Zone Golf maintenant ouvert à Sherbrooke! Jeudi, 28 novembre 2019
Zone Golf maintenant ouvert à Sherbrooke!
Jade Lacroix-Dubé a été RETROUVÉE Jeudi, 28 novembre 2019
Jade Lacroix-Dubé a été RETROUVÉE
Travaux à surveiller cette semaine à Sherbrooke Lundi, 2 décembre 2019
Travaux à surveiller cette semaine à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous